background preloader

Solutions de fabrication digitale

Solutions de fabrication digitale
Du 3 avril 2014 au 9 mai 2014 Le BHV MARAIS accueille LeFabshop au cœur de son magasin afin de vous faire découvrir de nouvelles façons de fabriquer pour consommer différemment. De l'innovation au détournement de pièces de tous les jours,la tendance est à la création intelligente et au durable. C'est pour appliquer ce principe que Le BHV MARAIS se transforme en grande fabrique pour créer, s'inspirer, réparer soi-même et donner un second souffle aux objets. Pour participer à cette aventure, différents ateliers pédagogiques vous sont proposés par nos équipes. Utiliser Blender pour l'impression 3D : le vendredi 4 avril et la mardi 6 mai 2014 Imprimer en 3D avec SketchUp (architecture et ingénierie) : Les mercredi 2,… lire l'article complet…

http://www.lefabshop.fr/

Related:  impression 3DImpression 3D / France - Europe

Formez vous à la Fabrication Numérique [MOOC] Les MOOC, vous connaissez sans doute... Les médias nous rabâchent les oreilles avec ça depuis des semaines. C'est le nouveau buzz word à la mode. Mais derrière ce mot qui signifie "Cours en ligne ouvert et massif" se cache de vraies richesses pour qui souhaite apprendre de nouvelles choses. Si je vous parle de ça, c'est parce que Baptiste, lecteur de Korben.info vient de lancer son cours en ligne ouvert à tous, dédié à la fabrication numérique.

Avis des experts sur ATC3D ATCUBE Mini sur 01net ATC3D ATCUBE Mini : l'imprimante 3D made in France L'impression 3D continue de se démocratiser. L'ATCUBE Mini est un nouveau modèle à moins de 1000 € conçu et fabriqué dans l'hexagone. Deloitte lance le premier MOOC dédié à l'impression 3D Ce n’était qu’une question de temps mais le premier MOOC exclusivement dédié à l’impression 3D est né ! Imaginé par le cabinet de conseil Deloitte, ce programme gratuit ciblera principalement les responsables de grands groupes et les aidera à mieux comprendre les implications liées à la fabrication additive. Le MOOC viendra notamment explorer les enjeux stratégiques en terme de supply chain, de R&D, de fabrication et de développement produit pour les entreprises. Imaginé en collaboration avec 3D Systems, ce MOOC devrait permettre aux dirigeants d’entreprise de mieux comprendre les enjeux de cette technologie Pour ceux qui seraient passés à côté, un MOOC (pour Massive Open Online Classes) est un cours enseigné exclusivement en ligne, ouvert à tous et proposé par une université, une école ou une entreprise sur des sujets aussi divers que la sociologie, l’art ou l’architecture.

sans titre L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a été créée le 1er juillet 2010. L’Anses est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle des ministères chargés de la Santé, de l'Agriculture, de l'Environnement, du Travail et de la Consommation. L’Anses assure des missions de veille, d’expertise, de recherche et de référence sur un large champ couvrant la santé humaine, la santé et le bien-être animal ainsi que la santé végétale. Imprimantes 3D : les 7 tendances qui changent tout 1. Bâtiment et construction : des modèles géants C'est la championne incontestée dans la catégorie "poids lourds" : l'imprimante inventée par l'Université de Californie du Sud fabrique... des maisons.

Paris: Rencontre avec InMoov для русской версии нажмите здесь for english click here En bref: - Bien rentré de Russie! Mission accomplie, la Bionicohand V3 peut tenir un verre, prendre un oeuf, le lancer et a serré plus de 500 belles mains Moscovites pendant le festival (vidéo à venir). Vader Systems invente l'imprimante 3D métal à destination du grand public Du fait d’une température de fusion bien supérieure au plastique (de 600°C pour l’aluminium jusqu’à 1000°C pour l’or), la possibilité d’offrir aux particuliers une imprimante 3D à base de métal restait en suspens. La société Vader Systems, créée par le père Scott et le fils Zach Vader, pourrait bien mettre un terme aux doutes qui subsistaient. La technologie utilisée par Vader Systems, dénommée « Liquid Metal Jet Printing » (impression par jet de métal liquide), est une version détournée de l’impression par jet d’encre, bien connue des imprimantes 2D. Des minuscules gouttes de métal sont déposées sur une plateforme, suivant un tracé préalablement spécifié. Comme pour chaque technologie d’impression, l’objet 3D est alors construit par une succession de couche de matière, et dans ce cas précis, de métal. En changeant la taille de l’orifice des buses d’impression, la machine peut alors distribuer des gouttelettes de métal fusionné de l’ordre de 100 à 1000 microns.

Numa, fidèle soutien des start-up parisiennes, change de dimension L'accélérateur de start-up abandonne son statut d'association, se transforme en entreprise et annonce son déploiement à l'international. Après quinze ans passés à prêcher aux entrepreneurs de ne jamais craindre de se réinventer, Numa s'astreint lui-même à une cure de modernité. Ce soutien des start-up parisiennes, longtemps connu sous le nom de Silicon Sentier, a annoncé mercredi l'abandon de son statut d'association, sa mue en entreprise et son déploiement programmé dans une quinzaine de pays. «Nous avons compris il y a plus d'un an que l'on allait assister à une bulle des accélérateurs et que notre structure associative ne nous permettrait pas de survivre.

La première imprimante 3D pour la maison Faut-­il craquer pour l’imprimante 3D personnelle ? Test du premier exemplaire abordable, la Da Vinci 1.0. Avis aux artistes, aux bricoleurs, et aux décorateurs en herbe. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nicolas Six Etes­-vous prêt à accueillir une usine miniature à la maison ? Elle occupe le volume d’un four, et derrière sa porte vitrée, elle fabrique des objets en matière plastique. Toulouse à la pointe de l'impression 3D - 14/10/2013 Deux jeunes Toulousains, fondateurs de l’entreprise eMotion Tech, proposent à la vente des imprimantes 3D, à monter soi-même ou directement utilisables À l’intérieur de leurs locaux boulevard de Genève à Toulouse, plusieurs machines s’activent à mettre en forme des objets, sous l’œil vigilant de Guilhem et Franck, fondateurs et gérants d’eMotion Tech. Ces deux Toulousains de 27 et 28 ans, diplômés d’une école de commerce, ont décidé de miser sur la vente d’imprimantes 3D, petite révolution technologique qui permet de créer n’importe quelle forme. «Notre approche est innovante et assez unique en France, puisque nous publions gratuitement les plans des machines sur Internet, expliquent ces passionnés.

Related: