background preloader

Le slow blog de Serge

Le slow blog de Serge
Related:  culture numériquestephanie_groupeb_psy

Le Web se réinvente un avenir à Lyon Article publié en partenariat avec Inria.fr "Les deux défis du futur : faire face au nombre croissant de données et à la complexité du Web en tant qu'objet" : Fabien Gandon, coprésident de la conférence WWW2012, responsable de l'équipe WIMMICS à Inria, représentant d'Inria au W3C. L'augmentation des interactions possibles est un sujet central, lié à "la diversité croissante des utilisateurs et des environnements, qu'ils soient mobiles ou statiques", souligne Fabien Gandon. Ce nombre croissant de données et d'interactions rend nécessaire l'amélioration de la sécurité des protocoles de communication et des langages de programmation. "Nous allons vers un Web plus riche et omniprésent, car tout ce qui sera fait en ligne sera notifié automatiquement aux personnes que l'internaute aura sélectionnées... Frédéric Cavazza ne semble pas redouter exagérément l'exploitation des données liées aux individus : "La vie privée est une illusion... Le Web comme objet de recherche

binaire | L'informatique : la science au coeur du numérique danah boyd | apophenia The below original text was the basis for Data & Society Founder and President danah boyd’s March 2018 SXSW Edu keynote,“What Hath We Wrought?” — Ed. Growing up, I took certain truths to be self evident. Democracy is good. War is bad. And of course, all men are created equal. My mother was a teacher who encouraged me to question everything. I loved pushing people’s buttons with these philosophical questions, but they weren’t nearly as existentially destabilizing as the moments in my life in which my experiences didn’t line up with frames that were sacred cows in my community. The funny thing about education is that we ask our students to challenge their assumptions. The funny thing about education is that we ask our students to challenge their assumptions. For the last year, I’ve been struggling with media literacy. Most media literacy proponents tell me that media literacy doesn’t exist in schools. Epistemological Warfare Why do we value precision in language? Finding the Red Pill

503 Service Temporarily Unavailable Les TIC, Technologies de l'Information et de la Communication, ont pris une telle importance dans la société d'aujourd'hui, que le simple fait de priver un de nos concitoyens d'un accès à Internet reviendrait à en faire un citoyen de deuxième classe : on en a besoin pour communiquer, travailler, échanger avec les administrations publiques et les entreprises privées, vendre, acheter, se divertir, s'informer et informer les autres. Mais ces technologies en évolution rapide changent aussi profondément notre rapport au monde du travail, aux loisirs et à la sphère politique, au point qu'il devient aujourd'hui indispensable de fournir à tous nos concitoyens les notions fondamentales nécessaires pour se constituer un modèle mental correct de ce qu'est l'informatique. En tant qu'enseignants et/ou chercheurs en informatique, nombre d'entre nous ressentent la nécessité d’y contribuer sans plus attendre : des collègues néozélandais, Tim Bell, Ian H. Mise à jour de septembre 2015

Home Serge Abiteboul : Sciences des données, de la logique du premier ordre à la Toile Comment les moteurs de recherche sont-ils devenus des bibliothèques numériques à l’échelle de la planète ? Comment l’interaction, hommes, machines, informatique et bases de données construit une « intelligence collective » ? « Juxtaposition de milliards d’individus », le web permet « à chacun d’apporter sa contribution personnelle au patrimoine ». « Après les réseaux de machines, les réseaux de contenus, nous atteignons les réseaux d’utilisateurs. » Comment donner du sens aux documents en ligne, comment construire un web sémantique ? Aujourd’hui, nous explorons les métamorphoses du World Wide Web, que l’on peut voir, en ce nouveau siècle, « comme une gigantesque base de données distribuées », selon la formule de l’informaticien Serge Abiteboul, quand il inaugure la Chaire annuelle d'Informatique et sciences numériques en 2011. Dès lors, grâce à la synergie entre le monde universitaire et le monde de l’entreprise, ce projet d’index du web peut se développer. Web perso: serge.abiteboul.com

Maîtriser son identité numérique | Internet responsable Dans la vie courante, lorsque nous achetons une baguette de pain, il ne nous viendrait pas à l’idée de décliner notre identité et notre adresse au boulanger. Les relations que l’on entretient via Internet sont à gérer de la même façon. Pourquoi donner notre identité civile et notre adresse pour acheter un bien immatériel payé en ligne et qui n’a pas besoin d’être livré à une adresse postale ? Connaître et contrôler ce qu'on enregistre sur vous Lorsqu’on navigue sur internet, un certain nombre d’informations sont enregistrées en différents endroits du réseau, notamment sur l’ordinateur utilisé, chez le fournisseur d’accès ou chez les fournisseurs des services qu’on consulte. Lire la suite Endiguer la collecte excessive Ce n’est pas parce qu’un fournisseur de service déclare « avoir besoin » de certaines de vos données personnelles que sa demande est justifiée et légitime. Gérer ses profils et ses identités

Recherche profs d'informatique désespérement 01net. le 24/01/13 à 16h00 Si l'on nous demande quelle science nous associons au mot « vivant », il y a fort à parier qu'une majorité d'entre nous répondra : la biologie, même si nous nous accorderons sur le fait que l'étude du vivant demande aussi des compétences dans d’autres domaines, de la chimie aux mathématiques, en passant par les sciences humaines. En associant cette science – la biologie – au terme « vivant », qui évoque mille métiers, une industrie et des questions de société, nous ferons émerger le fil conducteur, qui permet de comprendre les enjeux du vivant, de participer à l'industrie des biotechnologies, et aussi de structurer un enseignement autour du vivant. L’informatique est au numérique ce que la biologie est au vivant Amusons-nous maintenant à remplacer dans cette question le mot « vivant » par « numérique » qui évoque, lui aussi, mille métiers, enjeux industriels, et questions de société. - aux entreprises de participer à l’économie du numérique ; Pour conclure.

Infobésité : arrêtez avec ce non-sens J’ai déjà abordé le sujet de l’infobésité (appelée également information overload) à plusieurs reprises sur ce blog, et récemment à travers l’article Death by information overload. J’expliquais en effet que cette situation de surabondance d’information était déjà présente avant même l’ère de Gutenberg. Aujourd’hui je reviens à la charge en affirmant encore une fois que l’infobésité relève plutôt du non-sens puisque c’est une caractéristique intrinsèque de l’évolution de l’Homme et de son rapport à la connaissance. Récemment, le New York Times a publié un article invitant ses lecteurs à faire des pauses régulières dans l’utilisation des terminaux électroniques : iPad, Smartphone, Laptop… Selon le journal, le cerveau a besoin d’un temps de repos, (ah bon! je le savais pas!) et ce de manière régulière, pour éviter le burnout, et lui préserver toutes ses capacités de « calcul ». What a glut of books! Droits Photo : 1/ Yvan KAFKA 2/Wikipedia Articles similaires:

Related: