background preloader

Myers Briggs Type Indicator

Myers Briggs Type Indicator
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Myers Briggs Type Indicator (MBTI) est un outil d'évaluation psychologique déterminant le type psychologique d'un sujet, suivant une méthode proposée en 1962 par Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs. Il sert comme outil dans les identifications des dominantes psychologiques des personnes dans des cadres liés au management ou aux problèmes dans le cadre des relations interpersonnelles. Origine historique[modifier | modifier le code] Dans le cadre de la Psychologie analytique, Carl Gustav Jung (1875-1961), psychiatre suisse, a amené des éléments théoriques dont l'existence des «types psychologiques». Cette invention a été publiée en 1921. À partir de son invention des types psychologiques, des chercheurs ont développé des approches théoriques, dont la socionique en Union Soviétique et le MBTI aux États-Unis, développé par Isabel Briggs Myers (1897-1980) et sa mère, Katherine Cook Briggs. Il existe six formes du MBTI américain[4]. Related:  ca outils

Delivering Happiness - A Path To Profits, Passion, and Purpose | by Tony Hsieh Les 16 types du MBTI Page précédente Page suivante Isabel Myers a classé les 16 types ainsi : Statistiques La distribution des préférences dans la population n'étant pas homogène, celle des types ne l'est donc pas : Estimated Frequencies of the Types in the United States Population est disponible chez CAPT ☻= 1 % Les 16 types Voici enfin, une rapide synthèse des 16 types... Vous pouvez aller sur la page du site consacrée à votre type en le choisisant dans le menu en haut à gauche... Les professions En conclusion. MBTI ® et MYERS-BRIGGS TYPE INDICATOR ® sont des marques déposées et MYERS-BRIGGS™ est une marque de Consulting Psychologists Press, Inc., l'éditeur du matériel MBTI.

ESTJ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne un type psychologique de la classification Myers-Briggs. Pour le type socionique ESTj, voir Socionique. ESTJ (acronyme en anglais « extraversion, sensation, thinking, judgment » signifiant Extraversion, Sensation, Pensée, Jugement) est une abréviation utilisée dans le cadre du Myers-Briggs Type Indicator (MBTI) au sujet de l'un des 16 types psychologiques du test[1]. Il est l'un des quatre types appartenant au tempérament Gardien. Les ESTJ forment un type de personnalité relativement fréquent, constituant environ 8,7 % de la population[2]. Les préférences du ESTJ[modifier | modifier le code] E - Extraversion préférée à l'introversion : les ESTJ aiment interagir avec les autres. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Les ESTJ sont des personnes pratiques, réalistes, orientées vers les soucis factuels. Les ESTJ sont organisés et aiment planifier leurs activités avant de les faire. Dominante : Pensée extravertie (Te)

w2YDAvid KPI : définition, exemples et traduction [KPI] Découvrez comment définir des indicateurs de performance pertinents selon les actions marketing (achat média, CRM ou communication) que vous entreprenez. Le terme de KPI est un acronyme issu de l'anglais, signifiant key performance indicator. En français, on parle d'indicateur clé de performance (ICP). Qu'est-ce qu'un KPI ? Le KPI est un élément chiffré qui doit être déterminé avant le lancement d'une action, afin d'en évaluer les retombées et de déterminer le ROI (return on investment ou retour sur investissement). Comment déterminer ses KPI ? La première étape est d'identifier les questions auxquelles vous voulez répondre. Exemples de KPI marketing Voici une liste des KPI fréquemment utilisés : - en CRM, on parle de nombre de clients actifs, taux de churn ou taux d'attrition, taux de désabonnement Quelle est la traduction de KPI en français ? Un KPI, pour key performance indicator, est un terme anglais dont la traduction française est indicateur clé de performance. OKR versus KPI

L’entreprise du bonheur, les recettes de Tony Hsieh | Souriez vous Managez Ça vous dirait un patron cool comme ça qui préfère le bonheur de ses employés et de ses clients au profit à court terme ? Quelques secrets de néo management d’un entrepreneur qui sait faire rimer profit et passion, bonheur et dollar. Mais comment fait-il ? Be happy Tony Hsieh considère le bonheur comme un des moyens privilégiés pour accroître la productivité. Le B-A BA En plus du B du bonheur, appliquer ces 4 B fondamentaux : Bonne foi, Bon Sens, Bonnes Volonté, Bonne Humeur. Bien recruter Zappos vérifie la motivation des nouveaux recrutés en leur offrant 4000 dollars s’ils décident de quitter la société à l’issue du processus d’intégration. Bien former Pour les nouveaux entrants, rien moins que deux semaines de formation pratique à la relation téléphonique, deux semaines en salle de classe, une semaine de formation aux envois et 200 heures sur des sujets spécifiques tels que l’usage de Twitter. Bien motiver La cerise sur le gâteau Voir aussi notre article « L’entreprise du bonheur ?

Type psychologique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les types psychologiques sont une typologie proposée par Carl Gustav Jung pour caractériser le mode de fonctionnement psychologique d'un sujet. Elle aboutit à distinguer seize types psychologiques, suivant la fonction cognitive dominante (quatre possibilités), son orientation introvertie ou extravertie, et l'orientation de la fonction cognitive auxiliaire sur l'axe complémentaire. Les types psychologiques de Jung doivent être vus comme des outils permettant de diagnostiquer les différences de fonctionnement psychologique entre les individus. Cette typologie a été reprise (sous une présentation différente) par la typologie du Myers Briggs Type Indicator et par celle de la Socionique. Introduction[modifier | modifier le code] Il met aussi en garde en indiquant qu'« il est assez stérile d'étiqueter les gens et de les presser dans des catégories ». L'orientation de l'énergie[modifier | modifier le code] Jugement dominant[modifier | modifier le code]

ISTJ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne un type psychologique de la classification Myers-Briggs. Pour le type socionique ISTj, voir Socionique. ISTJ (Introversion, Sensation, Pensée, Jugement) est une abréviation utilisée dans le cadre du Myers-Briggs Type Indicator (MBTI) au sujet de l'un des 16 types psychologiques du test[2]. Les ISTJ constituent un type de personnalité plutôt courant : aux États-Unis, ils constituent entre 10 et 14 % de la population[3], et ils sont l'un des quatre types appartenant à la catégorie Gardien. Le test de Myers-Briggs a été développé à partir des travaux du psychiatre Carl G. Les préférences du MBTI[modifier | modifier le code] I – Introversion, préférée à l'extraversion : les ISTJ sont généralement discrets et réservés. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Certains praticiens ont spéculé sur le fait que George Washington ait été ISTJ[8]. Les ISTJ apprécient grandement l'ordre et l'organisation en général.

Welcome to the Stream – Next Phase of the Web « Nova Spivack – M May 8, 2009 Welcome to The Stream The Internet began evolving many decades before the Web emerged. And while today many people think of the Internet and the Web as one and the same, in fact they are different. The Web lives on top of the Internet’s infrastructure much like software and documents live on top of an operating system on a computer. And just as the Web once emerged on top of the Internet, now something new is emerging on top of the Web: I call this the Stream. Perhaps the best and most current example of the Stream is the rise of Twitter, Facebook and other microblogging tools. To meet the challenges and opportunities of the Stream a new ecosystem of services is rapidly emerging: stream publishers, stream syndication tools, stream aggregators, stream readers, stream filters, real-time stream search engines, and stream analytics engines, stream advertising networks, and stream portals are emerging rapidly. Web History The Web has always been a stream. Defining the Stream Change.

Taxonomie de Bloom La roue de la taxonomie de Bloom. La taxonomie de Bloom est un modèle de la pédagogie proposant une classification des niveaux d'acquisition des compétences[1]. Benjamin Bloom, bien qu'il n'en soit pas le seul créateur (34 universitaires américains participent aux conférences de 1949 à 1953), est souvent reconnu comme le « père » de cet outil[2],[3]. Description[modifier | modifier le code] Composition[modifier | modifier le code] La taxonomie des objectifs éducationnels selon Bloom. Elle peut être résumée en six niveaux hiérarchiques[5]. Note : Dans la liste suivante, traduite de l'anglais[6], certains verbes peuvent se recouper par le sens, le lecteur est invité à consulter des ouvrages de références pour s'assurer du sens exact des verbes. Révision[modifier | modifier le code] Depuis sa formulation en 1956, les critiques de la taxonomie de Bloom ont généralement porté, non pas sur l'existence des six catégories, mais sur la réalité d'un lien hiérarchique séquentiel entre elles[8].

André Gorz Sa pensée oscille entre philosophie, théorie politique et critique sociale. Disciple de l'existentialisme de Jean-Paul Sartre, puis admirateur d'Ivan Illich, il devient dans les années soixante-dix l'un des principaux théoriciens de l'écologie politique et de la décroissance. Il est cofondateur en 1964 du Nouvel Observateur, sous le pseudonyme de Michel Bosquet, avec Jean Daniel. Vie et philosophie[modifier | modifier le code] Marxisme et existentialisme[modifier | modifier le code] Autonomie et révolution[modifier | modifier le code] Dépassant ses attributions économiques de départ, il finit par assurer de fait la direction politique de la revue. Ses évolutions vont de pair avec son investissement au sein d’un courant dit écosocialiste dont il s’affirme au fil de ses essais comme une figure majeure[10]. Écologie politique humaniste[modifier | modifier le code] Anticapitalisme et critique de la valeur[modifier | modifier le code] Mort[modifier | modifier le code] Disponible Indisponible Thèmes

ESFJ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne un type psychologique de la classification Myers-Briggs. Pour le type socionique ESFj, voir Socionique. ESFJ (acronyme en anglais « extraversion, sensation, feeling, judgment » signifiant Extraversion, Sensation, Sentiment, Jugement) est une abréviation utilisée dans le cadre du Myers-Briggs Type Indicator (MBTI) au sujet de l'un des 16 types psychologiques du test[1]. Les ESFJ forment le deuxième type de personnalité le plus fréquent, constituant environ 12,3 % de la population[2]. Les préférences du ESFJ[modifier | modifier le code] E - Extraversion préférée à l'introversion : les ESFJ aiment interagir avec les autres. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Certains praticiens estiment que le Pape François serait ESFJ. Les ESFJ se concentrent sur le monde extérieur et vivent leurs expériences de manière subjective. Les ESFJ portent un intérêt véritable au bien-être des autres. Dominante : Sentiment extraverti (Fe)

What Is Web 2.0 by Tim O'Reilly 09/30/2005 Oct. 2009: Tim O'Reilly and John Battelle answer the question of "What's next for Web 2.0?" in Web Squared: Web 2.0 Five Years On. The bursting of the dot-com bubble in the fall of 2001 marked a turning point for the web. The concept of "Web 2.0" began with a conference brainstorming session between O'Reilly and MediaLive International. In the year and a half since, the term "Web 2.0" has clearly taken hold, with more than 9.5 million citations in Google. This article is an attempt to clarify just what we mean by Web 2.0. In our initial brainstorming, we formulated our sense of Web 2.0 by example: The list went on and on. 1. Like many important concepts, Web 2.0 doesn't have a hard boundary, but rather, a gravitational core. Figure 1 shows a "meme map" of Web 2.0 that was developed at a brainstorming session during FOO Camp, a conference at O'Reilly Media. Netscape vs. At bottom, Google requires a competency that Netscape never needed: database management.

Related: