background preloader

Camomille romaine -Plante médicinale

Décrite en partie dans le tableau ci-dessus, la camomille romaine est une plante vivace d'un vert blanchâtre, à tiges faibles de 10 à 30 cm, souvent couchées à la base. Son parfum est agréable et pénétrant. Elle croît naturellement dans la partie ouest de la France, surtout dans les moissons et dans les lieux sableux des régions maritimes. Elle est rare ou très rare ailleurs. PROPRIÉTÉS MÉDICINALES Les vertus de cette plante sont fort nombreuses. CULTURE Quand ses capitules sont "doubles", la camomille est une jolie petite plante d'ornement, mais comme elle est alors stérile, on la multiplie seulement par éclats de souches, au commencement de l'automne: les tiges couchées sont souvent enracinées à la base et il suffit de les repiquer après les avoir séparées. Related:  zigue

LES SEDATIFS NERVEUX NATURELS Liste plus détaillée des anxiolytiques, anti-dépresseurs et neuroleptiques naturels: Aloysia Polystachya: L’étude de Hellion-Ibarrola M. C. (2008) , montre que chez la souris, l’extrait de la plante est supérieur en activité que l’imipramine (antidépresseur de synthèse). Sur des rats, Mora S. et al (2005) avaient déjà observés l’activité anti-dépressive et anxiolytique de A. polystachya. Campazuno M. et al (2006) avaient aussi observés l’effet sédatif sur le Système Nerveux (SN) de la plante chez la souris. Alstonia Boonei: Il est fort probable que ce soit cette plante qui a été utilisée par un docteur africain ( Nigéria ) pour traiter des patients considérés comme « fou ». En effet la plante contenait des alcaloïdes comme l’Alstonine. L’alstonia est une des plantes qui compose un mélange utilisé au Nigéria comme neuroleptique. L’étude de Costa-Campos et al prouve l’effet anti-psychotique d’un composant de la plante: l’Alstonine. Ballota nigra: Camomille allemande ( Matricaria recutita): Griffonia

Se soigner avec le bicarbonate de sodium: Nombreux sont les bienfaits de ce composé abrasif entièrement bio Une molécule miraculeuse que cette NaHCO3, indiquant le bicarbonate de sodium, connu aussi sous le nom de bicarbonate de soude, dont on n’a pas fini de mesurer les utilisations. Économique, facilement accessible, 100 % naturelle, cette poudre blanche obtenue à partir de sel commun et de pierre calcaire peut aider à résoudre de nombreux petits problèmes de santé. Voici quelques recettes pour autant de gênes occasionnelles. Mauvaise digestion, flatulences Mettez ½ cuiller à café de bicarbonate dans un ½ verre d’eau, puis buvez. Infections urinaires C’est pour ces mêmes raisons que le bicarbonate de soude peut soulager les symptômes d’une légère cystite. Maux de gorge Faites des gargarismes avec un verre d’eau chaude et 1 cuiller à café de bicarbonate. Hygiène de la bouche : dents blanches, mauvaise haleine, tartre Appliquez un peu de poudre sur votre brosse à dents, puis brossez longuement. Sinusites Préparez une solution avec de l’eau chaude et du bicarbonate de soude. Petites brûlures

Liste de plantes médicinales Liste de plantes, épices et condiments ayant des vertus médicinales, et recettes de quelques préparations basiques. Connues de nos ancêtres lorsque la médecine moderne n’existait pas, ces plantes, dont on oublie souvent les bienfaits, peuvent se révéler d’excellents remèdes alternatifs aux médicaments chimiques. Les infos présentées dans ce mémento sont ultra résumées, donc n’hésitez pas à vous renseigner davantage. Anis USAGE: Graines digestives, anti-gaz. CULTURE: Extérieur, récolte en été / automne après la floraison, laisser sécher les récoltes quelques jours. Basilic USAGE: Digestif, anti-gaz, antioxydant, protège contre les maladies cardiovasculaires. CULTURE: Environnement ensoleillé et humide, sol riche. OBTENIR: Plants de basilic dans les jardineries. Bouleau USAGE: Sève de bouleau très nutritive, riche en minéraux, purgative (anti-toxines), un vrai fortifiant de printemps (vertus connues par les Amérindiens et en Europe de l’Est). Coquelicot CULTURE: Lieu ensoleillé au sol humide.

Les bienfaits de l’oignon | Remèdes naturels | Doctorette Catégorie Remèdes naturels L’oignon cru est l’un des aliments essentiels du « régime méditerranéen » Il est réputé pour conférer une bonne santé et notamment une excellente vitalité sexuelle. Les propriétés de l’oignon sont plus actives lorsqu’il est cru. Il est non seulement plus efficace mais il agit plus rapidement. Les préparations à base d’oignons sont très simples. Cela dit, l’oignon est absolument étonnant ! Si vous avez des problèmes de poids, de cellulite, des oedèmes sur les jambes, l'oignon est excellent pour vous ! Sachant aujourd’hui que la résistance à l’insuline est plus élevée chez les personnes obèses ou en surpoids, l'oignon vous vous aidera à stimuler votre foie, vos reins, à baisser votre taux de sucre dans le sang. L’oignon pour soigner : Anémie L’oignon contient de la vitamine C et de nombreux oligoéléments. Asthme Les chercheurs ont trouvé une substance, la quercétine, dans l’oignon susceptible de calmer les crises d’asthme Calculs rénaux Circulation du sang Cholestérol

Les bienfaits de l'ortie (El Herayeg) ! - Santé pratique - algerielle L’ortie (grande ortie, Urtica dioica, aussi appelée l’ortie brûlante, phobie des jardiniers, est considérée comme une mauvaise herbe, envahissante et coriace. Mais connaissez-vous ses multiples vertus? Ses applications thérapeutiques, cosmétiques et nutritionnelles sont nombreuses, et elle gagne à être redécouverte en cuisine. Tout ceci fait que l'ortie a des vertus anti-asthéniques (contre la fatigue) grâce à la vitamine C et aux minéraux et oligo-ELEMENTS qu'elle contient. Sa richesse en vitamine K lui confère des propriétés anti-hémorragiques. L'ortie a des vertus incroyables, et l'on aurait tort de s'en priver, qu'elle soit fraîche ou séchée. Ortie et bien-êtreL'ortie a des vertus relaxantes et aide en plus à perdre du poids. L'ortie renforce le système immunitaireLes remèdes à base d'herbes sont souvent très bénéfiques pour aider notre organisme à lutter efficacement contre les éléments extérieurs tels que les virus.

Graines de Noé Les combinaisons alimentaires : comment combiner les aliments au quotidien pour une bonne santé, les erreurs à ne pas commettre | ABC Naturopathie De nos jours, nous mangeons de plus en plus mal avec des conséquences néfastes pour la santé. Différents régimes prétendent ramener la santé, mais qu’en est-il des combinaisons alimentaires ? Il est important d’associer correctement les aliments c’est-à-dire d’avoir une alimentation variée, d’utiliser les bons aliments au quotidien afin que ceux-ci soient digérés et assimilés de façon optimum. Si la phase de digestion se passe mal (mastication insuffisante, repas trop riche, faiblesse enzymatique, etc.), l’assimilation sera d’autant perturbée. Si la digestion est trop rapide, la durée du passage des aliments dans l’intestin grêle (trop courte) ne laisse pas à ce dernier le temps d’assimiler la totalité des nutriments qui lui sont offerts. De cette mauvaise assimilation s’ensuivent des carences. Une mauvaise digestion se caractérise par des troubles digestifs, de la fatigue après le repas, des flatulences, des ballonnements. Les règles de base : 1) Manger moins A titre d’exemple :

Plantes médicinales - Se soigner par les plantes - Phytothérapie Comment récolter et sécher les plantes médicinales ? 1. Récoltez et coupez les feuilles, fleurs ou tiges de préférence lors d’un matin ensoleillé et sec (pas de rosée). Evitez toutefois un soleil trop chaud (par ex. entre 10 h et 14 h), car la plante se protège et stocke en partie ses propriétés à l’ombre hors de portée du soleil. 2. 3. Evitez également de stocker les plantes séchées dans des sachets de plastique, sachant certains effets de ces matériaux sur notre santé. Quiz sur les plantes médicinales A lire: Culture des plantes médicinales dans votre jardin, conseils pratiques Stress : diffuser des huiles essentielles Si vous êtes stressée en ce moment et que vous avez remarqué que votre vie est un peu plus dure à gérer qu’à l’habitude, pensez aux huiles essentielles à diffuser. Vous pouvez en effet diffuser assez simplement un petit mélange d’huiles essentielles spécialement choisies pour la relaxation et le calme. Les huiles essentielles ont en effet un effet bénéfique sur les nerfs quand elles sont respirées, et elles peuvent vous aider à vous relaxer tout en créant chez vous une ambiance douce et apaisante. Voyez aussi ma vidéo sur l’utilisation des huiles essentielles. Pour créer une ambiance zen à la maison, choisissez les huiles essentielles de petitgrain bigarade (la feuille de l’oranger), le néroli (la fleur de l’oranger) et la marjolaine à coquille. Ces trois huiles essentielles sont réputées pour leur action harmonisante sur la sphère nerveuse. Diffusez 30 minutes pour profiter pleinement des arômes doux de citrus qui vont se répartir dans toute la maison.

Gemmothérapie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La gemmothérapie est une médecine non conventionnelle fondée par le docteur Pol Henry, elle utilise des tissus embryonnaires végétaux en croissance tel que jeunes pousses, bourgeons, radicelles, préparés par macération dans un mélange d'eau, de glycérine et d'alcool pour obtenir un extrait que l'on nomme « macérat glycériné ». La gemmothérapie n'est pas reconnue officiellement comme médecine et son efficacité n'a pas été scientifiquement prouvée. Le mot gemmothérapie provient du latin « gemmae », qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse (allusion à la stabilité apparente des bourgeons en hiver ainsi qu'à leur préciosité) Bourgeons d'amandier, Prunus dulcis, matière brute à la base de la gemmothérapie Historique[modifier | modifier le code] Les bourgeons[modifier | modifier le code] Selon Philippe Andrianne, ces bourgeons renferment toute la « puissance du végétal »[2]. Bourgeons de Lilas (Syringa vulgaris)

Comment fonctionnent nos neurones? - Sciences Le cerveau vu grâce à l'IRM de diffuson DR © Radio France Le cerveau est, sans conteste, l’organe le plus fascinant du corps humain. Au cours des dernières décennies, les chercheurs ont commencé à percer ses secrets les plus intimes. L’un des derniers en date est celui qui fait la Une du magazine Science et Vie du mois d’octobre. Parallèlement aux découvertes dues à de la génétique et à l’étude des cellules nerveuses elles-même, se développe une autre exploration du cerveau qui concerne le fonctionnement des quelque 100 milliards de neurones qu’il contient. A quel point sommes-nous arrivés aujourd’hui dans notre compréhension du fonctionnement du cerveau ? Peut-on percevoir les progrès encore possible dans ce domaine ? Ce savoir peut-il ouvrir la voie à de nouvelles thérapies pour les maladies du cerveau actuellement incurables, telles que la maladie d’Alzheimer ? Comment aborder les questions éthiques qui se poseront lorsque les neurologues pourront lire à livre ouvert dans nos pensées ?

Related: