background preloader

Fenouil commun

Fenouil commun
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir fenouil. Le fenouil commun (nom scientifique Foeniculum vulgare, syn. Foeniculum officinale) est une espèce de plante bisannuelle ou vivace, cultivée pour le renflement bulbeux et charnu de ses feuilles imbriquées les unes dans les autres. Caractéristiques[modifier | modifier le code] La plante en fleurs Fenouil, le légume La plante peut atteindre 1,50 à 2,50 m de haut, a grosse racine fusiforme et presque toujours bifide. Composants[modifier | modifier le code] Anéthol (que l'on retrouve dans le pastis), alpha-pinène, camphène, limonène, phellandrène, pectine, corps gras, sucres, oxalate de calcium, amidon. Source : Souci.Fachmann.Kraut 1994, Allemagne Culture[modifier | modifier le code] Il aime les expositions chaudes et ensoleillées, en sol bien drainé. Voir : Tradition du Fenouil Plantation : semez par groupe de 3 graines à 4 graines à 0,5 cm de profondeur avec un espacement de 45 centimètres. Voir : Related:  bac à persilplantes comestiblesà lire et à classer

Égopode podagraire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'égopode podagraire (Aegopodium podagraria), aussi appelé herbe aux goutteux, podagraire, petite angélique ou herbe de saint Gérard[1], est une plante herbacée vivace de la famille des Apiaceae. Description[modifier | modifier le code] Ombelle d'égopode podagraire Appareil végétatif[modifier | modifier le code] Cette plante à croissance rapide peut atteindre 30 à 100 cm de hauteur[1]. Les feuilles basales présentent trois lobes ; celles situées plus haut sur la tige sont disposées par lot de trois. Appareil reproducteur[modifier | modifier le code] Cette espèce fleurit vers le mois de juin. Répartition et habitat[modifier | modifier le code] C'est une plante des lieux ombragés (sous-bois frais) qui peut se révéler une adventice tenace. Plante envahissante[modifier | modifier le code] Pour éviter la prolifération, planter des capucines permet parfois d'occuper le terrain de manière plus satisfaisante. Utilisations[modifier | modifier le code]

La culture des champignons comestibles chez soi Les champignons sont des aliments très nutritifs, ils contiennent quantités de sels minéraux et de vitamines et sont une intéressante source de protéines. Les champignons comestibles peuvent faire l'objet d'une culture domestique, en intérieur dans une cave, un sous-sol, un garage ou une remise ou n'importe quelle pièce aérée mais sans courants d'air bénéficiant d'une température constante différentes selon les espèces cultivées : de 16 à 18°C. pour des champignons de Paris par exemple. Certaines espèces apprécient même les fortes chaleurs et supportent jusqu'à 30 à 35°C comme les pleurotes rose (Pleurotus Djamor). Les champignons comestibles se cultivent également en extérieur par exemple sur des souches ou des troncs d'arbres ou sur des bottes de paille. Produire ses propres champignons est moins compliqué qu'on ne l'imagine et demande peu d'investissements. Pourquoi cultiver des champignons comestibles chez soi ? Voir aussi :

Mélisse officinale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Mélisse officinale (Melissa officinalis) est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Son nom vient du grec melissophullon qui signifie « feuille à abeilles ». On l'appelle aussi mélisse citronnelle ou simplement citronnelle, à ne pas confondre avec la citronnelle (Cymbopogon citratus) utilisée en cuisine asiatique. Distribution[modifier | modifier le code] Plante originaire de l'Est du bassin méditerranéen, qui s'est répandue dans toute l'Europe dès l'Antiquité. Description[modifier | modifier le code] Feuilles Planche botanique de Melissa officinalis Plante vivace haute de 30 à 80 cm, à tiges dressées à section carrée. Cette plante aromatique a un feuillage vert vif et une odeur citronnée. Les fleurs blanches ont une corolle longue de 12 mm, à deux lèvres. La mélisse officinale, ou mélisse citronnelle, est cultivée dans les jardins depuis des temps très anciens. Culture[modifier | modifier le code]

Ginseng Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le ginseng (Panax ginseng) est une plante vivace qui appartient au genre Panax de la famille des Araliaceae. Environ dix espèces de ginseng sont cultivées à travers le monde[1], les espèces les plus connues sont Panax ginseng C.A. Origines et appellations[modifier | modifier le code] Le ginseng doit être cultivé pendant au moins 6 ans [2] pour que le rhizome[3] arrive à maturité et acquière toutes ses qualités. Cultiver du ginseng[modifier | modifier le code] La culture du ginseng est possible en France métropolitaine et dans les érablières du Québec. Sa raréfaction à l'état naturel a conduit Coréens et Chinois à mettre au point une technique de culture appropriée aux exigences de la plante. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Le pédoncule du Panax ginseng est plus long que le pétiole ; ce n'est pas le cas chez le ginseng américain (Panax quinquefolius)[5]. On y trouve plusieurs composés. Bibliographie[modifier | modifier le code]

Céleri Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. À l'état sauvage, il pousse au bord des ruisseaux et dans les endroits humides. Nomenclature et étymologie[modifier | modifier le code] Cette espèce est désignée de nombreux noms communs : céleri, aussi écrit cèleri, ache des marais, ache odorante, ache puante, persil des marais, persil odorant, céleri d'Italie... auxquels il faut ajouter les noms des variétés ci-dessous.de : Staudensellerie, Stielsellerie, en : celery, es : apio, apio bastardo. Dans l'Antiquité, la plante est connue sous le nom de « Selenon », ou « plante de la lune ». On distingue quatre grandes variétés dans cette espèce, dont trois sont couramment cultivées : Apium graveolens var. graveolens : l'ache des marais ;Apium graveolens var. dulce : le céleri-branche ou céleri à côtes ;Apium graveolens var. rapaceum, le céleri-rave ou céleri-navet ;Apium graveolens var. secalinum : le céleri à couper. Description[modifier | modifier le code] Céleri à couper

Les fleurs comestibles du jardin Fleurs | 03/05/2013 Profiter des fleurs du jardin produites naturellement (non traitées) pour accompagner les petits plats en cuisine, en voilà une bonne idée ! En décoration, en vinaigre ou en infusion, osez manger les fleurs du jardin et apprenez quand les semer, les récolter et les cuisiner. Fleurs de bourraches à déguster : des fleurs qui se mangent - E. Brenckle - Rustica - Le Bois Pinard - Marie Marcat Les capucines Les capucines (tropaeolum majus) ont des fleurs à la saveur poivrée, un peu piquante, au goût de cresson ainsi que des jeunes feuilles légèrement sucrées. Salade de laitue avec des fleurs de capucinesC. Semis : de mars à mai. Parties consommées ? Comment manger les fleurs de capucine ? La bourrache La bourrache (Borrago officinalis) a des fleurs composées de 5 pétales en étoile qui ont un goût iodé ressemblant à celui des huîtres. Récolte de fleurs de bourrache - F. Semis : en mars-avril. Comment manger les fleurs de bourrache ? Les soucis Semis : de mars à mai.

Giroflier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le giroflier ou girofle (Syzygium aromaticum) est un arbre de la famille des Myrtaceae originaire d'Indonésie. Description[modifier | modifier le code] L'arbre a une forme conique. D'une hauteur moyenne de dix à douze mètres, il peut atteindre jusqu'à vingt mètres de haut. Ses feuilles persistantes sont ovales et coriaces. Les fleurs à quatre pétales blanc rosé sont caractérisées par leurs sépales rouges persistants. Histoire[modifier | modifier le code] Le giroflier est originaire de l'archipel des Moluques du Nord. L'épopée indienne du Ramayana, peut-être écrite vers 200 avant J. Une tradition chrétienne fait des clous de girofle un symbole végétal des clous qui ont servi à la Crucifixion[2]. Utilisation[modifier | modifier le code] Les propriétés antiseptiques et anesthésiques de ces boutons floraux sont reconnues depuis très longtemps et proposées dans les douleurs dentaires. Production[modifier | modifier le code]

La recette de la limonade de sureau "maison" Le Sambucus nigra ou sureau est un arbuste de trois à cinq mètres de haut. Il se rencontre dans toutes nos promenades, le long des sentiers ou à l'orée des bois. A ne pas confondre avec le Yèble (le sureau nain) qui lui est toxique. Le sureau comestible présente, en mai - juin, des petites fleurs blanches regroupées en ombelles de 12 à 15 cm de diamètre qui en août - septembre se transforment en grappes de baies noires, gorgées d'un jus pourpre violacé, comestibles. Une recette ancestrale remise au goût du jour De tout temps, les hommes ont fait fermenter de l'eau agrémentée de fleurs, feuilles, graines ou miel. De nos jours avec le mouvement écolo et bio et l'envie de plus en plus pressante de moins dépenser pour sa consommation, et surtout le besoin de mieux contrôler son alimentation, on assiste à un regain d'intérêt pour tout ce qui est fait "maison" et naturel. Recette de la limonade traditionnelle de sureau Ingrédients (pour 2 l de limonade ) Variantes fruitées

Apiaceae = famille ombélifères Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ombelle composée Caractéristiques générales[modifier | modifier le code] Les Apiacées sont généralement des plantes herbacées annuelles, parfois bisannuelles ou vivaces. La famille compte aussi des arbres et arbustes, comme le buplèvre. La tige est souvent creuse et porte à l'extérieur des sillons dans le sens de la longueur. Les feuilles sont alternes, sans stipules, et le plus souvent composées à folioles finement découpées, mais certaines espèces ont des feuilles entières (buplèvre par exemple). L'inflorescence typique des Apiacées, justement appelées ombellifères, est l'ombelle qui peut être simple ou composée d'ombellules. La grande astrance Les fruits, secs, sont des schizocarpes (diakènes) qui se scindent en deux à maturité, chaque partie contenant une graine. Classification[modifier | modifier le code] Principaux genres[modifier | modifier le code] Voir la liste des genres d'Apiaceae. Distribution[modifier | modifier le code]

Cuisine des fleurs, recettes avec des fleurs, cuisiner les fleurs et gastronomie florale. Les fleurs comestibles reviennent au goût du jour. Elles peuvent être cueillies dans la nature ou dans le jardin. Crues elles décorent les assiettes et les plats. Par leurs formes et leurs coloris variés, elles apportent un plaisir visuel et parfument délicatement les crudités. Les fleurs qui se mangent crues sont rajoutées le plus tard possible dans le plat pour préserver leurs couleurs et leur fraîcheur. Cuites elles se marient avec les ingrédients pour confectionner des plats salés ou sucrés (entremets, crèmes, sorbets, glaces, desserts, gelées, biscuits, pâtisseries, gâteaux, pains, sirops, liqueurs, vins et vinaigres parfumés, confits, confitures, gelées,...). Liste des fleurs à consommer Quelles fleurs consommer ? Listes des fleurs comestibles : Les personnes allergiques au pollen doivent demander l'avis de leur médecin. Fleurs comestibles et cuisine florale Recettes avec les roses

Gingembre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Caractéristiques botaniques[modifier | modifier le code] Deux variétés de gingembre sur un marché de Haikou, province de Hainan, Chine Les feuilles persistantes sont lancéolées, bisériées, longues et odorantes. Les fleurs sont blanches et jaunes ponctuées de rouge sur les lèvres, les bractées sont vertes et jaunes. Il apprécie une exposition ensoleillée et une atmosphère humide. Autres « gingembres »[modifier | modifier le code] Une espèce dicotylédone d'Amérique du Nord, l'Asarum canadense est connue sous le nom de « gingembre sauvage ». Les rhizomes d'une autre plante de la famille des Zingiberaceae, Curcuma longa, constituent une épice appelée à la Réunion « gingembre-safran » ou « safran péi » car, sur l'île, il est commun de dire « safran » pour curcuma. Histoire[modifier | modifier le code] Culture et production[modifier | modifier le code] Culture de gingembre Usages du gingembre[modifier | modifier le code]

Quelques anti-puceron 100% naturels pour venir à bout des pucerons. Qu’est ce qu’un puceron? Les pucerons sont des petits insectes mesurants entre 1 et 4 millimètres. Ils ont une palette de couleurs très large, en effet ils peuvent être noirs, roses, bruns, verts, jaunes et bien d’autres couleurs encore. Ces petites bêtes se font un régal de nos arbres fruitiers, de nos fleurs et de nos légumes. C’est pourquoi aujourd’hui ils seront 10 et demain des milliers. Voici quelques anti pucerons naturels Comme beaucoup le savent, les coccinelles sont de précieuses alliées afin de lutter contre les pucerons, en effet elles en raffolent. Si vous en trouvez dans votre jardin, vous pouvez très délicatement les attraper et les placer où vous êtes envahis par les vilaines petites bêtes. Sinon vous pouvez commander des larves de coccinelles que vous pourrez introduire dans la colonie à détruire. Par nature la fourmi aura tendance à protéger le puceron des attaquants comme la coccinelle pour pouvoir récupérer son miellat. Autres astuces pour lutter contre les pucerons

Related: