background preloader

Bingo féministe!

Dernièrement l'article Bingo féministe et “mansplaining” ainsi que des conversations ardues sur les médias sociaux au sujet du féminisme m'ont donné le goût de revoir les versions de bingo féministe et d'en adapter spécialement pour la situation au Québec, le premier est plus général et l'autre fait état du récent débat assez virulent autour de l'humour sexiste. Un bingo féministe? C'est tout simple! Vous passez un mauvais moment à débattre pour une énième fois sur le féminisme et on vous sert les clichés habituels. Et bien, pourquoi ne pas remplir cette grille de bingo, question de rendre la tâche plus distrayante! Vos adversaires lors de vos joutes verbales vous servent une phrase classique qui ne figure pas au tableau ? Voici d'autres bingo qu'on peut retrouver sur le web! Un bingo pour les féministes qui jouent à des jeux vidéos! Une version en anglais (qui a grandement inspiré notre version) Une version sur les commentaires que recevaient un blog

http://les-furies.blogspot.com/2012/07/bingo-feministe.html

Related:  AntiféminismeRevendications

«Maman, le plus beau métier du monde.» De qui se moque-t-on? C’est l’une des déclarations préférées des starlettes qui ont ajouté un accouchement à leur CV: «Oui, j’ai gagné trois Oscars, tourné avec les plus grands, mais mon plus beau rôle, c’est mon rôle de maman.» C’est, par exemple, ce que déclarait l’actrice Megan Fox, au Marie-Claire UK, après la naissance de son fils en décembre 2012: «Jouer la comédie est très dur pour moi, car j’ai le sentiment que ce n’est plus mon métier. Mon métier, c’est d’être avec Noah.» L’humour pour les nuls Depuis quelque temps, à force de l’ouvrir au sujet de l’humour, mes amis militants et moi, on a fini par atteindre certaines oreilles. Et, comme on pouvait s’y attendre, nos propos et nos revendications n’ont pas été du goût de tout le monde. Il faut dire que le sujet est délicat dans une société où il est de bon ton de dire « qu’on peut rire de tout mais pas avec tout le monde » et ce sans même se demander pourquoi et dans quel contexte Desproges a bien pu dire ça. Bref, captain obvious to the rescue, les gens veulent rire de tout.

Bingo féministe et “mansplaining” Hier, Sophie Gourion, une féministe que j’apprécie et que je suis sur Twitter, a eu un long débat à propos du marketing genré. Elle a écrit, il y a quelques mois, un article pour Slate sur cette stratégie « qui consiste à segmenter l’offre produit en fonction du sexe », »une façon indirecte de démultiplier les intentions d’achat, deux produits sexués devant ainsi se substituer à un seul produit mixte au sein d’un ménage ». Une des personnes avec qui elle discutait n’y voyait pas de sexisme et, surtout, pas un sujet de préoccupation pour les féministes; d’où ce tweet (écrit par un homme): Rapporteuse spéciale sur l’extrême pauvreté et les droits humains (ONU) : Travail domestique non rémunéré et droits des femmes, l’apport des droits humains par Diane Roman Dans un rapport présenté en octobre dernier à l’Assemblée générale des Nations Unies, la rapporteuse spéciale sur l’extrême pauvreté et les droits humains, Mme Magdalena Sepúlveda Carmona analyse les liens entre travail domestique non rémunéré et droits des femmes. Pour la première fois, le travail domestique non rémunéré est traité comme une question relevant des droits fondamentaux. Mettant l’accent sur la situation des femmes au foyer, notamment les plus pauvres, la Rapporteuse spéciale montre que les lourdes responsabilités et tâches inégalement réparties qui leur incombent constituent un obstacle considérable à l’exercice de leurs libertés et à l’égalité des sexes. Elle souligne que, dans nombre de cas, cette situation condamne les femmes à la pauvreté. La question de la reconnaissance du travail domestique est une antienne bien connue de l’analyse féministe.

Rape Culture : Pas assez jeunes, Pas assez de sang, ces mauvaises victimes de pédocriminalité Donc il y a ce type, 28 ans, ne suit presque que des adolescentes sur son compte Twitter. Près de 300. Et depuis hier, il y a ces jeunes filles qui ont osé briser le silence, raconter, et signaler. Près d'une dizaine. J'ai fait un petit tour sur le profil Twitter du gars, et ça a été pour le moins...instructif. Etes-vous infectéE par les idées masculinistes ? Précision : les questions concernent la france et le québec. 1) Les hommes se suicident plus que les femmes. a) C’est vrai. Revendications antisexistes Il y a quelques années un groupe de travail dont certains commentateurs/trices du blog faisaient partie, avait posé la base de revendications antisexistes. A l'époque on avait envoyé ce texte à nos députés ; en pure perte, vous l'imaginez. Avec les réseaux sociaux, il me semble que, si l'on s'attelle collectivement à diffuser ces revendications, on peut avoir davantage de succès. Je vous propose donc de diffuser ce texte sur votre blog, facebook, twitter, bref ce que vous voulez. Vous mettez ou non un lien vers ce blog ; je vous demande juste, si vous décidez, parce que certaines revendications ne vous conviennent pas, de les ôter, d'alors faire un lien vers ce billet qui comprend l'ensemble des revendications. Le sexisme est la discrimination d'un sexe sur l'autre.

BuzzFeed dénonce les rôles genrés en vidéo Pondu par Lady Dylan le 1 avril 2014 Et si les rôles genrés des enfants étaient appliqués aux adultes ? C’est le postulat de la dernière vidéo de BuzzFeed, avec une vraie dénonciation à la clef. « Le rose, c’est pour les filles » : voilà bien quelque chose que vous n’avez plus entendu depuis votre sortie de l’école primaire, non ? Non ? Et « les mecs sont comme ça » ?

Pourquoi nous avons besoin du féminisme en France au XXIe siècle Bienvenue en 2013 dans l’autoproclamé « pays des droits de l’homme » – expression venue d’une Déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui ne concernait que les mâles, seuls êtres humains et citoyens reconnus officiellement comme tels en 1789. Sous la pression des mouvements féministes, de nombreuses lois ont été votées qui garantissent aujourd’hui en droit la reconnaissance des droits des femmes au titre d’êtres aussi humains que les hommes en France. En droit, puisque dans la réalité, le sexisme n’a pas disparu.

Related: