background preloader

Le living lab dans la bibliothèque

Le living lab dans la bibliothèque
Les bibliothèques, surtout les nouvelles bibliothèques, représentent de grands équipements aspirationnels : elles incarnent une vision, la manière dont une communauté se définit par rapport au savoir, à la culture et sa mémoire. Les bibliothèques constituent aussi des instruments d’empowerment et de croissance communautaire. Elles sont plus qu’une somme ou une collection de livres ou de DVDs, elles sont des projets sociaux. En Scandinavie, c’est bien connu, les bibliothèques sont des occasions de combiner les aspirations, le projet social et l’innovation. Une des manières d’innover consiste à aborder les projets dans une perspective de design intégré. Qu’est-ce qu’un living lab ? Patrice Dubé a présenté le projet du living lab SAT / CHU Sainte-Justine lors d’un forum tenu en juin suivi par une visite des installations. Wikipedia propose cette définition qui rejoint l’esprit de la communication : A living lab is a research concept. Le living lab dans la bibliothèque Like this: Related:  TIERS LIEUancient weeks

Ne dites plus Médiathèque ! Gazette de Liége Le redéploiement était déjà dans l’air depuis un petit temps - cela fait d’ailleurs plusieurs années que la réflexion était en cours - mais il prend désormais corps à l’occasion d’un projet pilote en terres liégeoises. C’est ainsi que dès ce jeudi soir, la Médiathèque de Liège, installée jusqu’il y a peu en sous-sol de la place Cathédrale, est devenue officiellement "Point Culture". Premier du nom en Fédération Wallonie-Bruxelles, ce nouveau concept de lieu culturel, conçu comme un lieu d’échange voulu dynamique et ouvert par ses concepteurs, est installé, en lieu et place d’une pizzeria, rue de l’Official, soit au cœur de l’îlot Saint-Michel (également qualifié, dans une terminologie qui laisse véritablement à désirer, d’espace Sain Michel). Ainsi qu’évoqué d’emblée par Tony De Vuyst, le directeur général du Point Culture, l’investissement d’un tout nouveau lieu culturel, lequel totalise 550 m2 configurés en différentes zones, est une grande première.

occupy movment Captura de pantalla del vídeo difundido por 'Spectrum Humans Rights Alliance'. A cara descubierta, grabándolo y difundiéndolo por la red social VK (similar a Facebook, la misma que ha ofrecido un trabajo a Snowden): así actúan los neonazis del movimiento Occupy Pedofilyaj, según recoge la web de la organización defensora de los derechos humanos Spectrum Humans Rights Alliance , y que rebota la española dosmanzanas.com. Las víctimas son adolescentes –hay uno con una discapacidad física- captados mediante contactos en Internet o al aire libre, y reciben palizas, son secuestrados, les arrojan orina, son acosados o son obligados a identificarse y a llamar a sus familiares y jefes para decirles que son gais. Para aumentar el escarnio, se ofrecen hasta incentivos económicos por difundir las imágenes. Uno de los jóvenes ha muerto tras las torturas, denuncia la ONG.

Le blogue de Biblio-Web | Évoluer dans un monde numérique : pratique et enjeux pour les bibliothèques. Les propos diffusés dans ce blogue sont rédigés dans un cadre professionnel et n'engagent que l'auteur. Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé Dans le champ pléthorique des définitions des lieux partagés, les mots se côtoient et les besoins de définitions s’affirment à mesure que les projets se structurent. Ainsi, on évoque souvent le terme polysémique de tiers-lieu (cf. l’article Third Place sur Wikipédia anglophone) autrement dit avec comme acceptation générale « un espace de travail réunissant des ressources matérielles et immatérielles propres à générer des synergies collectives, créatives, solidaires et économiques »mais sans connaître forcément avec précision ce que ce mot composé recouvre. Marie D. Martel, bibliothécaire (Ville de Montréal) et docteure en Philosophie a eu la bonne idée en avril 2012 de publier sur son blog Bibliomancienne une série de 3 articles qui aident à la compréhension de ce concept de tiers-lieu sur un point de vue historique, de lieu tiers (lié à la sphère du travail) et de ses déclinaisons possibles dans le secteur des bibliothèques. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International

cake-walk infernal « Learning centres : vers un modèle à la française » Les journées sur les learning centres organisées par Médiat Rhône-Alpes et le SCD de l’université de Lyon 1 ont été introduites par Suzanne Jouguelet, auteur du rapport « Les learning centres : un modèle international de bibliothèque intégrée à l’enseignement et à la recherche 1 ». Elle s’est risquée à proposer une définition, en rappelant que learning signifie apprentissage mais aussi appropriation des savoirs, et que le terme center implique qu’il s’agit d’un lieu central. En effet, un learning centre est un lieu que l’on se préoccupe d’aménager de façon accueillante et d’ouvrir largement, mais aussi un ensemble de services qui visent à faciliter l’acquisition de connaissances. Elle a rappelé également que le créateur du premier learning centre, Graham Bullpitt, considère que l’anticipation des besoins des usagers est fondamentale et que, par conséquent, il ne peut y avoir de modèle « prêt-à-porter ». De multiples comptes rendus d’expérience Pédagogie, recherche et documentation

4 têtes en embarras Au delà du « learning center » : Une « Learning University » En contraste avec la volonté de créer des espaces dédiés type « learning center » dans les universités vus comme des bâtiments dédiés, j’ai été très impressionné par le campus de l’Université Technique de Delft, qui semble oubliée par les études françaises sur les « learning centers ». Ici tous les espaces sont pensés pour permettre l’apprentissage. le hall de design industriel, surplombé d'espaces de travail individuels Ici, il y a des espaces de travail partout dans les bâtiments, même dans les couloirs : des zones de travail individuel avec ou sans ordinateur ; des zones de travail de groupe lumineux avec tableau, ordinateur, prises de courant et réseau ; des zones de discussion. Un espace de groupe ouvert Par ailleurs, les laboratoires sont équipés de zones dédiées pour accueillir des groupes projets. Et pourtant, ils ont également une bibliothèque (un « learning center » pour adopter la novlangue) superbe, qui incite à la lecture, et à la recherche. Crédit photos : Like this:

eVa on 10-breath

Related: