background preloader

Sociologie des organisations

Sociologie des organisations
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La sociologie des organisations peut se définir comme une branche de la sociologie qui étudie comment les acteurs construisent et coordonnent des activités organisées. Elle peut aussi se définir comme une science sociale qui étudie des entités particulières nommées organisations, ainsi que leurs modes de gouvernance et interactions avec leur environnement, et qui applique les méthodes sociologiques à l'étude de ces entités. Elle est à l'intersection de plusieurs disciplines, dont l'économie des organisations, le management et la théorie des organisations. Sens et enjeux[modifier | modifier le code] Sens du terme organisation en sociologie[modifier | modifier le code] Le terme organisation peut avoir trois sens distincts en sociologie : L'étude des organisations répond alors à une triple exigence : Enjeux[modifier | modifier le code] Les métaphores retenues par Morgan permettent de voir l'organisation : Trois auteurs vont se démarquer.

Twitter, nouveau terrain de jeux des adolescents RÉSEAUX SOCIAUX - La pyramide des âges de Twitter change. Vous pensiez que ce réseau social était un repaire de journalistes, de technophiles, de célébrités et de politiques? Plus seulement. De fait, parmi les sujets les plus commentés sur le site – les fameux Trending Topics ou TT – les grandes informations du jour ont côtoyé les noms d'idoles adolescentes (One Direction, Justin Bieber, Selena Gomez, Lady Gaga...), d'émissions de téléréalité ou encore des hashtags - les # que l'on place devant le thème de son tweet - sous forme de jeux comme #quandlejourdelarentréearrivera ou #CesPersonnesQui. Les codes de Twitter évoluent à mesure que son audience rajeunit. Cette tranche d'âge devient ainsi la plus représentée sur le site en France et dépasse les 25-34 ans (767.000 utilisateurs en juillet 2011), la tranche d'âge habituelle du réseau social. Mes parents sont sur Facebook, je fonce sur Twitter Le grand exode a commencé. Les jeunes l'avouent dans leurs tweets. Via Gigatweet.

Stéréotypes : Définition et caractéristiques  Stéréotypes : Définition et caractéristiques 1. Stéréotype et préjugés Le préjugé peut être défini comme une « attitude de l’individu comportant une dimension évaluative, souvent négative, à l’égard de types de personnes ou de groupes, en fonction de sa propre appartenance sociale. C'est donc une disposition acquise dont le but est d’établir une différenciation sociale » (Fischer, 1987) Le préjugé a deux dimensions essentielles : l’une cognitive, l’autre comportementale. Le stéréotype, quant à lui, « désigne les catégories descriptives simplifiées par lesquelles nous cherchons à situer autrui ou des groupes d’individus » (Fischer, 1987) Les stéréotypes correspondent donc à des traits ou des comportements que l’on attribue à autrui de façon arbitraire. 2. La notion de stéréotype apparaît dans le domaine des sciences sociales avec le développement de la théorie des opinions. 3. Source : Cours de Psychologie Sociale - Dijon

Capitalisme La mise en forme de cet article est à améliorer(octobre 2017). La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Comment faire ? Les points d'amélioration suivants sont les cas les plus fréquents. Pour une aide détaillée, merci de consulter Aide:Wikification. Si vous pensez que ces points ont été résolus, vous pouvez retirer ce bandeau et améliorer la mise en forme d'un autre article. Le capitalisme désigne l'économie de marché, vue sous l'angle du rôle des capitalistes, entrepreneurs ou épargnants, et du montant de leurs investissements dans la production de biens et de services. L'entreprise de production de biens et services crée de la valeur ajoutée par différence entre ses ventes et ses achats. Ambiguïtés de significations[modifier | modifier le code] Sa définition diffère dans le temps, dans l'espace, et en fonction des sensibilités politiques des personnes qui l'emploient. Étymologie[modifier | modifier le code] En 1932, M.

Actualités 2012 - Comment vont les collégiens en France ? L’enquête HBSC (Health Behaviour in School-aged Children) est menée sous l’égide de l’OMS tous les 4 ans depuis 1982. Actuellement, plus de quarante pays, essentiellement européens, y participent. Elle a pour objectifs d’appréhender la perception qu’ont les élèves de 11 à 15 ans de leur santé et de leur vécu au sein de l’école, de leur groupe de pairs et de leur famille ainsi que d’en analyser les déterminants. Sa périodicité permet de mesurer les évolutions, et son caractère international donne lieu à des comparaisons entre pays européens. La France a participé à l’enquête HBSC pour la cinquième fois consécutive en 2010. Les principaux enseignements 2010 Les enquêteurs observent la place grandissante prise par les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) chez les jeunes Français, pour qui elles sont une véritable donnée clef générationnelle. Internet ouvre aussi un débat sur son impact potentiellement négatif sur la vie sexuelle des jeunes.

De L'Individu À L'Acteur - Note de recherches - Pomponlili Thème 1 : De l’individu à l’acteur. Chapitre 1 : Comment un individu devient-il acteur dans une organisation. I.Caractériser les fonctionnements individuels. L’individu, dans l’organisation, est toujours un être social, et de ce fait il estcaractérisé par sa personnalité, ses émotions, sa perception. 1.1 Personnalité et émotions. La personnalité correspond à l’ensembledes caractéristiques d’une personne donnée, qui définissent son individualité et permettent de la distinguer de tout autre être humain(Roger Perron). Lire la dissertation complète Citer cette dissertation (2012, 09). "De l'individu à l'acteur" Etudier.com. 09 2012. 2012. 09 2012 < "De l'individu à l'acteur." "De l'individu à l'acteur."

Max Weber Max Weber [maks vebɛʁ][1] (en allemand [maks ˈveːbɐ][2]), né le 21 avril 1864 et mort le 14 juin 1920, est un économiste et sociologue allemand originellement formé en droit. Considéré comme l'un des fondateurs de la sociologie, ses interrogations portent sur les changements opérés sur la société avec l'entrée dans la modernité. On lui doit notamment des analyses complexes du capitalisme industriel, de la bureaucratie et du processus de rationalisation en Occident. Contrairement à Émile Durkheim, considéré lui aussi comme un père de la sociologie, Weber a peu enseigné et n'a pas fait école de son vivant. Et à la différence de Karl Marx, il aborde le capitalisme non pas « de l'extérieur » (en analysant ses composantes économiques) mais « de l'intérieur », en passant au crible les motivations de ses promoteurs et en recourant pour cela à une méthode qu'il qualifie de « compréhensive ». Introduction[modifier | modifier le code] Réception de son œuvre[modifier | modifier le code]

Sentiment d’appartenance - version imprimable " L'être humain a besoin d'appartenir à un groupe, de s'associer à autrui, de sentir qu 'il est rattaché à un réseau relationnel. Le sentiment d'appartenance nourrit l'estime de soi sociale (ou valeur que l'on se donne dans un groupe). L'estime de soi sociale se développe lorsque l'élève prend conscience qu'il est important pour son enseignant et pour les autres élèves de sa classe. L'élève se sent alors impliqué dans un réseau relationnel, une "niche sociale" à laquelle il s'identifie. Le sentiment d'appartenance devient l'antidote au sentiment de solitude. Le sentiment d'appartenance se développe grâce à l'éclatement de l'égocentrisme et par l'adoption de rôles et de responsabilités qui contribuent au bon fonctionnement du groupe. " L’appartenance sociale est une aspiration essentielle de l’humain. Moyens proposés par l’École Murielle Dumont (consulter site web en référence) pour favoriser le sentiment d’appartenance : Faire participer les jeunes à des activités collectives.

Comment un individu devient il acteur dans une

Related: