background preloader

Cultiver des plantes aromatiques

Créer votre jardin autofertile Étape 1: Faites un plan. Saviez-vous qu’il serait possible d’avoir un potager presque sans entretien? Qu’il n’y aurait aucun arrosage manuel, fertilisation chimique ou crainte de voir tous ses fruits ou légumes dévorés par les hordes d’insectes ou détruits par une quelconque maladie ou champignon. Étape 2: Délimitez le terrain En effet, le potager deviendrait un organisme vivant en soi, se régulant seul tout en augmentant sa productivité de manière naturelle. Étape 3: Buttez en creusant vos sentiers Avec la collaboration de Madame Suzanne Gendreault, celle-ci m’a remise quelques photographies (explications à l’appui) suite à sa formation sur lesquelles on peut visualiser la mise sur pied d’un jardin autofertile respectueux de l’environnement mais aussi destiné aux jardiniers écologiques. Étaoe 4: Creuser le tour du jardin Par la suite, il y aura une période d’adaptation mais le potager devrait se régir de lui-même et s’autoréguler. Étape 5: Aplanissez vos buttes Étape 12: Paillez le carton

ADEAR Le romarin - conservation à tous les niveaux... Avec le printemps, voilà que mon arbrisseau de romarin se met à produire de belles petites fleurs bleu-mauve. Comme j'adore le romarin ! Je blague à peine en parlant d'arbrisseau, nous avons acheté le plan de romarin il y a 2 ou 3 ans, il avait la taille et la forme d'un petit arbre de Noel en fait. Et il sentait divinement bon. Romarin (Rosmarinus officinalis) Buisson toujours vert, originaire des contrées méditerranéennes, le romarin s'acclimate facilement dans nos jardins, sans prendre toutefois les proportions qu'il atteint dans le Midi. Des milliers d'années avant la réfrigération, les peuples anciens remarquèrent que la viande enveloppée dans des feuilles de romarin broyées se conservaient plus longtemps. Les Anciens se servaient du romarin comme n'importe quelle autre plante aromatique et de conservation pour lutter contre les maux de tête, les problèmes gastro-intestinaux et respiratoires. La potion de Hongrie En 1235, la reine Élizabeth de Hongrie devint paralysée. En cosmétique

Relier Comment le mildiou fait douter le bio Dans les vignes de Bourgogne, hommes et femmes s'affairent. Avec la météo capricieuse des dernières semaines, il leur faut sans cesse intervenir. Et vite. Les nombreuses pluies et grêles ont abîmé certains fruits et encouragé la végétation entre les alignements de ceps. Ici, respecter l'environnement, éviter de polluer les sols, économiser l'énergie sont des valeurs partagées. Le 4 juillet, lors de l'assemblée générale du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB), une petite centaine de viticulteurs ont discuté préservation de la biodiversité, gestion des intrants et de leur impact sur les sols et l'eau, traitement des déchets... Mais un autre sujet s'est invité : le mauvais temps. Pablo Chevrot, du Domaine Chevrot et fils, à Cheilly-lès-Maranges (Saône-et-Loire), en pleine terre des maranges et des santenay, parle d'une année "compliquée". Sans remettre en question son engagement bio, il admet que les produits de synthèse sont plus efficaces contre la maladie.

Agriculture paysanne - Le site de l'agriculture paysanne Cultivez la différence - Jardinpotager.com - Semences de tomates anciennes et légumes sortant de l'ordinaire pour le potager! (27) Association La Source, Ferme en Bio-dynamie créer un jardin bio -jardinage biologique Certaines plantes ont un pouvoir répulsif contre certains insectes, d'autres les attirent sans que cela leur soit néfaste pensez à en planter dans vos différents massifs ou votre potager. Une liste de ces végétaux sera bientôt insérée dans cette page. On sait que des végétaux en bonne santé supporteront mieux les maladies et les attaques d'insectes. Faites-leur régulièrement un bon nettoyage : taille des vieux rameaux, branches cassées et abimées (s'ils sont malades, surtout brulez-les de suite et ne les laissez pas trainer par terre, ni jetez sur le tas de compost). Attention à la bouillie bordelaise qui employée en trop grosses quantités, reste dans le sol pendant de longs mois et a des effets néfastes sur les vers de terre si utiles dans un jardin. Voici un lien qui vous donnera les recettes de purin et décoction à base de plantes contre la plupart des maladies :

Tour d’horizon des légumes perpétuels et vivaces A une époque où l’on cuisine du durable (et pas que de lapin) à toutes les sauces, peut-être est-il bon de réfléchir à de nouvelles manières d’envisager nos propres légumes. Le jardinage ne serait-il pas lui aussi soumis à la frénésie consumériste au même titre que le reste? Nos légumes actuels sont le fruit d’une sélection basée sur une certaine façon de cultiver, de "consommer" le jardin. cerfeuil tubéreux – Chaerophyllum bulbosum La valeur du travail est très importante dans nos sociétés occidentales mais le temps qu’on peut passer pour ne pas faire grand-chose frise parfois le ridicule. Il ne s’agit ici pas de jeter le bébé avec l’eau du bain ni de cracher dans la soupe à la tomate, mais d’envisager que ce qui nous semble évident et immuable n’est peut-être, elle aussi, qu’une construction mentale comme les autres. egopode podagraire – Aegopodium podagraria L’utilisation de légumes vivaces est actuellement cantonnée aux asperges et artichauts. ail des ours – alium ursinum Like this:

Related: