background preloader

Freemind - Tutoriel carte heuristique

Freemind - Tutoriel carte heuristique
Related:  tutoriel

Optimisez vos présentations PowerPoint Tout d'abord, avant de débuter la création de votre fichier, définissez précisément l'information que vous souhaitez transmettre. La présentation doit captiver l'auditoire et favoriser la compréhension du propos. La construction de l'exposé doit répondre à plusieurs questions: * Quel est le message à transmettre? * Suis-je clair? Faites apparaître uniquement les éléments essentiels et non répétitifs dans la présentation. Évitez de faire une simple lecture des textes ou de dupliquer par la parole les images affichées à l'écran. Si des questions sont susceptibles d'être posées pendant la présentation, vous pouvez donner l'information verbalement et ensuite diriger vers des documentations plus détaillées (Vous pouvez par exemple joindre des annexes qui seront remises aux participants en fin de réunion ou créer des liens hypertextes de vos présentations vers d'autres documents de référence stockés sur un serveur, sur le net...). Limitez la durée de votre présentation à 30 minutes maximum.

S'organiser avec FreeMind - famille-Gamel.com FreeMind est un outil dédié à l’écriture et la consultation de cartes heuristiques, ou cartes mentales. Je l’utilise personnellement sans tenir compte de la théorie sous-jacente comme un outil de prise de note et d’organisation personnelle. Cet article a pour objectif de résumer simplement comment j’utilise FreeMind au jour le jour pour gérer mon temps, prendre des notes et suivre mes différentes tâches. FreeMind, une introduction rapide FreeMind est un logiciel d’édition et de consultation de cartes heuristiques. L’idée d’une carte est de prendre des notes en les organisant sous une forme graphique et hiérarchique. Principes : Chaque note est stockée dans un nœud, éventuellement entouré d’une bulle. Visuellement les nœuds d’une carte s’organisent autour de la racine, soit à sa gauche, soit à sa droite. Si un nœud est à gauche de la racine, ses fils sont également à sa gauche : Si le nœud est déplacé sur la droite de la racine, ses enfants sont également positionnés sur sa droite : FreeMind

FAQ PowerPoint FAQ PowerPointConsultez toutes les FAQ Nombre d'auteurs : 20, nombre de questions : 150, dernière mise à jour : 19 novembre 2008 Cette FAQ a été réalisée à partir des contributions des membres du forum PowerPoint et Office de www.developpez.com. Si vous désirez contribuer à l'amélioration de cette FAQ veuillez me contacter. La FAQ PowerPoint vous offre maintenant des vidéos illustrant certaines manipulations. FAQ lues 15599 fois. Version PDF Version hors-ligne Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance.

Tutoriel: les mind maps avec FreeMind Choisir un thème Mindcator > Comment cartographier? > Tutoriel: les mind maps avec FreeMind Tutoriel: les mind maps avec FreeMind FreeMind est un logiciel libre de plus en plus répandu. Il existe donc de nombreuses ressources sur internet, dont des tutoriels. Prérequis: Durée: Manipulation: 5 min. Plan: Rédacteur de cette page : Georges-Xavier BLARY © Mentions légales | Plan du site powerpoint,navigation,diaporama,starec Le but de cet article est de vous montrer comment on peut naviguer entre les diapositives dans PowerPoint. Nous pouvons distinguer deux types de navigations : la navigation linéaire : on commence par la première diapositive, et on finit par la dernière ; une navigation non linéaire : l'ensemble des diapositives est composé en bloc et on passe d'un bloc à l'autre. Le schéma ci-dessous illustre cela. Par défaut, la transition d'une diapositive à l'autre se fait lors du clic sur le bouton de la souris. Cependant, cette méthode a pour inconvénients : II-A. Le paramétrage par défaut est heureusement modifiable. Affichez le volet Office (Menu Affichage/Volet Office). Vous trouverez en bas de celui-ci l'image suivante : Manuellement : si cette case est cochée, cela indique que la transition entre les diapositives se fera manuellement, sinon, il faudra gérer le passage d'une diapositive à l'autre. PowerPoint 2007 II-B. Le code suivant permet de désactiver la transition manuelle dans un diaporama. IV-A.

Quelques conseils pour réaliser une carte sous FreeMind Je me sers quotidiennement de FreeMind pour organiser mon travail et pour tout ce qui est personnel. Voici les conseils que je donnerais aux utilisateurs de FreeMind pour une meilleure efficacité dans le cadre d'une utilisation quotidienne de FreeMind: Toujours ouvert: Laissez toujours FreeMind ouvert. Fermez les branches qui ne concernent pas le contexte actuel (Par exemple, au travail, fermez la branche "Personnel": Elle n'est pas d'actualité.). Ne gardez ouvertes que les branches qui sont susceptibles de vous être utiles, là, maintenant. (Trop d'information tue l'information.) N'hésitez pas à ouvrir/fermer des branches afin d'avoir une vue qui correspond à votre tâche actuelle. Tout ceci peut paraître lourd, mais si vous n'appliquez pas toutes ces règles, votre mindmap deviendra obsolète et vous n'aurez plus le courage de la mettre à jour. Réalisé sous la direction de Jean-François PILLOU, fondateur de CommentCaMarche.net. A voir également Dans la même catégorie

petitlien.fr - Le petit lien pratique et utile! Convertit un long lien en un tout court et pratique! Pour la France, la Suisse et la Belgique! Freemind par l'exemple... Utiliser les fonctions dans le tableur OpenOffice - Calc Ce document présente l'utilisation des fonctions dans le tableur d'Open Office - Calc. Les fonctions sont classées par catégorie: Texte, Statistiques, Math et Trigo, Scientifique, Les Dates et les Heures, Recherche et matrices, Informations, Logique. Tous les exemples proposés ont été testés avec OOo 2.0.1 et WinXP. Article lu 92867 fois. =SUBSTITUE("test 1999 et essai 1999"; "1999"; "2005") =SUBSTITUE("test 1999 et essai 1999"; "1999"; "2005";2) =NBCAR(A1)-NBCAR(SUBSTITUE(A1;"a";"")) =(NBCAR(A1)-NBCAR(SUBSTITUE(A1;"mimi";"")))/4 =SI(COLONNE()=2;SI($A1="";"";SI(NBCAR($A1)-NBCAR(SUBSTITUE($A1;" ";""))="";$A1; GAUCHE($A1;TROUVE(" ";$A1;2))));SI(NBCAR($A1)-NBCAR(SUBSTITUE($A1;" ";"")) <COLONNE()-2;"";STXT($A1;TROUVE("µ";SUBSTITUE($A1&" ";" ";"µ"; COLONNE()-2);1)+1;TROUVE("µ";SUBSTITUE($A1&" ";" ";"µ";COLONNE()-1);1)-TROUVE("µ";SUBSTITUE($A1;" ";"µ";COLONNE()-2);1)-1))) =SOMMEPROD((A1:A10 ="Valeur1")*(B1:B10="Valeur2")*(C1:C10="Valeur3")) =SI(NB.SI(A1:A10;B1);"oui";"non") Cochez l`option "Formules"

» Freemind à la loupe – 10 tutoriaux - Lettres et Cartes Heuristiques LogicielsMarie2 juillet 2008, 19:54 J’ai déjà eu l’occasion de parler de Freemind, (par exemple ici) le logiciel de mind mapping le plus téléchargé au monde. Il est gratuit, très complet, en français, et redoutablement efficace … Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, et qui veulent se lancer, voici le top 10 des ressources gratuites pour s’initier et/ou se perfectionner avec Freemind. Top 10 des ressources gratuites et en français autour de Freemind : 1. Le tutorial de Framasoft. Tags : Freemind Laisser un commentaire

Construire un diaporama ou un roman photo à partir d'une vidéo Comment extraire des images d’un fichier vidéo pour les diffuser telles quelles, sous forme de diaporama, ou les intégrer à du traitement de texte. Lorsqu’on travaille sur une vidéo, on peut souhaiter isoler certains éléments (images fixes, extraits, bande-son) pour mener des activités particulières. Image, video, roman photo : exemples d’utilisations Les images fixes sont bien comme support pour : décrire une situation, un contenu visuel ( BE(s) V+ing ) mettre en place des stratégies pour obtenir du vocabulaire sans recours au français (mimes, références, interaction avec le locuteur - ici les autres élèves, le prof) émettre des hypothèses ( imo, maybe, I think, looks like, obviously etc.), réagir aux hypothèses ( agree or not because... etc.), anticiper la suite ( be about to / probably-obviously-most likely-definitely... / BE(s) going to / will etc.) Elles sont donc bien adaptées à l’EO (point de départ + déficit d’info) Avec la video on peut : Le roman photo quant à lui : Liens Diaporama

Une introduction aux cartes heuristiques Définition La carte heuristique est une technique de représentation graphique d’idées et des relations entre ces idées. Une telle représentation s’appelle également une Mind Map, schéma heuristique [1], topogramme, carte, etc. Nous avons choisi pour ce site le terme « carte heuristique » pour deux raisons : pour la plupart des gens, le mot « carte » est plus parlant que « schéma » qui est souvent associé à l’idée d’approximation (« c’est schématique » !). Applications La carte heuristique peut s’utiliser à chaque fois que vous avez besoin de coucher des idées sur le papier pour les organiser : Prise de notes à l’occasion de réunion, de conférences, de cours, etc. ; Résumé de documents écrits (articles de journaux, livres, notes de service, cahier des charges, appels d’offres...) ; Prise de décision ; Gestion de projets ; Animation de réunions ou de groupes de travail ; Prise de parole (conférence, présentation personnelle lors d’un tour de table...). Cette liste n’est pas limitative.

Worksheet - Matching exercise Les exercices où l’on doit relier deux séries d’éléments sont très pratiques pour donner des modèles tout en impliquant l’élève, mais sans lui demander encore de produire par lui-même de manière autonome. Dans la progression repérage → imitation → reformulation, on se situe entre le repérage et l’imitation. On peut les décliner sous de multiples formes en demandant de mettre en relation : des antonymes, des synonymes (good → bad), des mots avec leur définition (spade → tool for digging and loosening soil), des mots avec leur traduction (berry → baie), des mots par affinité sémantique (bedroom → sleep) des mots par similitude phonologique (read → weed) des amorces avec les fins de phrase, (nitrogen → allows plants to grow) des structures équivalentes, (can → be able to) des causes avec leurs effets, (fart → stink) des questions avec des réponses (when → at 3 o’clock) des pronoms avec ce(ux) qu’ils désignent, (they → Peter and Mary) etc. Lorsqu’on crée un tel exercice, il est important que

Logiciel « Images Actives » Cet article présentait la version expérimentale d’Images Actives. La version 1.0 est lancée le 30 novembre 2011 et est disponible sur le site : Du schéma statique au schéma interactif Des SVT à l’histoire des arts, toutes les disciplines ont recours à des schémas comportant des légendes : aux différentes parties d’une image, on associe des textes porteurs d’une information. Les supports iconographiques peuvent être très divers : carte de géographie, coupe d’un organisme vivant, graphique représentant des données statistiques, photographie d’un paysage, d’un bâtiment, d’un dispositif technique, voire d’une mallette de couteaux de cuisine ! Images Actives permet de transformer un schéma statique en une animation interactive. On peut parler d’un outil « d’augmentation » au sens où le document iconographique se voit doté d’une couche d’interactivité. Des exemples de réalisations peuvent être consultés sur le site DocSciences : Divers modes d’utilisation

Related: