background preloader

Conséquences du stress au travail pour l’entreprise

Conséquences du stress au travail pour l’entreprise
(/accueil/pages-contact/FormulaireEnvoyerLien.html?currentUrl=http%3A%2F%2Fwww.inrs.fr%2Faccueil%2Frisques%2Fpsychosociaux%2Fstress%2Fconsequence-entreprise.html¤tTitle=Cons%C3%A9quences%20du%20stress%20au%20travail%20pour%20l%E2%80%99entreprise) ( (/accueil/pages-contact/Choixformulaire.html? Les conséquences du stress pèsent sur les salariés en termes de souffrance et de préjudice pour sa santé. Coût pour l’entreprise Le stress au travail désorganise les entreprises et les collectifs de travail. une augmentation de l’absentéisme et du turnover, des difficultés pour remplacer le personnel ou recruter de nouveaux employés, des accidents du travail, une démotivation, une baisse de créativité, une dégradation de la productivité, une augmentation des rebuts ou des malfaçons, une dégradation du climat social, une mauvaise ambiance de travail, des atteintes à l’image de l’entreprise… Coût pour la société Related:  Coût du mauvais managementL'activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressources

Le stress et ses chiffres clés - MétéoStress 1 salarié français sur 3 va travailler avec plaisir (Février 2014) Selon une étude pour l'Institut Great Place to Work, publiée le 13 février 2014, seul un salarié français sur trois se rend au travail avec plaisir. En résumé, quelques chiffres Les 3/4 des salariés français ressentent personnellement les effets de la crise économique. . 62% déclarent que leur niveau de rémunération a stagné, . 41% qu? 42% des salariés français interrogés jugent (« souvent ou toujours ») qu? *Méthodologie d? (Source : article "Seul 1 salarié sur 3 se rend au travail avec plaisir" , publié le 13/02/2014 - Great Place To Work) Enquête paneuropéenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents (OSHA, janv. 2011) Cette enquête, menée par l? Quels risques pour la santé et la sécurité ? « Au vu des résultats de l? Les facteurs contribuant aux risques psychosociaux La «pression liée au temps» est une préoccupation fréquemment mentionnée pour les grandes entreprises et dans le secteur de l? Pour en savoir plus L?

Facteurs de stress au travail (/accueil/pages-contact/FormulaireEnvoyerLien.html?currentUrl=http%3A%2F%2Fwww.inrs.fr%2Faccueil%2Frisques%2Fpsychosociaux%2Fstress%2Ffacteurs.html¤tTitle=Facteurs%20de%20stress%20au%20travail) ( (/accueil/pages-contact/Choixformulaire.html? Absence de travail d’équipe, interruptions constantes, délais intenables… Qu’est-ce qui dans l’organisation, l’environnement ou encore les relations de travail contribue à créer du stress dans l’entreprise ? Les facteurs à l’origine du stress au travail sont nombreux et évoluent en même temps que le monde du travail. On identifie généralement 6 familles de facteurs de stress. Facteurs liés à la tâche ou au contenu même du travail à effectuer Exemple dans la restauration d’une charge de travail importante ou des rythmes de travail soutenus sont des sources de stress. Facteurs liés à l'organisation du travail Facteurs liés aux relations de travail

La gestion du stress au travail chez Renault et France Telecom France Télécom est-elle sortie de la tourmente? Il y a un an, l'entreprise était au coeur d'une crise sociale et médiatique sans précédent: l'Observatoire du stress recensait 35 suicides- on en compte aujourd'hui plus de 50, le management était montré du doigt et le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire pour "harcèlement moral" contre la direction du groupe. Depuis, l'entreprise panse ses plaies et a engagé un plan d'envergure pour mieux prévenir les risques psycho-sociaux. Mais son DRH, Bernard Mettling, préfère rester prudent: "Nous sommes encore au milieu du chemin" a-t-il assuré lors d'une conférence organisée par le Cercle de l'humain sur le Bien-être au travail. La direction a pourtant entrepris une refonte de son modèle managérial. Management de proximité Pour répondre à l'urgence, l'entreprise a commencé par former ses cadres à détecter la souffrance des salariés. Un manque qu'avait déjà remarqué Renault au moment des suicides au Technopole.

Le rôle du management dans le harcèlement moral au travail Prohibé par la loi, le harcèlement moral fait partie des risques psychosociaux que l'employeur doit prévenir pour assurer la sécurité et la santé des personnes au travail. La direction de l'entreprise dans son rôle d'organisateur du travail, de direction et de sanction est partie prenante dans l'installation des phénomènes de harcèlement moral. Comment l'employeur peut-il détourner ses prérogatives et harceler moralement des victimes individuelles ou collectives ? Une place privilégiée pour commettre des violences psychologiques directes Lorsque le dirigeant commet des agressions psychologiques directes, il a accès aux éléments concernant la vie privée des personnes. Il est dépositaire du pouvoir disciplinaire. Dans son rôle d'évaluation du travail de la personne, il peut facilement utiliser cet exercice pour attaquer l'identité et le narcissisme des personnes. Une place de choix pour commettre des agressions psychologiques indirectes Le harcèlement moral comme technique de management

Le coût du stress au travail pour une entreprise de 500 salariés : 2 millions d’euros par an ! Sur le site belge « RTL-Info », un article paru le 18 février 2010 est consacré à une étude menée par le docteur Claudia Put. Cette étude estime le coût du stress au travail pour les entreprises flamandes à… 13 milliards d’euros par an ! Claudia Put est chercheur à l’Université catholique de Leuven et psychologue à l’hôpital Universitaire de Gasthuisberg. Cet analyse est intéressante, d’une part car le docteur Claudia Put aborde l’influence néfaste de la crise sur le niveau de stress et d’autre part car elle prend en compte la part du présentéisme dans le coût du stress au travail. Selon de docteur Put, l’importance du présentéisme est supérieure à celle de l’absentéisme et de loin. « Le présentéisme atteint 61% des coûts totaux relatifs à la santé dans une entreprise, suivi par les frais médicaux (28 %) et l’absentéisme (10 %) ». Ainsi, la « perte de productivité due au stress au travail au sein d’une entreprise qui compte par exemple 500 travailleurs coûte 2 millions d’euros par an ».

Question 2: L'activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour l'organisation ? Conditions de travail à France Télécom: résultats mitigés, selon une enquête L'enquête, menée de juin à septembre, a recueilli 1.843 réponses de salariés, représentatifs de l'ensemble du groupe qui compte environ 100.000 employés en France. Il en ressort que 85% ont le sentiment de devoir travailler vite, de façon répétitive (61,6%) et que leur activité est soumise à de fortes pressions (59,1%). Seulement un salarié sur trois considère l'effectif suffisant (33,6%) et plus de deux sur trois (69,2%) rapportent avoir connu des changements organisationnels (horaires, rythme de travail, mobilité fonctionnelle, etc.) ces dix dernières années. Dans le même temps, ils estiment que leur travail est diversifié (75,1%) et leur permet de développer leurs compétences (67,8%). Ils considèrent également que les consignes de la hiérarchie et les objectifs sont clairs (77,1%) et la formation adaptée (68%). Plus de la moitié (57%) pensent même que si rien n'évolue dans les prochaines années, leur santé va se détériorer. Par

Les dirigeants de TPE malades du stress Le stress au travail n’est pas réservé aux salariés. Certains dirigeants de TPE le connaissent aussi, révèle une étude réalisée par l’entreprise Fiducial. Elle indique ainsi qu’un gros tiers (35 %) des dirigeants le ressentent très fortement, quand 32 % l’ignorent quasiment. Cette situation a des conséquences directement sur leur santé. Globalement, les dirigeants concernés n’ont pas pris le problème à la légère : ils sont 58 % à être allés voir un médecin. Une charge de travail trop élevée Les sources des problèmes de santé rencontrées par les dirigeants sont d’abord une charge de travail trop élevée (34 % des réponses), des incertitudes sur l’avenir de l’entreprise (32 %) et la pression trop importante des clients (29 %). L’enquête ne dit pas quel est l’impact sur la santé des conjoints.

Related: