background preloader

Héraldique, blasons et drapeaux

Un grand merci à Andrée Parbelle et Christophe Desportes à l'origine de ce projet ainsi qu'aux anciens gestionnaires et dessinateurs pour l'aide apportée. Coordination Amaury et Jacques. Ce site à but non lucratif a été créé afin de permettre une entraide dans un cadre généalogique ou historique. Related:  Héraldique

Heraldique de France Toutel'héraldiquefrançaise Cette page s'efforce de présenter les liens utiles et indispensables à l'amateur d'héraldique française. Dernière mise à jour : 18/08/2002 Atlas Heratlas : Atlas héraldique des provinces, villes et grandes familles de France. Armorial de l'Association Médiévale Oriflamme Armoriaux numérisés sur Gallica (BNF) : Armorial général de France : recueil officiel dressé en vertu de l'Edit de 1696. Aajout de nouveaux sites, commentaires...

Liste des blasons Héraldique Introduction L'héraldique est la science qui a pour objet l'étude des armoiries. L'héraldique s'est développée au Moyen Âge dans toute l'Europe comme un système cohérent d'identification non seulement des personnes, mais aussi en partie des lignées (les armoiries pouvant être transmises par héritage en traduisant le degré de parenté), ce qui en fait malgré tout un système unique en son temps. Apparue au XIIe siècle et utilisée par les membres de l'aristocratie, elle s'est peu à peu diffusée dans l'ensemble de la société occidentale. Les lexiques spécialisés comprennent environ 1000 termes parmi les plus employés. C'est aussi un outil efficace de datation ou d'attribution (à une famille, ou à une région) d'un objet, quel qu'il soit. Le blason désigne l'ensemble des règles, figures et termes héraldiques. istorique A l'origine, l'écu sert à distinguer les chevaliers lors des combats. Création et évolution des armoiries Les formes principales selon les Pays Angleterre, Italie et Allemagne : Italie

La lecture des blasons Pour éviter d'alourdir cette page (taille et temps de chargement) vous aurez besoin des quelques petites connaissances acquisent dans les chapitres précédents de ce site. Elles ne seront pas réexpliquées dans cette partie. C'est pourquoi, avant de vous aventurer dans cette partie sur la lecture des blasons, je vous recommande de lire au minimum les rubriques indiquées ci-dessous. Même si toutes les parties de ce site sont importantes (et intéressantes ;)), certaines sont indispensables pour comprendre les blasonnements (vocabulaire, règles et subtilités). Je vous recommande la lecture des chapitres suivants : Bien sûr, suivant vos connaissances héraldiques ce n'est peut-être pas nécessaire. Rappel :Comme nous l'avons déjà vu, la partie dextre (droite) de l'écu se trouve à gauche lorsqu'on le regarde de face (vue du spectateur). Fonctionnement : En règle générale, les pièces sont énumérées avant les meubles les chargeant, et ce, dans chaque partie si l'écu est partitionné. 1. 2. 3. 4.

Projet:Blasons Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Projet Blasons[modifier] N'hésitez pas à apporter vos mises à jour, critiques, commentaires et suggestions (laisser un message). Demander la réalisation d'un blason[modifier] Si vous désirez un blason, une pièce ou un meuble héraldique pour illustrer un article, vous pouvez en faire la demande auprès des participants du projet. Comment contribuer au projet ? Comment composer des blasons ? Mercredi 26 mars 2014 : La page listant les blasonnements sans représentations a été mise à jour.Février 2011: Plus de 11 000 blasons créés dans la catégorie Blasons de France en SVG sur Commons Voici le blason finalement élu par les Wikihéraldistes.samedi 5 décembre 2009 à 00:00 : 2e tour de l'élection du blason du projet blason pour 7 jours.ici.Samedi 21 novembre 2009 a 00:00 (le matin heure française) début du vote pour le Blason du Projet Blason de Wikipédia, fin des votes le vendredi 27 à minuit: ici

Armoiries de la France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Depuis le 4 septembre 1870, les armoiries de la France ne font plus l'objet d'aucun texte juridique et aucun acte du pouvoir n'a véritablement sanctionné les essais des différents services qui ont voulu faire revivre une héraldique républicaine changeante. L'emblème représenté ici est officieux : à l'heure actuelle, la République française n'a pas d'armoiries officielles (son seul symbole officiel est le drapeau tricolore). Emblèmes en vigueur[modifier | modifier le code] La composition désigne une agence consulaire de France La composition représentée ci-contre est, à l'origine, l'œuvre du sculpteur Jules-Clément Chaplain. Elle fut en partie reprise par l'artiste Robert Louis en 1953, à la demande d'une commission interministérielle qui se réunit le 3 juin 1953, afin de répondre à la demande du secrétariat des Nations unies qui désirait orner la salle d'assemblée de panneaux reproduisant les armoiries officielles de chaque État membre.

Blason Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : blason, sur le Wiktionnaire Le blason : ||| Heraldique | Blasons | Armoiries ||| Blasonnement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 1. Écu français ancien 2. Écu français moderne 3. En héraldique, le blasonnement, dans son sens le plus fréquent, est l'action de décrire, ou encore de lire ou déchiffrer des armoiries. Cette description s'exécute à l'aide d'un vocabulaire et d'une syntaxe spécifiques selon un ordre rigoureux de lecture des éléments composant les armoiries. En principe, à des armes données devrait correspondre un texte unique. Dans son sens plus étendu, le blasonnement décrit l'ensemble des armoiries. En d'autres termes, si l'écu accompagné de ses ornements extérieurs est la représentation graphique des armoiries, le blasonnement en est la représentation verbale. Historique[modifier | modifier le code] L'identité spécifique s'étant longtemps limitée aux éléments portés par l'écu, le blasonnement se contente souvent de ne décrire que celui-ci. Constitution et blasonnement[modifier | modifier le code] Armes de Liège, exemple de blasonnement tardif

France (héraldique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. France ancien, qui dispose les fleurs de lis en semé sans nombreFrance moderne, qui les réduit à trois, généralement posées deux sur la première ligne et une sur la seconde, bien que la chose ne soit en rien fixée. Ces armoiries ont été celles du royaume de France et de la dynastie capétienne. Par le jeu des alliances, elles se sont assez largement diffusées dans le royaume et, dans une moindre mesure, à l'étranger. Si l'on se borne au simple constat historique, la fleur de lis est attestée pour la première fois en 1180 sur un sceau capétien. Le motif qu'on nomme fleur de lis est en vérité très ancien. Bien que la généalogie entre cet élément et les lis médiévaux ne soit pas claire, force est de constater que ce motif du lis a été employé au milieu du Moyen Âge par divers rois d'Occident, qui portent par ailleurs pour leur sacre un manteau semé d'étoiles, croissants ou autres symboles cosmiques.

Héraldique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’héraldique est la science du blason, c'est-à-dire l'étude des armoiries (ou armes). C'est aussi un champ d'expression artistique, un élément du droit médiéval et du droit d’Ancien Régime. L'héraldique s'est développée au Moyen Âge dans toute l'Europe comme un système cohérent d'identification non seulement des personnes[1], mais aussi en partie des lignées (le blason pouvant être transmis par héritage en traduisant le degré de parenté) et des collectivités humaines, ce qui en fait un système emblématique unique en un temps où la reconnaissance et l'identification passaient rarement par l'écrit. Définitions[modifier | modifier le code] Armes sur un écu : Reproduction moderne d'un bouclier armorié Blason[modifier | modifier le code] Armes, écus, blasons et armoiries[modifier | modifier le code] Les définitions ci-dessous sont précises, mais cette précision est loin de refléter l'usage réel, et reste donc très théorique. Chevalier Sceau armorié

Related: