background preloader

Numérique, droit d'auteur et pédagogie

Numérique, droit d'auteur et pédagogie
Les ressources pédagogiques utilisées dans les cours sont l’un des coeurs de l’enseignement, correspondant à des démarches et des conceptions d’apprentissage. Il y a les ressources que se procurent les enseignants. Éditées à des fins explicitement pédagogiques ou matériaux bruts non conçus initialement pour des usages scolaires, mais y trouvant naturellement leur place, comme une oeuvre musicale ou une reproduction de tableau. Leurs modèles économiques et leurs modalités de propriété intellectuelle, vis-à-vis de l’institution éducative sont nécessairement distincts. Il y a aussi les ressources produites par les enseignants eux-mêmes, aujourd’hui dans le contexte radicalement nouveau issu de l’omniprésence de l’ordinateur et d’Internet, à des échelles dont les ordres de grandeur sont sensiblement différents de ceux de l’ère du pré-numérique. La problématique juridique est vaste. Un modèle français Une proposition de manuel doit être obligatoirement communiquée sous forme d’imprimé. [1]. Related:  Ressources numériques pédagogiques

Numérique, droit d’auteur et pédagogie Sur "EducaVox" Jean-Pierre Archambault et Fabienne Orsi présentent leur article: Numérique, droit d’auteur et pédagogie, paru dans la revue «Terminal ». Les ressources numériques pédagogiques utilisées dans les cours sont l’un des cœurs de l’enseignement, correspondant à des démarches et des conceptions d’apprentissage. Les ressources que se procurent les enseignants, sont soit éditées à des fins explicitement pédagogiques, soit des matériaux bruts (non conçus initialement pour un usage scolaire) mais y trouvant naturellement leur place (comme une œuvre musicale ou une reproduction de tableau). Les modèles économiques et leurs mode de propriété intellectuelle sont istincts. Les ressources produites par les enseignants eux-mêmes (dans le contexte nouveau issu de l’omniprésence de l’ordinateur et d’Internet) sont élaborées dans des processus collaboratifs. « Numérique, droit d’auteur et pédagogie » par Jean-Pierre Archambault sur educavox.fr En savoir plus :Site de la revue "Terminal"

Bulletin officiel Le contrat entre l'État, le centre français d'exploitation du droit de copie (CFC) et la société des éditeurs et auteurs de musique (SEAM) a été renouvelé le 26 octobre 2011. Il couvre la période allant du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2013. Il permet aux enseignants des écoles publiques et privées sous contrat d'association de recourir à la reprographie d'œuvres protégées (on entend par œuvres protégées, au sens de l'article 112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute œuvre originale qu'il s'agisse des œuvres de l'esprit elles-mêmes - l'œuvre d'un auteur : par exemple, le texte d'un roman -, mais aussi des supports permettant la diffusion de ces œuvres, lorsqu'ils enrichissent l'œuvre originale - l'œuvre d'un éditeur : par exemple typographie, illustrations, commentaires... Pour le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative et par délégation, Le directeur général de l'enseignement scolaire, Jean-Michel Blanquer Préambule1.

L'Agence nationale des Usages des TICE - L’ENT au lycée, un espace d’échanges et de partage Jean-Baptiste Fortin, professeur de philosophie au lycée Martin-Luther-King de Bussy-Saint-Georges (77), expose comment il exploite les fonctionnalités communicationnelles de l’ENT des lycées franciliens avec ses élèves de classe terminale. Contexte Notre lycée dispose d’un ENT (espace numérique de travail) depuis 2007. Exemples d’utilisation L’ENT du lycée propose un service de forums de discussion. La plus-value de l’utilisation d’un ENT Accessible depuis n’importe quel ordinateur relié à Internet, l’ENT permet de continuer à travailler avec les élèves en dehors du temps de cours. Jean-Baptiste Fortin

Guide des droits sur Internet Lorsque les ressources Internet et du Web 2.0 sont fournies par une école, une commission scolaire ou tout autre organisme public ou privé, cela doit se faire dans un cadre respectant les valeurs et les principes fondamentaux tels que reflétés notamment dans les lois. En particulier, il y a des risques de se trouver dans une situation pour laquelle la loi a prévu des exigences ou des interdits. Dans ces cas, il importe de savoir identifier de telles situations et de se donner les moyens de les reconnaître pour agir en conséquence. Dans l'utilisation de ces outils, il ne suffit pas d'imposer des interdits et de sévir pour que le respect des autres soit au rendez-vous. Ces deux Guides sont destinés aux écoles, aux commissions scolaires ou aux enseignants qui prennent l'initiative d'offrir des outils ou des activités d'Internet et Web 2.0 à leurs élèves.

i-Cart — Valeurs et fonctionnement des quotas Pour éviter la saturation des espaces de stockage du serveur pédagogique scribe, chaque utilisateur a un quota disque (quantité d’espace de stockage allouée). La valeur du quota varie en fonction des utilisateurs et des départements. Habituellement, la valeur du quota des élèves est comprise entre 512Mo et 1Go alors que la valeur du quota pour les personnels (enseignants, administratifs, …) est comprise entre 4Go et 8Go. Les quotas concernent l’ensemble des fichiers créés par l’utilisateur sur le serveur pédagogique (dossier personnel, partages équipes pédagogiques, classe, groupes, …). De plus, les fichiers déplacés dans la corbeille sont toujours inclus dans le calcul de l’espace disque occupé par l’utilisateur. Lorsqu’un enseignant souhaite copier des fichiers volumineux sur le serveur pédagogique sans que cela utilise l’espace qui lui a été attribué, il faut qu’il les dépose dans l’espace mediaprof. Lire la suite

Les ressources numériques et multimédia : vous avez besoin de... ? Des premiers programmes sur disquettes 3’’1/2 à l’avènement d’internet puis du web 2.0, 25 ans se sont écoulés, et le moins que l’on puisse dire est que l’impact des TICE sur l’approche pédagogique reste mineur, quand dans le même temps les investissements publics en matériel et réseaux ont pourtant explosé. La faute en premier aux programmes officiels, qui ont longtemps continuer à privilégier l’écrit, la grammaire, les listes de vocabulaires à apprendre par cœur, et des épreuves d’examens (brevet ou baccalauréat) testant les connaissances à l’écrit. La faute aussi à une approche budgétaire schizophrène, prenant en charge des millions d’euros à coup d’appels d’offre vertigineux pour les infrastructures (laboratoires multimédia des années 90, ENT des années 2000...) et laissant quelques miettes pour les contenus pédagogiques. C’est pourtant le nerf de la guerre, et ce qui devrait piloter toute action. les carnets de correspondance, les frais de stage, l’achat de logiciels pédagogiques,

Droit à l’image et droit de l’image en ligne : 3 documents pédagogiques ressource Sur la question du Droit de l’image et du droit à l’image, comment comprendre les notions du Droit d’auteur, que faire en utilisant/réutilisant une image… ? Le cadre juridique de l’utilisation des photographies et plus largement des images demande de prendre quelques précautions quand il s’agit de mettre en ligne ce type de médias. Voici quelques ressources utiles en la matière : Droit à l’image et droit de l’image : Dossier de Savoirs CDI (actualisé en avril 2010) qui traite des risques juridiques liés à l’utilisation illégale ou irrégulière de l’image, du Droit à l’image et du droit de l’image. Trouver et utiliser des images sous licence libre : présentation de 35 diapositives publiée sur Slideshare. (Via Attitudes numériques, EPN Lamballe Communauté Numérique)

Guide Gérer les enjeux et risques juridiques du Web 2.0 Le CEFRIO (Centre francophone d’informatisation des organisations au Québec) a publié fin janvier 2012 un guide qui porte sur le volet des enjeux juridiques liés aux usages du Web 2.0 par les organisations (que ce soit des entreprises, associations ou institutions). Élaboré en partenariat avec HEC Montréal et le Centre de recherche en droit public de la Faculté de droit de l’Université de Montréal, le guide Gérer les enjeux et risques juridiques du Web 2.0 gratuit au téléchargement (en pdf, 125 pages) se saisit de questions essentielles autour des outils en ligne de plus en plus utilisés par les organisations : applications, réseaux sociaux, blogs… qui permettent des activités d’échange, de recherche et de diffusion d’information sur le Web. Des écueils existent relatifs à l’utilisation de ces outils. Une approche pragmatique basée sur des conseils Sommaire du guide Gérer les enjeux et risques juridiques du Web 2.0 : Avant-propos et Introduction I. II. III. IV. Licence :

Related:  Culture et enseignement du numérique