background preloader

Nature et jardin bio

Nature et jardin bio

Page 19 L'or jaune. L'urine apparaît comme un engrais naturel précieux pour les cultures agricoles. Elle contient beaucoup d'azote, mais aussi du phosphore, du potassium et des microéléments, indispensables à l'alimentation des plantes. L'urine d’une personne saine ne contient pas de microorganismes nuisibles. Les matières fécales peuvent, elles aussi, être utilisées comme engrais, mais pas immédiatement. Conseils pratiques concernant la réduction des risques liés à l'utilisation de l'urine en tant qu’engrais : · Lors de l'utilisation d’urine potentiellement infectée, on doit appliquer les mesures de sécurité. · L'urine doit être appliquée au plus près de la terre pour éviter une dispersion aérosol. · L'intervalle entre l’application de cet engrais et la récolte doit être d’un mois. · L'urine doit être appliquée au sol par voie mécanique ou par pulvérisation. Conservation et désinfection de l'urine. Règles générales concernant l’apport d’urines dans les plantations. Procédés d’apport d’urine : 1. 2.

L’éducation à la culture informationnelle - Blog LeMonde.fr plantes indicatrices - Floraterre Les plantes indicatrices sont représentatives d'un milieu. On peut distinguer 9 catégories de milieux en fonction de l'acidité du substrat, de la salinité, de sa richesse et de sa pollution éventuelle. C'est la présence de plusieurs individus d'une même espèce qui est indicatif et non une seule fleur. Il existe plusieurs systèmes de classifications des plantes indicatrices, je vous en propose ici un : plantes indicatrices des sols argileux : ce type de sol est souvent lourd, retient facilement l'eau plantes des sols argileux acides : pH légèrementt inférieur à 7- le sol est assez riche sols acides (acidiphiles) : pH largement inférieur à 7- le sol peut être plus ou moins pauvre, c'est le cas des prairies sèches ou landes sols riches en azote (nitrocline) : riche en azote plantes des milieux humides et aérés (mesohygrophiles) : le substrat est humide en permanence ou engorgé de manière ponctuelle comme cela peut être le cas en forêt plantes caractéristiques des sols engorgés (hygrophiles) :

plantes pour arrêter de fumer Ginkgo Grâce à son action sur l’irrigation du cerveau, le ginkgo améliore l’humeur, la mémoire, et la vigilance par stimulation de la synthèse de la dopamine. >> 1) Lobélie (enflée) (Lobelia inflata) aussi appelé : tabac indien et tabac sauvage. Les Indiens d’Amérique avaient coutume de fumer la lobélie pour soigner les troubles des voies respiratoires. L’un des alcaloïdes principal, la lobéline, exercerait sur le cerveau les mêmes effets que la nicotine avec l’avantage de n’entrainer aucune dépendance pour le fumeur. En traitement homéopathique, la lobélie existe sous son nom botanique : Lobelia Inflata à la concentration de 5CH et se prend à raison de 3 granules à chaque envie de fumer (souvent prescrit en association avec Argentum Nitricim 9 CH, Caladium 5 CH, Gelsenium 9 CH et Nux Vomica 5 CH). Précaution : Une dose trop élevée peut entrainer une dépression respiratoire. Le millepertuis est une plante employée en phytothérapie pour traiter les dépressions modérées.

Related: