background preloader

Les peintres : Henri Matisse

Les peintres : Henri Matisse
En 1898 il épouse Amélie Pareyre dont il aura deux fils. Il voyage par la suite dans de nombreux pays où il tire son inspiration : Algérie, Italie, Allemagne, Maroc et Russie. Il visitera aussi à plusieurs reprises les USA (où il expose) et Papeete, qui va marquer son œuvre plus tardive. Il expose dans la plupart de ces pays. Après le début de la Première Guerre mondiale, il s'installe à Collioure dans le sud de la France, puis à Nice. En 1925, Matisse est nommé chevalier de la Légion d'honneur. En 1941, une grave opération altère sa santé et il doit se ménager. Related:  Matissetheresebh

Henri Matisse, artiste Fauve français Matisse était un graveur, un dessinateur et un sculpteur, mais il est plutôt connu en tant que peintre. Matisse est fréquemment considéré, aux côtés de Marcel Duchamp et Picasso, comme l'un des trois artistes qui ont beaucoup contribué à définir l’évolution révolutionnaire dans les arts plastiques durant les premières décennies du 20e siècle, responsable des développements significatifs dans la sculpture et la peinture. Bien que Matisse ait été d'abord marqué comme un fauve, dans les années 1920 Matisse était de plus en plus reçu comme un défenseur de la tradition classique de la peinture française. Sa maîtrise de la langue expressive de la couleur et le dessin, affiché dans un corps de travail couvrant plus d'un demi-siècle, lui a valu la reconnaissance de ses pairs en tant que figure de proue de l'art moderne. Il a découvert «une sorte de paradis» et il a décidé ensuite de devenir un artiste. Avec la modèle Caroline Joblau, Matisse eut une fille, Marguerite, née en 1894.

Art moderne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'appellation d'art moderne désigne une période de l'histoire de l'art qui est initiée par Édouard Manet et les peintres impressionnistes dans les années 1870 et s'achève au milieu des années 1950, notamment avec la naissance du pop art[1]. L'art moderne se caractérise par une rupture avec les canons de la figuration de l'art classique[2]. La notion d'« art moderne »[modifier | modifier le code] Dans Le Peintre de la vie moderne, Baudelaire trouve la beauté dans la rue et il la voit changeante, mobile ; chez l'artiste moderne, il salue l'aptitude à dégager du transitoire du quotidien l'éternel de la beauté. Chez Walt Whitman, on s'attache à observer l'impressionnant quotidien en perpétuel mouvement.La beauté n'est plus désormais l'apanage de l'Antique. D'un point de vue institutionnel, l'émergence de la modernité ébranle l'Académie dans son pouvoir d'autoriser ou non l'entrée d'une œuvre au Salon. Avant 1914[modifier | modifier le code]

Le langage de Matisse Henri Matisse (1869-1954) - PAYSAGE DE TOULOUSE - 1898/1899 - (0,22 m x 0,34 m). PARIS, Collection particulière Matisse donne un sens nouveau à son enthousiasme pour les couleurs claires. Le concept, déjà admis, de substituer la réalité imaginée à la réalité vue, apparaît ici. Aux alentours de 1900, l'autonomie de la peinture qui deviendra la grande affaire de notre siècle va se préciser. avec Henri Matisse qui, lui aussi, prononcera souvent le mot d'expression, mais cette fois dans un sens spécifiquement pictural. Henri Matisse (1869-1954) - Pastorale - 1905 - (0,46 m x 0, 55 m) Paris, Collection particulière L'euphorie qui baignera l'oeuvre entière de Matisse s'exprime dans cette Pastorale avec une ferveur qui transparaît même sous la solide construction de la composition. Pour la première fois le sujet n'a plus d'importance. Henri Matisse (1869-1954) - Intérieur à Collioure - 1905 - (0,60 m x 0,73 m) - Ascona (Suisse), collection particulière.

Henri Matisse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henri Matisse (Henri Émile Benoît Matisse), né le au Cateau-Cambrésis et mort le à Nice, est un artiste-peintre, dessinateur et sculpteur français. Il fut le chef de file du fauvisme ; Pablo Picasso, son ami, le considérait comme son grand rival[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Henri Matisse est né le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis en France, fils d’un marchand de grains. Dès son rétablissement, tout en réintégrant l'étude, il s'inscrit au cours de dessin de l'école Quentin-de-La Tour destinée aux dessinateurs en textile de l'industrie locale. Il peint son premier tableau Nature morte avec des livres en juin 1890[4]. Carrière[modifier | modifier le code] En 1896, Matisse expose pour la première fois au « Salon des Cent » et au Salon de la Société nationale des beaux-arts dont il devient membre associé sur proposition de Pierre Puvis de Chavannes. Œuvres[modifier | modifier le code]

LE CUBISME Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Un mouvement, une période >English text Une façon neuve d’aborder le monde Les artistes et leurs œuvres Georges Braque • Le Viaduc à L'Estaque, 1908 • Les Usines du Rio-Tinto à L'Estaque, 1910 • Compotier et cartes, 1913 Pablo Picasso • Le guitariste, 1910 Juan Gris • Le livre, 1911 • Le petit déjeuner, 1915 Fernand Léger • La couseuse, 1909-10 • La noce, 1911 • Contrastes de formes, 1913 Albert Gleizes • Paysage à Toul, 1915 Raymond Duchamp-Villon • Le Cheval majeur, 1914-1976 Henri Laurens • Bouteille et verre, 1918 Texte de référence Chronologie Bibliographie Contacts Une façon neuve d’aborder le monde Le Cubisme est sans doute le mouvement le plus décisif de l’histoire de l’art moderne. Le Cubisme comprend plusieurs étapes. Les deux premières phases sont menées par Georges Braque et Pablo Picasso qui, voisins à Montmartre dans les ateliers du Bateau-Lavoir, travaillent en étroite collaboration. Les artistes et leurs Œuvres Georges Braque Pablo Picasso

Odalisque rouge de Matisse Dans l’œuvre de Matisse, la période des Odalisques représente une nouvelle phase. Cette période se situe entre 1918 et 1930 environ. On a voulu reconnaître en elle certaine influence de Renoir que Matisse a longuement fréquenté à Cagnes. Musée de l'Ermitage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le musée de l’Ermitage (en russe : Государственный Эрмитаж, Gossoudarstvenny Ermitaj, L'Ermitage d'État), situé au cœur de Saint-Pétersbourg, au bord de la Neva, est le plus grand musée du monde en termes d'objets exposés (plus de 60 000 pièces y sont exposées dans près de 1 000 salles tandis que près de 3 millions d’objets sont conservés dans les réserves). Le musée présente, à côté de nombreuses pièces de l’Antiquité, une collection d’œuvres d’art européen de la période classique qui compte parmi les plus belles au monde. Les bâtiments[modifier | modifier le code] Initialement, seul le bâtiment désigné sous le terme de Petit Ermitage portait ce nom. Le complexe de l’Ermitage. Le palais d’Hiver[modifier | modifier le code] Vue du palais d’hiver et du bâtiment d’État-Major En 1837, le palais est totalement incendié (l’incendie dura trente heures). Le palais est aujourd’hui considéré comme un joyau de l’art baroque russe. Peigne scythe

Arts Rossini sous Napoléon Une enquête de Jean Tulard sur le silence de Rossini après le triomphe de son Guillaume Tell mercredi 15 février 2017 “Le risque de la création” Allocution prononcée le 25 octobre 2016 par Mme Édith Canat de Chizy, déléguée de l’Académie des beaux-arts, lors de la séance solennelle de rentrée des académies. mardi 8 novembre 2016 Rembrandt, peintre du secret des âmes Entretien avec Pierre Curie, conservateur du musée Jacquemart-André à l’occasion de l’exposition “Rembrandt intime”. mardi 18 octobre 2016 A la découverte du musée intime de Monet à Giverny Entretien avec Sylvie Patin, correspondant de l’Académie des beaux-arts. jeudi 15 septembre 2016 Au Rendez-vous des Mariniers avec Frédéric Vitoux Frédéric Vitoux, de l’Académie française, nous invite dans ce restaurant populaire de l’île Saint-Louis jadis fréquenté par de nombreux écrivains célèbres. jeudi 16 juin 2016 “1816 : Girodet et la renaissance de l’Académie des beaux-arts” lundi 25 avril 2016 Communication de M.

Matisse Le Centre Pompidou vous propose de nombreuses visites, parcours et ateliers pour découvrir le bâtiment, les collections, les expositions temporaires, la création des 20e et 21e siècles. L'ensemble des visites, générales ou thématiques, offrent la possibilité d'établir des liens avec les programmes scolaires, adaptés à chaque niveau. Parcours, ateliers et événements de la Galerie des enfants permettent aux plus jeunes dès 2 ans, de se familiariser à l'art moderne et contemporain par la manipulation ou l'expérimentation. Le programme d’activités Visites des collections permanentes et des expositions temporaires Les visites s'adressent à tous les niveaux scolaires. Parcours Les parcours thématiques réveillent les cinq sens du plus jeune public, pour une plongée au cœur des œuvres de la collection du musée national d'art moderne. Parcours Histoire des arts dans « Modernités plurielles » Ateliers Les ateliers pour le jeune public se déroulent en deux temps. Informations pratiques

Fauvisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Publié dans L'Illustration, 4 novembre 1905, Les Fauves : Exposition au Salon d'automne. Le fauvisme est un courant de peinture du début du XXe siècle. Tiré d'une expression du journaliste Louis Vauxcelles, il débute historiquement à l'automne 1905, lors du Salon d'automne qui créa scandale, pour s'achever moins de cinq ans plus tard, au début des années 1910. Dans un article Le Salon d'automne publié dans le Gil Blas le 17 octobre 1905, Louis Vauxcelles décrit le salon salle par salle. Le fauvisme est caractérisé par l'audace et la nouveauté de ses recherches chromatiques. Les sources et objectifs du fauvisme[modifier | modifier le code] Plusieurs influences communes peuvent être reconnues dans les œuvres de ses artistes. Les impressionnistes constituent la première source. Les couleurs cristallines impressionnistes sont également reprises, notamment par Manguin, dont la palette est dominée par des tons jaunes et orangés lumineux. Die Brücke

Related: