background preloader

Destruction créatrice

Destruction créatrice
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La « destruction créatrice » désigne le processus continuellement à l'œuvre dans les économies et qui voit se produire de façon simultanée la disparition de secteurs d'activité économique conjointement à la création de nouvelles activités économiques. L'expression est associée à l'économiste Joseph Schumpeter (1883 ‑ 1950) qui en assure une large diffusion avec la parution de son livre Capitalisme, Socialisme et Démocratie publié en anglais aux États-Unis en 1942, traduit en français en 1951. L’idée s'inspire de la pensée du philosophe Friedrich Nietzsche (1844 ‑ 1900) et de la formulation proposée pour la première fois par l’économiste Werner Sombart (1863-1941). Elle a été reprise par Théodore Levitt dans Innovation et marketing (1969). Origine de la destruction créatrice[modifier | modifier le code] Les effets de la destruction créatrice[modifier | modifier le code] Theodore Levitt et la destruction créatrice[modifier | modifier le code]

James Dyson Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. James Dyson en février 2013. Biographie[modifier | modifier le code] Ses études (1956-1970)[modifier | modifier le code] le nouveau théâtre à l'est de Stratford[Lequel ?] Ses premières inventions (1970-1992)[modifier | modifier le code] Il rejoint la société Rotork (à Bath) en 1970 d'où il lance et préside la nouvelle division spécialisée dans le matériel marin. Alors qu'il rénove sa maison de campagne dans les Cotswolds, il remarque que lorsqu'il passe l'aspirateur, le sac se bouche et qu'il perd en aspiration. De 1982 à 1984, James Dyson voyage entre le Royaume-Uni et l'Europe, à la recherche de quelqu'un pour breveter le produit. En 1990 et durant deux ans, James Dyson est président du Collège d'enseignement supérieur de Bath. Les débuts de son entreprise (1992-)[modifier | modifier le code] Article détaillé : Dyson. Logotype de la société Dyson. En 1992 débute la construction de l'usine de production au Royaume-Uni. James Dyson (trad.

Les innovations financières s’inscrivent-elles dans un processus schumpeterien de destruction créatrice ? 1La relation entre les innovations financières, qui sont souvent associées à des marchés libéralisés et dérégulés, et la stabilité macroéconomique constitue une problématique économique lancinante. La crise financière de 2007/2008 a remis au-devant de la scène les interrogations sur le rôle positif de l’évolution des marchés financiers dans la stabilité économique. 2Le présent travail pose la question de savoir si les innovations financières peuvent être pensées dans le cadre du processus schumpeterien de destruction créatrice. La première section souligne que, contrairement au modèle statique de concurrence néoclassique, le processus schumpeterien est un processus d’innovation-rivalité dans un environnement en évolution discontinue. L’analyse schumpeterienne de l’économie capitaliste est alors menée en termes d’une économie monétaire dans laquelle le système bancaire et financier, les quartiers généraux du système capitaliste, détermine la trajectoire d’évolution économique.

Culture: le numérique a-t-il pris le pas sur les supports traditionnels? C'est la grande angoisse des amoureux des bibliothèques et des vieux ouvrages au papier jauni: la dématérialisation de la culture est-elle sur le point de signer l'arrêt de mort des supports traditionnels? Pas encore, semble suggérer l'étude réalisée par le site de réductions en ligne ma-Reduc.com en collaboration avec l’institut de sondage LH2, parue mercredi 4 juin. Déjà, parce que les Français restent de grands adeptes de produits culturels. 66% d’entre eux écoutent de la musique, 63% regardent des films, autant lisent des livres ou des BD et 21% jouent à des jeux vidéo régulièrement ou occasionnellement, révèle le rapport. D'une part, dans l'emploi du temps des Français. D'autre part, d'un point de vue quantitatif, si l'on étudie le nombre de consommateurs de culture. 87% des Français font usage de produits culturels physiques et 69% de biens culturels dématérialisés. Les jeunes reflètent la tendance Même constat d'une fracture générationnel pour le visionnage de films.

Gijs van Wulfen Top 10 Eureka Moments: Shower, Sleep and Drive Mar 03, 2014 | In: Life Cycle Processes Looking for new solutions, we brainstorm a lot. Getting together to generate new ideas for urgent challenges. And when it’s done professionally we even get a lot of ideas. But are they our best ones? The Perfect Innovation Team Jul 10, 2013 | In: Front End of Innovation, Organization & Culture In my new book ‘The Innovation Expedition’ I love to refer in discussions on innovation teams to The Mayo Clinic’s Center for Innovation.

Joseph Schumpeter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référence. Ni keynésien, ni néoclassique, on le rapproche souvent de l'École autrichienne d'économie. Il est considéré comme l'économiste de l'effervescence et on le qualifie d’économiste hétérodoxe pour ses théories sur l’évolution du capitalisme dans la démocratie, qu'il estime voué à disparaître pour des raisons sociales et politiques. Biographie[modifier | modifier le code] En 1908, il publie son premier ouvrage, devenu très vite un classique de la statistique économique, Nature et essence de l'économie théorique, ce qui lui permet d'obtenir en 1909 un poste de professeur associé en économie politique à l'université de Czernowitz. Il publie la première édition de sa Théorie de l'évolution économique en 1911, ouvrage qui s’affranchit du cadre néoclassique et témoigne de son intérêt pour la dynamique et les lois du changement économique.

Claude Lévi-Strauss Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Lévi-Strauss » redirige ici. Pour les autres significations, voir Levi Strauss. Claude Lévi-Strauss Claude Lévi-Strauss en 2005. Professeur honoraire au Collège de France, il y a occupé la chaire d'anthropologie sociale de 1959 à 1982. Depuis ses premiers travaux sur les peuples indigènes du Brésil, qu'il avait étudiés sur le terrain entre 1935 et 1939, et la publication de sa thèse Les Structures élémentaires de la parenté en 1949, il a produit une œuvre scientifique dont les apports ont été reconnus au niveau international[7]. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et formation[modifier | modifier le code] Claude Lévi-Strauss, issu d'une famille d'artistes[8], d'ancêtres juifs alsaciens[9] des environs de Strasbourg, est né à Bruxelles de parents français. Il poursuit ses études à la Faculté de droit de Paris, où il obtient sa licence, avant d'être admis à la Sorbonne. Apogée scientifique[modifier | modifier le code]

Innovation ouverte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elle peut concerner tous les domaines de la recherche. Dans sa matérialisation économique, elle se traduit souvent par des plates-formes et outils d'échanges de type Give and Get (donner/recevoir) ou des plates-formes mutualisées d'innovation. Dans certains cas, par exemple pour les prix (allant jusqu'à 1 million de US dollars) délivrés par une entreprise qui joue le rôle d'intermédiaire en innovation ouverte comme InnoCentive, il s'agit d'inviter les « esprits créatifs » à trouver les meilleurs chances de résoudre le mieux possible, et le plus vite possible les problèmes les plus graves que l'humanité doit affronter[1] (problèmes de biodiversité, pollution, climat, santé environnementale, alimentation, développement, éducation). Dans ce cas, en échange des bourses scientifiques qui sont offertes aux chercheurs retenus, il leur est demandé de publier leurs résultats sous une licence perpétuelle, libre, gratuite[2],[3]. Remarques :

Crowdfunding Social Ventures: A Model and Research Agenda by Othmar Manfred Lehner Said Business School, University of OxfordJuly 16, 2012 Presented first at the 2012 Research Colloquium on Social Entrepreneurship, 16th – 19th July, University of Oxford, Skoll Center of SAID Business School UK Abstract: Crowdfunding (CF) in a social entrepreneurship context is praised in narrations for its multifaceted potential - to access much needed financial resources, to gain legitimacy through crowd participation, and to further tap the crowd as a resource for numerous activities of the venture. This paper thus sets out to first review existing literature on financing social ventures as well as on crowdfunding. Number of Pages in PDF File: 28 Keywords: Crowd, Funding, Financing, Social, Ventures, Entrepreneurship, Investor-relations JEL Classification: G24, L14, L26, M13, M14 Accepted Paper Series Suggested Citation Lehner, Othmar Manfred, Crowdfunding Social Ventures: A Model and Research Agenda (July 16, 2012).

Dématérialisation: octets et papier, quels sont les impacts? Le discours dominant affirme que la dématérialisation est un geste salutaire pour l’environnement. Pourtant, une analyse plus fine remet presque systématiquement en question cette affirmation. Voici quelques éléments pour éclairer ce débat. La dématérialisation d’une facture est-elle toujours bénéfique du point de vue environnemental? Ces dernières semaines, le débat sur la transition énergétique relance, par ricochet, d’autres questionnements plus anciens, notamment celui sur la dématérialisation des documents papier. Évidemment, la réponse n’est jamais aussi tranchée. La dématérialisation ne dématérialise rien Premier enseignement, la dématérialisation porte mal son nom. Deuxième enseignement, les ACV comparatives multicritères montrent toutes que la réduction des émissions de gaz à effet de serre n’est ni évidente, ni systématique. Attention à l’effet rebond Ce qui nous amène au troisième enseignement : l’effet rebond. Un match sans intérêt : ces supports sont complémentaires

TRIZ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. TRIZ est l'acronyme russe de la théorie de résolution des problèmes inventifs Teorija Reshenija Izobretateliskih Zadatch (Теория Решения Изобретательских Задач - ТРИЗ). Il s'agit d'une approche algorithmique éprouvée pour résoudre les problèmes techniques. Son élaboration débuta en 1946 lorsque l'ingénieur et scientifique russe Genrich Altshuller découvrit que l'évolution des systèmes techniques est régie par des lois objectives. Présentation de la TRIZ[modifier | modifier le code] TRIZ considère que les problèmes rencontrés durant la conception d'un nouveau produit présentent des analogies avec d'autres et que des solutions analogues doivent pouvoir s'appliquer[1]. L'ambition de TRIZ est de favoriser la créativité, ou de stimuler la recherche de concepts innovants en proposant aux ingénieurs et aux inventeurs des outils de déblocage de l'inertie mentale. ARIZ, l'algorithme de la TRIZ[modifier | modifier le code] où

Crowdfunding and the Federal Securities Laws by C. Steven Bradford Crowdfunding - the use of the Internet to raise money through small contributions from a large number of investors - could cause a revolution in small-business financing. Through crowdfunding, smaller entrepreneurs, who traditionally have had great difficulty obtaining capital, have access to anyone in the world with a computer, Internet access, and spare cash to invest. Crowdfunding sites such as Kiva, Kickstarter, and IndieGoGo have proliferated and the amount of money raised through crowdfunding has grown to billions of dollars in just a few years. Crowdfunding poses two issues under federal securities law. I consider the costs and benefits of crowdfunding and propose an exemption that would free crowdfunding from the registration requirements, but not the antifraud provisions, of federal securities law.

MARCA - Diario online líder en información deportiva Théorie C-K Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La théorie C-K (pour concept-knowledge ou concept/connaissance) est une théorie de la créativité[1],[2]. Elle prône un espace de réflexion, dont l'architecture est réglée par le théorie des ensembles, partant d'un concept sur lequel le groupe de réflexion va greffer des caractéristiques supplémentaires qui induiront des manques dans l'espace des connaissances. Introduction[modifier | modifier le code] La théorie C-K, ou concept de la connaissance, est à la fois une théorie de la conception et une théorie du raisonnement de conception. Offre une formalisation complète de la conception indépendamment de tout domaine de conception.Explique l’invention, la création, et la découverte dans un même cadre comme processus de conception. Le nom de la théorie est basé sur son principe central : la distinction entre deux espaces : un espace de concepts C (Concept)un espace de connaissances K (Knowledge) Genèse de la théorie C-K[modifier | modifier le code]

Related: