background preloader

Archives & Patrimoine des Hauts-de-Seine: Archives

Archives & Patrimoine des Hauts-de-Seine: Archives
Actuellement A l’occasion du début des célébrations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales des Hauts-de-Seine vous présentent ses ressources disponibles relatives à la Grande Guerre. Voir l'article Related:  Généalogie.histoire.géographieSites généalogiques Ile de France

5 outils collaboratifs pour regarder des videos en ligne a plusieurs. Comment regarder une vidéo en ligne avec des amis ou des collaborateurs en mode collaboratif et en temps réel ? Une fonction qui peut s’avérer très utile dans le champ de l’entreprise, des tice à l’école ou encore dans un cadre familial. Il existe de nombreux outils en ligne, voici une sélection de cinq d’entre eux qui vont vous permettre de visionner un film à plusieurs en temps réel et à distance. Google Hangouts Hangouts se devait de figurer en tête de cette petite liste. Watch2gether. Cet outil porte bien son nom, il permet de regarder ensemble une vidéo. Sync Video. Dans ce troisième service vous allez pouvoir créer des espaces de visionnage collaboratifs privés. MyCircleTv. Ce service pour regarder des vidéos en mode collaboratif se distingue des autres par la possibilité offerte d’échanger en audio entre spectateurs. InstaSynch. Avec InstaSynch vous allez pouvoir regarder des films avec vos amis directement depuis YouTube ou Vimeo.

AD 91 Essonne Afin de protéger au mieux la vie privée des personnes, et pour répondre aux recommandations de la Commission nationale informatique et libertés et du Service interministériel des Archives de France, les données nominatives de moins de cent ans ont été retirées de notre site, sachant que les délais légaux de communicabilité fixés par la loi d'archives du 15 juillet 2008 continuent à s'appliquer à la communication de ces documents en salle de lecture - où la vérification préalable du caractère communicable des données peut s'effectuer plus aisément. Répertoires notariés Depuis 1539, les notaires sont tenus de rédiger les répertoires des actes notariés mentionnant la date, nature de l’acte (vente, bail, inventaire après-décès), noms des parties. Cette collection est conservée et cotée en sous série 2E aux Archives départementales. • Commencer votre recherche Documents figurés • Commencer votre recherche Etat civil • Commencer votre recherche Monographies communales • Commencer votre recherche

Le grand magasin, « temple de la Femme » Contexte historique Au début du XIXe siècle, beaucoup de vêtements passent d’une classe à l’autre : la « marchande à la toilette » achète d’occasion des robes, des mantelets, des bonnets, qu’elle propose ensuite à de jeunes coquettes. Puis de nouveaux magasins se mettent à vendre du neuf tout fait. L’industrialisation a transformé l’offre. Le grand magasin a créé ce cadre en révolutionnant le commerce des « nouveautés » à partir des années 1860. Spacieux, bien éclairés, avec des étalages où elles peuvent voir, palper, essayer, les grands magasins offrent aux femmes une véritable fête des yeux, du toucher, de l’imaginaire. Analyse des images Le premier document est un projet de décoration des façades des Magasins Réunis d’Épinal (1903) réalisé par l’architecte Joseph Hornecker, qui travaille à Nancy, haut lieu de l’Art nouveau. Avec Le Rayon des bas de soie, Yves Alix poursuit un cycle sur l’observation de la vie parisienne entamé en 1927 avec Les Vitrines et Les Parisiennes.

AM 92 Meudon Source généalogique essentielle, le recensement de la population apporte, selon les périodes, de nombreux renseignements sur la composition des familles (nom, prénom, âge, date et lieu de naissance, profession, adresse). Mis en place par décret des 19 et 22 juillet 1791, les premiers recensements nominatifs datent de 1836 et sont renouvelés tous les 5 ans (années 1 et 6). Du fait de la guerre, les années 1871 (recensement réalisé en 1872), 1916 et 1941 en sont dépourvues. Recensements de 1817 à 1911 Remerciements à Paul Bruchon, Micheline Decharenton, Françoise Delaunay, Yves Fargain, Nicole Favry, Denise Garzcynski, Gabriel Guibert, Bernard Guibert, Jacqueline Hue, René Journet, Christiane Laborie, Françoise Le Maignan, André Lequeux, Anne Maunoury, Janine Milliard, Paul Naegel, Christine Papeguay, Yveline Peyroux, Marie Roux, Micheline Sanchez et Françoise Terrioux

La fin du corset et la libération du corps de la femme Contexte historique Le port du corset s’est généralisé au cours du XIXe siècle. Impossible alors de penser la silhouette de la femme hors de la contrainte de cet accessoire qui entrave ses mouvements. Analyse des images Le premier document est une épreuve de l’affiche publicitaire pour le corset Le Furet (1901) de Cappiello Leonetto. Le dessin de Raphaël Kirchner met à nu l’objectif esthétique du « Corset chic » : infléchir la taille en « S » en signe de féminité, « rentrer tout sauf le cul et les seins » comme le résumera crûment Neil Kimbell, célèbre mondaine de San Francisco, révélant l’internationalisation de la ligne à la fin du siècle. La photographie de Brassaï « Mannequin dans la vitrine » a été prise dans les années 1930. Interprétation

AD 78 Yvelines L'évolution de la mode féminine 1880-1920 Contexte historique Au seuil du XXe siècle, la silhouette de la femme change radicalement. L’effet de cette transformation apparaît non seulement dans les modèles, mais aussi dans les pratiques : celle de l’amincissement en particulier, les corps étant moins dissimulés. Analyse des images Le nostalgique Portrait de famille peint en 1923 par Paul-Albert Laurens rappelle qu’auparavant la crinoline s’imposait, même en plein été. La photographie d’Henri Lemoine, tirée d’un de ces albums de famille que bourgeois et aristocrates tiennent en nombre, fixe une autre mode, typique celle-là de la vie mondaine de la Belle Époque. C’est vers 1910 que se produit la véritable révolution dont l’autoportrait d’Hélène-Clémentine Dufau (1911) est révélateur. De la peinture de Laurens à celle de Dufau, l’allure de la femme glisse de l’image de la fleur à celle de la tige, de la lettre « S » à la lettre « I ». Interprétation L’allure des femmes n’est pas seulement jeux d’images ou de mots.

AD 75 Paris colomb barcelone AM 93 Saint Denis Registres paroissiaux et d’établissements hospitaliers ou conventuels (1553-1792) Avant la Révolution française, les curés enregistrent les actes par paroisse ou établissement : Paroisse Saint-Marcel (1554-1792)Paroisse Saint-Martin (1674-1792)Paroisse Saint-Rémy (1567-1771)Paroisse de la Madeleine et Saint-Léger (1598-1735)Paroisse Saint-Pierre (1577-1771)Paroisse Saint-Michel (1602-1792)Paroisse Sainte-Croix (1626-1792)Paroisse des Trois Patrons (1622-1792)Hôtel-Dieu (1683-1792)Hôpital des Pauvres mendiants (1769-1792)Hôpital militaire (1783-1789)Carmel (1775-1785) Registres de l’état civil (1792-1905) Après la Révolution française, les registres de l’état civil, laïcisé, sont tenus par le maire et concernent la ville entière sans sectorisation. A noter : L’état civil de La Chapelle Saint-Denis, commune annexée pour sa partie nord à Saint-Denis en 1860, est conservé aux Archives de Paris. A partir de 1804, les mentions marginales apparaissent sur les registres. Tables décennales (1554-1902)

Visites virtuelles 360 de la France Bienvenue à Montargis, dans le Loiret, pour cette visite virtuelle 360° du jour. Nous apercevons ici le quartier de la Pêcherie, qui doit son nom aux bateaux viviers qui s'y trouvaient il y a de cela quelques siècles, et qui acheminaient le poisson vers Paris.L'un des nombreux canaux, qui valent à Montargis l'appellation de "Venise du Gâtinais", longe le mur du Moulin de la Pêcherie qui fonctionna jusqu'au milieu du XXe siècle, pour passer sous un charmant pont de pierre (il y a plus d'une centaine de ponts et passerelles à Montargis). Evidemment, si vous souhaitez satisfaire vos papilles avec les délicieuses praslines Mazet, il faudra vous rendre sur place... Visite virtuelle 360° du quartier de la Pêcherie à Montargis, Loiret Cliquez sur l'image pour lancer la vue 360° interactive

AD 94 Val de Marne La recherche dans l’ensemble des fonds conservés aux Archives départementales du Val-de-Marne peut être effectuée sous 2 formes : état des fonds classés en rubriques correspondant au domaine d’action du producteur du fondsbase de données en interrogeant la base d’orientation avec des mots-clés dans des champs en texte libre (nom du champ) ou contrôlés par des thesauri (mots matière ; lieux) ou des listes d’autorité (personnes) ; pour l’interrogation matière, la recherche peut être faite dans les 2 thesauri utilisés :thésaurus W correspondant au vocabulaire administratif contemporain, ou thesaurus Motbis pour un champ sémantique plus détaillé. Les deux modes d’accès conduisent le lecteur jusqu’à l’instrument de recherche du fonds dans lequel il peut ensuite naviguer à l’aide du sommaire et des index le cas échéant, proposés dans la partie gauche du dernier écran de réponse. Une icône permet d’interroger la base d’orientation pour les seuls périodiques et ouvrages de bibliothèque.

L'Histoire de France AD 95 Val d'Oise Comment procéder pour votre recherche ? Une recherche en archives, qu’elle soit menée sur votre temps libre ou à titre professionnel nécessite la plupart du temps de croiser plusieurs sources (textes, cartes, plans, iconographie…) conservées dans des fonds d’archives divers et parfois d’époques différentes. Pour cela, il vous faut consulter les instruments de recherche (inventaires) décrivant ces fonds et le catalogue de la bibliothèque patrimoniale. Les Archives départementales mettent à votre disposition 312 instruments de recherche consultables sous deux formes : XML-EAD et PDF. Les notices des instruments de recherche XML-EAD sont consultables directement dans la liste des résultats qui s'affiche après votre recherche ou en cliquant sur l'icône Ouvrir la notice dans son contexte . Les instruments de recherche PDF sont consultables en cliquant sur Fonds pdf dans la liste des résultats. Généalogie Lire la suite Recherche avancée

Related: