background preloader

Douance.org

Douance.org

Si seulement j'avais su (Mary Elaine Jacobsen) Cet article est déjà paru sur Talentdifferent, mais en anglais seulement… En voici la traduction. Il s’agit au départ d’un article édité en ligne sur le site de l’Université de Duke – Programme d’Identification des Talents Le texte qui suit permet de mettre en lumière quelques « techniques » de base à maîtriser pour créer des passerelles avec un monde qui fonctionne différemment. Il aborde le surdon, non seulement de façon très décomplexée, mais surtout de façon très pragmatique. Mary Elaine Jacobsen est psychologue clinicienne. Il ne se passe pas de semaine, depuis la publication de mon livre, (L’Adulte Surdoué (précédemment intitulé Libérer votre génie intérieur) sans que je ne reçoive d’appels téléphoniques, de lettres et d’e-mails en provenance de surdoués du monde entier. Ils ont vite réalisé que la vision déformée qu’ils avaient d’eux-mêmes était largement le résultat de commentaires non sollicités au sujet de leur différence. —Mary-Elaine Jacobsen, PsyD

Liste d’attitudes toxiques des surdoués pour arrêter de penser Bonjour on va aborder aujourd’hui un point dont je voulais parler dés la création du blog. Il s’agit des attitudes que les surdoués ont pour essayer de ne plus penser. Le fait de se retrouver soi-même sous la critique de cette intelligence hors norme est très souvent insupportable. Et un grand nombre de surdoués, détectés ou non, passent leur temps à « s’abrutir le crâne » pour ne pas penser et canaliser ce mental envahissant comme dit Christelle PetitColin.Il faut savoir que la plupart de ces attitudes sont apparentées à des addictions. Voici une liste qui est le reflet de mon avis personnel et qui n’est pas exhaustive ni un avis « médical » (je ne suis pas médecin). 1. Pour des raisons de respect du monde médical, je ne donne pas d’avis sur ce sujet. Je constate juste que j’ai rencontré beaucoup de surdoués, dont des proches, sous traitement permanent quasiment toute leur vie. 2. De très nombreux surdoués sont fumeurs. 3. 4. Bon inutile de s’étendre là dessus. 5. No comment 6. 7. 8.

Le devenir des surdoués L’intelligence définie par les tests n’est rien d’autre que la capacité à résoudre rapidement et correctement des questions logiques. Celui qui présentera des résultats supérieurs à la moyenne ne sera pas particulièrement savant, cultivé, ni même performant pour s’adapter à la vie réelle. Rien n’assurera qu’il va être apte à faire de bons choix, à prendre de bonnes décisions, à s’intégrer à une équipe. Si l’élève doué et précoce a déjà rencontré des difficultés dans le cours de ses études, ces difficultés risquent d’être considérablement accrues dans l’univers compétitif du travail professionnel. C’est ce qui semble malheureusement vérifié par les enquêtes faites à propos des enfants surdoués. Le rêve américain a été orchestré au début du siècle dernier par le développement des tests de mesure de l’intelligence. Après la Seconde Guerre mondiale, en France aussi sont créés les services de psychologie scolaire destinés à tester les élèves en difficulté. Qu’en est-il en réalité ?

Jeux pour surdoués | La boutique des surdoués Retrouvez dans cette catégorie de nombreux jeux pour se remuer les méninges en famille ou entre amis. Découvrez notre sélection de jeux de société de qualité, pour jouer à deux ou en groupe les jours de pluie. Pour les petits ou les plus grands, parcourez notre large sélection de jeux éducatifs dans tous les domaines. Le conflit intérieur comme voie vers un développement avancé Article original: Avec l’aimable autorisation de lynda Silverman. Le conflit intérieur comme voie vers un développement avancé La crise du milieu de vie réexaminée Elizabeth Maxwell, M.A. Elizabeth Maxwell, M.A. est directrice associée du « Gifted development Center » à Denver, Colorado, et co-fondatrice de l’institut d’études sur le développement avancé (Institute for the Study of Advanced development). Linda Kreger Silverman, Ph.D. Linda Kreger Silverman, Ph.D. est une psychologue agréée et directrice de l’institut d’études sur le développement avancé et du « Gifted Development Center ». Extrait : Des aspects apparemment négatifs de la crise de la quarantaine sont réexaminés à la lumière de la théorie de la désintégration positive de Dabrowski, une théorie de l’évolution émotionnelle. Une signification parfois oubliée de crise est « un tournant ». Gallagher, S.

Haut potentiel: ces esprits décalés qui boostent la société Le cerveau d’un HP est en ébullition permanente. Les IRM effectuées sur ces personnes confirment cette forte activité, avec une multitude de connexions neuronales qui se traduisent par une pensée en arborescence : une idée en entraînant une autre, puis une autre... Alors que chez les non-HP, seule une zone spécifique du cerveau s’anime par fonction, par exemple celle du langage pour traiter une information. Chez le surdoué, penser, c’est vivre. Penser sur le mode Wikipédia Cette arborescence de la pensée, c’est comme Wikipédia, explique encore la directrice de la Chaise Musicale. Une sensibilité accrue Il y a quelques années, Serge Ruyssinck a poussé la porte d’un centre d’évaluation des personnes à haut potentiel, parce qu’il se rendait compte de sa mauvaise gestion émotionnelle, particulièrement dans sa vie privée. Précurseurs du monde de demain ? En dehors des politiciens ou artistes en tout genre, que deviennent les HP à l’âge adulte et qu’apportent-ils de différent à la société ?

L’image de soi : une construction plus délicate pour les enfants doués par Arielle Adda Les enfants doués ont souvent une fausse image d'eux-mêmes. Arielle Adda explique la difficile construction d'une bonne représentation de soi. Rien n’est plus difficile pour un enfant doué de se former de lui-même une image conforme à ce qu’il ressent au plus profond de lui. Il passe d’un extrême à l’autre. Son existence sociale commençait pourtant bien, en suscitant une admiration parfaitement justifiée par sa dextérité verbale : très tôt, il a su choisir le mot exact, au point que ses parents s’étonnent encore maintenant de cette richesse de vocabulaire. Son entourage proche se réjouit de cette possibilité de dialoguer sans bêtifier et la savoure comme il se doit, un peu étonné parfois de constater que la plupart des enfants du même âge balbutient encore avec une syntaxe bien approximative. Tout change sitôt que l’enfant se trouve privé de ses moyens habituels d’expression dans une société de pairs où cette habileté ne lui est d’aucune utilité.

Des tests de Quotient Intellectuel ? | Planète-Douance Planète-Douance Presque tous les psychologues interviewés dans le cadre de Planète Douance le disent : à la moindre suspicion de haut potentiel, il faut passer un test. WAIS IV pour les adultes et WISC IV pour les enfants de 6 à 16 ans et 11 mois, en attendant l’arrivée imminente du WISC V en France, et enfin le WPPSI-III qui est la forme pré-scolaire du test et qui s’adresse aux enfants de l’âge de 2 ans & 6 mois, à 7 ans & 3 mois[1]. C’est le passage obligé pour définir la douance et donc faire reconnaître les surdoués comme des êtres normaux dotés d’une particularité cognitive, au même titre qu’il y a des gros, des blonds, des lunetteux, etc.. C’est à partir de cette identification que les personnes à haut potentiel seront reconnues, que cette particularité du cerveau sera banalisée, suite aux nécessaires ajustements sociétaux (l’école !!!!) que nous réclamons ici et maintenant. Comment pourraient-ils prétendre avoir une place légitime dans cette société s’ils sont étiquetés (et pire soignés !)

"Surdouance", précocité, Hauts Potentiels Le sens de l'effort | Planète surdoués Le sens de l’effort Arielle Adda . Colloque AFEP Lyon. 2006 Nous allons envisager la situation particulière de l’enfant doué au moment où ses dons peuvent se transformer en pièges parfois imparables semble-t-il. Comment aborde-t-il la période de l’adolescence quand la scolarité exige quelque effort, alors que, justement, la méconnaissance du sens de l’effort constitue la pierre d’achoppement la plus grave dans son cas ? Durant tout le Primaire, les pédagogues ne se posent pas de question « Tant mieux s’il réussit facilement » disent-ils tout d’abord, heureux d’avoir dans leur classe un élève à l’esprit vif, qui comprend vite, retient bien et semble intéressé par l’enseignement. A ce propos, je rappelle mon opinion sur cette fameuse « absence de maturité » qui sert de justification pour refuser toute modification et qui n’est même pas étayée par des faits concrets. Pour mémoire, mentionnons l’enfant vif, impatient, curieux de tout et qui s’ennuie à périr. Laissez un commentaire!

Related: