background preloader

Carte heuristique

Carte heuristique
Carte heuristique Bonjour, pourriez-vous nous présenter votre parcours ? Marion : C’est un parcours motivé par l’envie de découvrir. J’ai commencé à travailler dans le domaine de l’éducation à Barcelone en 2006 et j’ai donné mes premiers cours de français en 2007 à l’aide de la carte heuristique. Thomas : J’ai fait des études en langues et littératures anglaises et néerlandaises en Belgique dans l’idée de devenir prof de ces deux langues, j’y ai aussi obtenu un certificat d’aptitude pédagogique. Qu’est-ce qu’une carte heuristique et pourquoi l’utiliser ? Une carte heuristique c’est un outil de visualisation, d’organisation et de gestion de l’information. « «Heuristique » c’est découvrir, eurêka. Il y a des livres entiers consacrés à la question. Pour résumer, je dirais que la carte est un outil qui permet de structurer les informations, d’établir et de voir toutes les relations qu’il y a entre celles-ci. Nos cartes ne contiennent pas l’objectif pédagogique, elles sont à son service.

PEUT-ON SE FORMER SEUL ? - Apprentissage numérique et autoformation Peut-on se former seul ? Peut-on apprendre seul ? Ce mode de formation est-il possible pour tous ou ne convient-il qu'à certains individus capables de se concentrer et trés enclins sur leurs modes de ressources internes ? De nos jours, l'utilisation d'internet et des nouvelles technologies dans les apprentissages (les apprentissages numériques) entraîne-t-elle l'augmentation du nombre de personnes se formant seules ? J'apprends seul : autodidaxie ou autoformation ? Si j'apprends seul et que je me forme seul, je suis certainement autodidacte... mais peut-être pas tout à fait. En autodidaxie, l'apprenant se forme en dehors de toute institution éducative, en dehors de tout accompagnement. En autoformation, l'apprenant se forme par lui-même, dans un cadre : l'autoformation consiste à se former soi-même, chez soi, dans un système éducatif ou dans des groupes sociaux. Mais alors, avez-vous déjà appris par vous-même ? Un regain pour l'auto-formation de nos jours ? Qu'en pensez-vous ?

Cours d'initiation à la didactique du FLE, initiative microprojet, AUF Ce site constitue un cours de formation de formateurs, conçu comme un guide et une aide pour l’enseignant de FLE en contexte syrien. Il constitue une introduction à un domaine spécifique qu’est la didactique du FLE. En quoi peut-il vous servir ? remettre en mémoire ou découvrir certaines notions didactiques sur chacune des compétences à enseigner. donner des pistes, en proposant des démarches adaptées au contexte arabophone Il s’adresse en priorité : aux professeurs de français de l’institut de l'Enseignement des langues de l’université d’Alep aux professeurs de Français Langue Etrangère du département de français de l’université d’Alep Il a été réalisé par une équipe d’enseignants du Centre de FLE de l’Institut des Langues de l’université d’Alep avec la collaboration du CDP d’Alep et du Campus Numérique Francophone de l’Agence universitaire de la Francophonie.

Apprendre – Territoires des langues L’utilisation de la carte heuristique développe notre potentiel et facilite l’apprentissage: Où comment « travail » devient « plaisir »… Optimisation du temps L’utilisation de la carte heuristique facilite la compréhension et le raisonnement car elle permet de mobiliser toutes nos ressources (raisonnement et imagination, logique et intuition, analyse et émotion). On peut mémoriser plus facilement et à long terme grâce à notre rôle actif dans le travail d’intégration et d’appropriation de l’information. Face à une situation nouvelle (comme par exemple un examen, une réunion internationale, une mission à l’étranger), on peut se préparer plus facilement en organisant nos idées, et gagner en assurance dans des situations potentiellement délicates. La carte heuristique permet de développer de nouvelles habiletés comme la créativité, la gestion du temps, l’organisation, la communication, etc. Construction et structuration des connaissances Développement du potentiel Ouverture et curiosité

Construire une carte Heuristique  Présentation  Éduthèque : une offre du service public du numérique éducatif Ce service s’adresse à tous les enseignants du premier et du second degré et leurs élèves. Il rassemble des ressources pédagogiques structurées avec de grands établissements publics à caractère culturel et scientifique. La création d’un service public du numérique éducatif a été prévue par la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013. Grâce à une authentification unique, les enseignants accèdent à une page dédiée sur les sites des partenaires. À terme, le portail Éduthèque sera accessible via les espaces numériques de travail (ENT). Comment utiliser ce portail ? Le portail Éduthèque permet aux enseignants d’accéder gratuitement aux ressources sélectionnées et structurées avec les partenaires au moyen d’une seule authentification (adresse mèl professionnelle).

Apprentissages collectifs informels en réseau : où, avec qui, comment, pourquoi? Des astuces pour construire une carte – Territoires des langues Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise carte heuristique. Mais quand on débute, il est important de respecter certaines règles qui nous permettront de progresser plus rapidement. Ensuite, toutes les initiatives sont les bienvenues. Voici une carte qui résume comment construire une carte : Le papier : On utilise de préférence une feuille blanche dans le sens horizontal. Le coeur : Par défaut il s’agit d’une forme vaporeuse et souple. Les branches : Elles sont organiques par défaut, elles s’inspirent des formes de la nature. Les mots : On met un seul mot par branche. Les images : Ce sont des pictogrammes simples et évocateurs qui renvoient à l’information. Les couleurs : Il n’y a pas de code… Toutefois, les couleurs servent la lisibilité de votre carte. La mise en scène : On peut utiliser le relief, les ombres, le zonage (colorier le fond de carte) ou des lettrages différents pour mettre en valeur certaines informations. Le matériel : Faites-vous plaisir ! Marion Charreau

Logiciels et services gratuits pour créer des cartes mentales En route vers le mindmapping La carte mentale est un outil remarquable pouvant s’avérer très utile au travers de nombreuses activités menées en classe. Structurer un projet, organiser des idées, classer, hiérarchiser etc… autant d’expériences où l’utilisation d’une carte mentale (ou carte heuristique) permettra de visualiser et de manipuler des concepts ou des idées. Voici donc une sélection de logiciels et de services web gratuits pour réaliser des cartes mentales. Les critères de choix Puisque choisir un outil, c’est avant tout établir des critères de choix, voici ceux qui ont été utilisés pour cette sélection: GratuitSimplicité d’utilisation: clarté de l’interface, intuitif, ergonomiqueAutomation de la construction : manipulation et réactivité des branchesIntégration de médias : images, vidéos, liens hypertextesRendu : aspect esthétique, existence de modèlesExports : comment exploiter la carte finale? Les logiciels gratuits Xmind existe en deux versions. Les services en ligne En conclusion

500 sites web pour réussir à l’école – Edition 2011 Nouvelle édition en 2011 pour l’annuaire : 500 sites pour réussir à l’école. Que ce soit en EPN (Espace public numérique) ou pour les parents, les jeunes, voici une ressource intéressante pour qui souhaite favoriser l’utilisation de l’informatique et de l’internet pour les enfants et adolescents : le guide en ligne 500 sites web pour réussir à l’école. L’édition 2011 de ce guide en ligne canadien édité par Ecole Branchée (en partenariat notamment avec le Gouvernement du Québec) a fait l’objet d’une actualisation conséquente avec ajout de sites et retrait de ressources obsolètes. Il a été mis à jour en octobre 2011 avec une centaine de nouveautés. 500 sites web pour réussir à l’école – Edition 2011 Sur simple inscription (gratuite) en indiquant son adresse email, on a accès à un catalogue impressionnant de 500 sites utiles pour l’année scolaire, ressources classées en 16 catégories (et interrogeables via un moteur de recherche interne) : Dossiers thématiques Licence :

[Site du LIDILEM] Aidez-vous à choisir avec une carte Vous pouvez bien entendu aller vous faire tirer les cartes par une voyante, mais est-ce un bon choix ? Décider, choisir, c’est éliminer des possibles et faire exister un réel unique, certes. Pour choisir en connaissance de cause, il est préférable d’avoir étudié ou au moins listé les possibilités et de ne pas se précipiter sur ce qui vous vient à l’esprit et ressemble à ce que vous avez déjà fait auparavant (la force de l’habitude ou le manque d’imagination…). Quelle que soit la décision que vous avez à prendre : « où vais-je partir en vacances cette année ? Vous pouvez penser qu’il n’est pas nécessaire de dessiner une carte pour décider ce que vous allez préparer à dîner (ouvrir votre frigidaire ou vos placards semble suffisant). Vous pourriez dessiner une carte orientée autour de questions telles que : quelles sont mes envies : quels sont mes objectifs connus et cachés, qu’est-ce que je veux vraiment obtenir/atteindre ? Bonnes cartes.

Un exemple de carte heuristique en mathématiques : le chapitre " Statistique " de Première S Publié le 16 mars 2008 par Olivier Leguay La carte heuristique est un diagramme permettant de représenter simplement des informations complexes. Elle est entièrement adaptée à l'enseignement où les présentations linéaires sont souvent trop limitées. Mon voisin de "Tout le monde en blog" : Lettres et cartes heuristique est un spécialiste du sujet, j'ai donc été chercher chez lui quelques adresses et ai récupéré au passage la licence de MindManager7. J'ai choisi de présenter autour de la notion "statistique", la synthèse du cours où ressortent en bleu les points du chapitre qui me semblent incontournables et en vert l'utilisation des TICE. La carte heuristique : statistiques en première S Votez pour cette note

Compréhension de l'écrit numérique - Vers une didactique cognitive de conception de ressources numériques en FLE Thèse de didactique des langues, en cours à l’université Paris 3 sous la direction de Françoise Demaizière. Résumé Au cours de l’évolution des méthodologies d’enseignement/apprentissage des Langues Etrangères (LE), l’écrit a bénéficié de statuts très variables quant à la place et au rôle qui lui ont été attribués. Aujourd’hui, avec le développement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), qui facilitent l’accès aux textes (Desmarais, 1998), tout apprenant est amené à lire en LE des "documents numériques fondés sur des techniques hypertextes et multimodaux" (Legros et Crinon, 2002 ; Tricot, 2007) en ligne et hors ligne. Suite à ce développement de l’écrit numérique, un domaine de recherche sur "la lecture électronique" (Baccino, 2004 ; Souchier, Salaün et Couzinet, 2004) a pris de l’ampleur ces dernières années. Nous étudierons le phénomène de compréhension de l’écrit en nous appuyant sur les travaux conduits en psychologie cognitive. Références Baccino, T. (2004).

Cet entretien est très intéressant car les deux intervenants sont des enseignants passionnés par leur métier... et les mind maps. Marion a auparavant étudié dans une école d'art. Certaines de ses cartes mentales sont magnifiques. Pour moi qui suis enseignant, l'enthousiasme de ces deux confrères ainsi que leurs propositions d'activités m'ont donné envie de les imiter et de me lancer dans l'univers des mind maps. by sebsangxiong Jan 6

Related: