background preloader

Lettre ouverte à ceux qui n’ont rien à cacher

Lettre ouverte à ceux qui n’ont rien à cacher
« Apportez-moi deux lignes du plus honnête homme et j’y découvrirai de quoi le faire pendre. » — Louis-Benoît Picard, inspiré de cette citation attribuée au Cardinal de Richelieu : « Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent« . On entend souvent dire que « seuls ceux qui ont quelque chose à se reprocher ont quelque chose à cacher« , remarque « de bon sens » allègrement utilisée par ceux que ne dérangent pas -voire qui défendent- l’extension des mesures, contrôles et lois sécuritaires, et des technologies de surveillance qui leur sont associées. Il fut un temps où la peine de mort relevait elle aussi du « bon sens« , tout comme auparavant l’interdiction faite aux femmes d’aller voter, ou encore le fait que les « nègres » et « bougnoules » ne pouvaient pas avoir les mêmes droits que ceux qui les avaient colonisés. In fine, ou en résumé : le problème, c’est le voyeur, pas celui dont l’intimité ou la vie privée est ainsi violée. Every logs belong to us Related:  Vie privée et réseaux sociaux

Google+ : bienvenue dans la Matrice La lecture de la semaine est un post du blog techno publié sur le site du Guardian, par Charles Arthur (@charlesarthur), journaliste. Son titre : « Google+ n’est pas un réseau social, c’est Matrix ». « Presque tout le monde (moi inclus, dit Charles Arthur) a mal compris ce qu’était Google+. A cause de ressemblances superficielles avec des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter – on peut devenir « ami » avec des gens comme Facebook, on peut « suivre » des gens qui ne vous suivent pas, comme dans Twitter -, on a pensé que Google+ était un réseau social, et on l’a jugé sur ses bases, en concluant qu’il ne fonctionnait pas vraiment : un faible engagement et peu d’impact sur le monde extérieur. Réfléchissez à ceci : si vous créez un compte Gmail, vous aurez automatiquement un compte Google+. C’est là que la Matrice entre en jeu. Pour mieux comprendre, Charles Arthur invite à passer par les métaphores. Alors, pilule bleue ou pilule rouge ? Xavier de la Porte

L’autre Petit Livre Rouge de Facebook : Quelles données personnelles utilisées et quelles parades Dès 2012, Facebook a distribué auprès de ses employés, son « petit livre rouge » mis au jour en mai 2015 par Ben Barry, ex-designer au sein de cette entreprise : Facebook’s Little Red Book. Ce livret a fait l’objet d’un article sur le portail anglo-saxon The Next Web : Here’s our first peek inside the little red book Facebook gives to employees. Réseau social et données personnelles Ce guide d’intégration invite le nouvel employé à comprendre la culture Facebook avec 3 valeurs mises en avant : réactivité, inventivité, rigueur et des phrases fortes : « chaque ingénieur de Facebook est responsable approximativement d’1 million de personnes utilisant Facebook »,« les gens n’utilisent pas Facebook parce qu’ils nous aiment. Un livret pour comprendre quelles sont les données personnelles utilisées par Facebook et comment agir Un dossier pour utiliser Facebook en toute connaissance de cause et qui propose en fin de livret des solutions pour préserver ses données personnelles :

Comment ça marche : les réseaux sociaux Décembre 2016 Réseau social Le terme de réseau social désigne à l'origine un ensemble de personne reliées par un lien social. De nos jours, le terme désigne un système informatisé permettant de connecter les personnes les unes aux autres, la plupart du temps via un site web ou une application mobile. Facebook, créé en 2004, est le réseaux social le plus connu et le plus utilisé dans le monde à ce jour. Connexions Selon les réseaux sociaux, les relations entre les utilisateurs peuvent être réciproques ou symétriques (un utilisateur doit attendre que l'autre utilisateur accepte sa demande de mise en relation) ou bien asymétrique, on parle alors de suivi ou d'abonnements, c'est-à-dire qu'il est possible d'être alerté des publications d'une personne, sans que l'inverse soit vrai (c'est le cas de Twitter par exemple). Partage Un des principaux intérêts des réseaux sociaux est de permettre à des utilisateurs de partager des contenus avec les personnes auxquelles ils sont reliés. Ordinateur Lent ?

Comment contacter les services en ligne : réseaux sociaux, services de blogs, entreprises Internet… Comment contacter directement les services Internet (réseaux sociaux, entreprises Internet, services de blogs, services Internet, commerces en ligne et opérateurs mobiles) ? La question est redondante et importante tant il est souvent difficile de repérer le moyen de contacter des services Internet lorsqu’un compte est piraté, une page est suspendue, le mot de passe d’un compte profil a été perdu, quand l’on n’a plus accès à son compte, que l’on souhaite retirer du contenu, que l’on désire supprimer son compte, etc. NetPublic indique ci-dessous le moyen de contacter 34 services en ligne. Un article qui se veut utile voire très utile. Comment contacter les réseaux sociaux Comment contacter Twitter Comment contacter Facebook Comment contacter LinkedIn Comment contacter Pinterest Comment contacter Instagram (service de Facebook) Comment contacter YouTube (service de Google) Comment contacter DailyMotion Comment contacter Flickr (service de Yahoo) Comment contacter Viadéo Comment contacter SnapChat

Related: