background preloader

Le ba-ba de la Maison Passive - lamaisonpassive.fr

Le ba-ba de la Maison Passive - lamaisonpassive.fr
Pour tout savoir sur la Maison Passive ! Imaginez une maison parfaitement isolée, comme si elle avait été recouverte d’un manteau qui la protège autant l’hiver que l’été. Il fait bon à l’intérieur, puisque vous y vivez et y rejettez de la chaleur. Si, en plus, le temps est ensoleillé, c’est encore mieux, et vous n’avez plus besoin de chauffer. Mais il faut éviter que le soleil n’y entre l’été, quand il n’a rien à y faire. Pourquoi "passive" ? Le concept de la Maison passive est que la chaleur dégagée par l’intérieur de la maison (êtres vivants, appareils électriques) et celle apportée par l’extérieur (ensoleillement) suffit à chauffer l’habitation. Quel est le problème du chauffage ? Pollutions. Aménagement intérieur Aimez-vous les radiateurs ? Zones chaudes et froides Eh oui, si vous chauffez, vous créez des points chauds. Coût Enfin, il faut payer le chauffage. Comment garder la chaleur ? Isolation. Elles sont bizarres, les maisons passives ? Non, une maison passive n’est pas bizarre.

La définition de la maison passive - lamaisonpassive.fr Une maison passive consomme 90% d’énergie de chauffage en moins qu’une construction existante. Et 50% de moins qu’une maison nouvellement construite selon la réglementation thermique actuelle (RT 2012). Quels que soient son mode de construction et sa situation géographique, une maison passive, avec tout le confort actuel, n’a pas besoin de plus de 15 kWh par m² et par an (soit 1,5 litre par m² et par an d’équivalent pétrole) en chauffage. Les réalisations passives actuelles montrent que cette définition est valable pour des régions au climat rude ou au climat méridional ; soit toute la zone comprise entre Madrid et Stockholm. Une maison passive ne coûte qu’entre 10 à 25 euros par mois en chauffage. Ce qui est nettement plus faible qu’une maison basse énergie (entre 40 à 65 kWh/(m²a), selon la zone climatique). Pour se chauffer, la maison passive utilise toutes les sources de chaleur disponibles (soleil, habitants, électroménager, etc.). • Étanchéité de l’enveloppe : n50 ≤ 0,6 h-1 1. 2.

Idée déco chambre enfant : 15 thèmes pour une décoration hors du commun 1. La chambre nautique pour permettre à leur imagination de vaguer 2. La chambre sous-marine pour découvrir les animaux marins 3. Le garage de leurs rêves 4. 5. maison passive et eau chaude sanitaire L'énergie dépensée pour l'eau chaude sanitaire d'une famille s'élève entre 1500 et 5000 kWh par an, à cela s'ajoute les déperditions de chaleur du réservoir et de la tuyauterie, soit 1000 à 3000 kWh par an de plus. Afin de limiter ces pertes, il est préférable d'inclure le ballon d'eau, fortement isolé, dans l'enveloppe isolante. Le réseau de conduits doit être conçu le plus court possible et s'inclure au maximum dans l'enveloppe. Si les tuyaux passent par l'extérieur de celle-ci, ils sont à recouvrir d'une couche de cent millimètres d'isolation. Au niveau du plan de la maison, cela se traduit par un regroupement des pièces nécessitant de l'eau : salle de bain, cuisine, toilettes, etc. Toujours dans cette optique de développement durable, le système de chauffage doit utiliser des énergies dites renouvelables, comme les capteurs solaires par exemple.

Architecture : La maison basse consommation de "Construisons demain" - Drazel Jeudi 3 novembre 4 03 /11 /Nov 18:09 Il y a maintenant presque quatre ans, je suis tombé sur un reportage qui m'a fasciné : un concept de maison en bois design, qui conciliait un budget raisonnable, des espaces de vie vastes et naturellement lumineux, une gestion domotique complète et des normes écologiques que nous sommes censés atteindre en 2050 (Isolation optimale, Basse consommation, panneaux solaires, puit canadien pour un chauffage géothermique,...). Mon rêve. Le générique n'avait pas fini de défiler que je sprintais au kiosque le plus proche pour acquérir le premier magazine d'architecture de ma vie, qui contenait tout un dossier sur ce projet "Construisons Demain". Voici le lien vers l'archive du magazine en question : N'hésitez pas à faire un tour sur la fiche environnementale ou les photos de la construction, ça vaut le détour. Pour avoir une idée du prix, la version tout équipée en 130m² tournerait vers les 160k euros.

Pico turbine hydroélectrique Vous trouverez dans cet article le compte-rendu de la réalisation d'une pico centrale "hydroélectrique" (hydraulique et électrique). La fonction principale de ce système est de recharger un parc de batteries semi-stationnaires destinées à l'alimentation électrique d'un chalet d'alpage, en association avec des cellules photovoltaiques (je ne traiterai pas de la partie photovoltaique dans cet article). Pour la petite histoire, l'idée même du projet est née alors que je nettoyais ma brouette après quelques travaux de maçonnerie. En manipulant le pistolet à jet d'eau, j'ai toujours été frappé par la force qu'excerçait ce dernier sur mon poignet: a chaque pression sur la gachette, mon bras reculait systématiquement. Quelques travaux plus tard, lors d'un énième nettoyage, la brouette sur le dos, la roue s'est mise à tourner alors que je dirigeais le jet dans sa direction, l'idée était née ... Ce document a pour but d'exposer mon travail et de partager mon expérience. Chapitre 2. Note 2. 2. 3.

Quelques règles simples pour éviter le greenwashing… | Marketing Depuis quelques années, le nombre d’entreprises qui ont recours à des thèmes environnementaux dans leur communication a littéralement explosé. L’environnement est au cœur des préoccupations des consommateurs et fait la une des médias, alors pourquoi ne pas en profiter ? Bonne question, pour laquelle il existe une réponse très claire : « en profiter », cela conduit en général à un phénomène si répandu qu’il a même eu droit à son propre nom ! Le greenwashing, tout le monde en parle, et de nombreuses études démontrent que le grand public devient de plus en plus méfiant à cet égard, au point de saturer et de ne plus vouloir entendre parler d’environnement en publicité… Mais alors pourquoi les entreprises sont-elles encore si nombreuses à se rendre coupables de greenwashing ? Serait-il donc si difficile de communiquer sur des thèmes environnementaux sans verser systématiquement dans le greenwashing ? Restez honnête sur les qualités environnementales de vos produits.

mrmondialisation Le chanvre est un matériau aux capacités étonnantes qui semble retrouver ses lettres de noblesse ces dernières années. Aux USA, une première maison de chanvre vient d’être réalisée et le résultat vaut vraiment le coup d’œil autant que l’intérêt écologique d’une telle structure. Le National Geographic en faisait un numéro spécial il y a à peine quelques semaines, le chanvre regorge de propriétés extrêmement intéressantes, aux applications multiples, de la médecine à la confection de vêtements et aussi de bâtiments. Alors que l’usage récréatif de cannabis est de plus en plus toléré dans le monde, des acteurs privés s’intéressent au chanvre comme matériau naturel de base pour la construction d’habitations. Faible coût, grande efficacité L’intérêt du chanvre est multiple. Pour les défenseurs de cette solution, c’est son intérêt écologique qui prime. Vue du gros-oeuvre avant finitions Une première aux USA Source : ecowatch.com / content.usatoday.com / Photographie : Push Design

harmonie et habitat

Related: