background preloader

Cécile Mirland Usages et pratiques documentaires des jeunes à l'ère du numérique

Cécile Mirland Usages et pratiques documentaires des jeunes à l'ère du numérique
Cette journée d’étude, organisée le 5 avril dernier par le Service commun de la documentation de l’université d’Artois 1 1 a réuni un public nombreux et varié : documentalistes, bibliothécaires, étudiants de l’université d’Artois ou de Lille 3. Franck Laurent, inspecteur pédagogique régional, vit dans cette journée un moyen d’assurer la liaison collège-lycée-université, la documentation devenant « une civilité partagée » et un outil pour lutter contre l’échec scolaire. Les usages et pratiques documentaires des jeunes à l’ère du numérique évoluent Malgré la hausse du niveau moyen d’études, la fréquentation des bibliothèques diminue, notamment chez les jeunes, souligne tout d’abord Marc Maisonneuve, consultant chez Tosca 2. Les digital natives veulent accéder aux connaissances rapidement, privilégient les supports illustrés et l’information partagée de type Wikipédia. L’étudiant chercheur d’information novice a un profil similaire à celui d’un lycéen. Related:  AuteursCulture numérique

Fiches de lecture - C@pesdocte - WIKI Cliquer ici pour éditer le corps de la page Cliquer ici pour activer l'édition des sections individuelles de la page (si possible). Surveillez les en-têtes pour un lien "d'édition" lorsqu'il sera disponible. Ajouter du contenu sans éditer la page entière. Consulter l'historique de cette page. Si vous voulez discuter le contenu de cette page - ceci est la façon la plus facile de le faire. Afficher et gérer les fichiers annexés à cette page. Quelques outils utiles pour gérer votre site. Voir les liens entrants et les pages qui incluent cette page. Modifier le nom (ainsi que l'adresse URL et potentiellement la catégorie) de la page. Afficher le code source wiki de cette page sans l'éditer Afficher/déterminer la page parent (utilisé pour créer le Fil d'Ariane et le plan du site) Signaler aux administrateurs un contenu offensant sur cette page. Quelque chose ne fonctionne pas comme prévu? Documentation générale de Wikidot.com et section d'aide. Politique de confidentialité Wikidot.com.

44 intellectuels pour penser le numérique Making-of – en 2015, Soft Power consacrait une émission aux penseurs du numérique. Quatre ans plus tard, une mise à jour s'imposait tant les débats et réflexions se poursuivent. Voici la sélection de toute l'équipe et de ses chroniqueurs, sans oublier quelques recommandations faites sur les réseaux sociaux. Qui sont ces intellectuels, ces historiens, ces chercheurs ou sociologues, mais aussi ces ingénieurs ou ces iconoclastes, qui ont inventé ou décrypté le Web ? Trois pères fondateurs – Marshall McLuhan. Quelques intellectuels – Zygmunt Bauman. Ce qui a beaucoup de conséquences : les protections traditionnelles s’évanouissent ; les valeurs familiales s’estompent ; les engagement s’affaissent. – Bruno Latour. – Norbert Wiener. Quelques penseurs atypiques – Lawrence Lessig. – Nicholas Negroponte. – Evgeny Morozov. – Tim Wu. – William Gibson. – danah boyd. – Ray Kurzweil. – Sherry Turkle. – Kate Crawford. – Malcolm Gladwell. – Gabriella Coleman. – Benjamin Bratton. – Trebor Scholz.

Secteur de la culture - Patrimoine immatériel - Convention 2003 : Description Vanuatu sand drawings © Vanuatu National Cultural Council Situated in the South Pacific, the Vanuatu archipelago has preserved a unique and complex tradition of sand drawing. This multifunctional “writing” is more than an indigenous artistic expression and it occurs in a wide range of ritual, contemplative and communicative contexts. The drawings are produced directly on the ground, in sand, volcanic ash or clay. As attractive symbols of Vanuatu identity, the drawings are often showcased as a form of decorative folklore for tourists and other commercial purposes.

Françoise Benhamou Le livre à l’heure numérique. Papier, écrans, vers un nouveau vagabondage couverture du livre de Françoise BENHAMOU Le livre à l’heure numérique. Papier, écrans, vers un nouveau vagabondage, Paris, Seuil, 2014, 224 p., 17€. « L’attention est la matière première de l’économie culturelle. » (p.57) Internet est l’espace d’une pratique quasi constante de lecture. Les tablettes, liseuses et autres écrans de lecture ne trouvent pas leurs acheteurs en Europe, et encore moins en France. Les éditeurs traditionnels doivent donc composer avec ce paysage : la forte concurrence d’une part, le changement des pratiques d’autre part. Dans la lignée des acteurs du monde du livre, les libraires sont également confrontés aux changements. Qu’en est-il des auteurs ? Concurrence, piratage, refonte de l’organisation et changement de statut des professionnels du livre fragilisent le secteur des éditeurs et des libraires. « Les tâtonnements des politiques publiques » (ch. 16) apportent une certaine sécurité, mais ne parviennent pas à pallier les conséquences du phénomène numérique.

Culture Numérique de l'enseignant – Droits et obligations – ESPE de l'Académie de Lyon – CANOPE Comment utiliser You Tube YouTube est une une plateforme d’hébergement de vidéos sur laquelle les utilisateurs ... Lire la suite » Ressources Sitographie Liste de ressources « Internet », dernière mise à jour novembre ... Lire la suite » Droit de l'image et droit à l'image En résumé Les activités pédagogiques menées en classe amènent à produire ... Lire la suite » Un professeur des écoles met en place une correspondance scolaire Un professeur des écoles met en place une correspondance scolaire Vous êtes ... Lire la suite » Un enseignant organise une classe découverte Un enseignant organise une classe découverte En poste dans une classe de ... Lire la suite » Exception pédagogique En résumé Le Ministère de l’Éducation Nationale a signé avec les représentants ... Lire la suite » Responsabilité des acteurs Responsabilité des acteurs La notion de responsabilité La responsabilité est ... Lire la suite » Les lois sur la presse En résumé Toute plateforme de publication sur internet est considérée comme ...

La Démocratie des crédules, de Gérald Bronner Critique du dernier livre de Gérald Bronner, La Démocratie des crédules. Par Johan Rivalland. Le « droit au doute », parfois invoqué de manière paradoxale par ceux qui contestent les vérités qui semblent les mieux établies, implique aussi des devoirs, sans quoi il devient « négation de tout discours ». Tel est le point de départ qu’établit Gérald Bronner à ce passionnant essai, La Démocratie des crédules. Ainsi « on peut montrer que quelque chose existe, mais il est impossible de montrer définitivement que quelque chose n’existe pas ». Or, c’est ce que demandent les tenants des thèses du complot. Rapporté au mythe conspirationniste du 11 septembre, par exemple, ses promoteurs vont soutenir près d’une centaine d’arguments différents en faveur du complot, mais abusent de ce « droit » au doute, semant le trouble dans les esprits, au détriment de la confiance, indispensable à toute vie sociale. Massification de l’information et avarice mentale Le rôle particulier d’Internet

Chronologie de l'histoire d'internet Naissance de la documentation, origines de l’hypertexte, fondements de l'informatique Naissance de la mécanographie, avec l'invention de la carte perforée par Hermann Hollerith, pour les besoins du recensement de la population aux Etats-Unis. [Documentation] Création par Paul Otlet et Henri La Fontaine de l’Institut International de Bibliographie et projet d’un inventaire général de la production d’imprimés : le Répertoire Bibliographique Universel Vers 1900 : - [Documentation] Introduction du concept d’indexation systématique par J.O. - Cinéma parlant Invention de la diode [Documentation] Première édition de la Classification Décimale Universelle (CDU) par Paul Otlet - [Documentation] [Microfilm] Invention par Paul Otlet et Robert Goldschmidt de la microfiche normalisée pour gérer la documentation. - Transmission de la voix humaine par Radio (Fessenden) - La Triode - Transmission d’une photographie par bélinographie (Belin) Le basculeur d’Eccles et Jordan [Documentation] En Inde, travaux de S.R.

Fiches de lectures LES FICHES DE LECTUREDorénavant, nous pouvons publier directement nos fiches de lectures (tous formats) sans passer par les newsletters Mises en ligne par Benoit: La science de l'information-Le Coadic Les espaces publics d'accès à internet - Perriault Politique documentaire - F.Ferry Précis de pédagogie - G.te J. Le système éducatif- Auduc Travail et méthode du documentaliste - Chaumier Information et documentation en milieu scolaire - Pouzard Education et médias - Gonnet Education aux nouvelles technologies - Perriault Education à l'image et aux médias - La Borderie Ecoles et violences - La documentation française Apprendre à maitriser l'info - p.bernhard (1998) CDI, un atout pour les lycées professionnels(collectif) Bayard-Pierlot Jacqueline, Birglin Marie-José, Clés pour le CDI Lupovici, De la bibliothèque classique à la bibliothèque numérique: Continuité et rupture (2000) Béatrice Foenix-Riou, Guide de recherche sur internet, 2002 F.Chapron, Les CDI des lycées et collèges, 2001

Panorama des médias sociaux 2018 Quand j’ai lancé la première version de mon panorama des médias sociaux en 2007, je ne me serais jamais douté que le secteur connaitrait autant de chamboulements, en tout cas pas suffisamment pour justifier une nouvelle version tous les ans. Et pourtant, nous en sommes déjà à la dixième version. Plus de jamais, les médias sociaux occupent une place prépondérante dans le quotidien de milliards d’utilisateurs, attirant la convoitise des géants numériques US, mais également asiatiques. Des médias sociaux toujours plus puissants, mais également toujours plus critiqués, à l’image de Facebook avec l’affaire Cambridge Analytica qui risque de marquer une date dans l’histoire du web. Je vous propose de faire le point sur les évolutions des derniers mois et d’avoir une vision d’ensemble pour essayer de voir dans quelle direction évoluent les pratiques. Un scandale chasse l’autre Les 12 derniers mois ont été particulièrement riches pour les médias sociaux. Un panorama dominé par 5 acteurs WordPress:

Poissenot Claude Thématiques de recherche : Fréquentation et usages des bibliothèques Représentations de la lecture parmi les personnes qui se chargent de sa promotion Jeunes et institutions documentaires Responsabilités scientifiques: Depuis 2012 : membre du comité de lecture de la revue Questions de communication (France) Responsabilités pédagogiques : 2015 : responsable pédagogique du diplôme universitaire Préparation aux métiers et concours des bibliothèques (IUT Nancy-Charlemagne, Université de Lorraine) Responsabilités administratives : 2013-2017 : membre du Conseil de l’IUT Nancy-Charlemagne (Université de Lorraine) 2011-2016 : membre permanent de la section Info-Com et de la section Services et réseaux de télécommunication de la Commission pédagogique nationale des IUT (Ministère de l'éducation supérieur et de la recherche français) Expertises et distinctions: 2014-2015 : membre du comité de pilotage du Service du livre et de la lecture (Ministère de la Culture et de la Communication français)

Sociologie des réseaux sociaux Aujourd’hui paraît la troisième édition du livre que j’avais consacré à la Sociologie des réseaux sociaux, et dont la première édition était parue en 2004 aux Editions de la Découverte, dans la collection « Repères ». Le livre avait alors été écrit dans un contexte particulier, celui de la montée, en France comme ailleurs, de l’analyse des réseaux à la fois comme nouveau corpus de méthodes pour les sciences sociales, et aussi comme nouveau paradigme, ambitionnant d’ouvrir une troisième voie « méso-sociologique » entre le holisme et l’individualisme méthodologique, et qui a pu aussi consister à opposer les réseaux sociaux aux classes sociales. L’ambition de la sociologie des réseaux sociaux est donc de restituer aux comportements individuels la complexité des systèmes de relations sociales dans lesquels ils prennent sens, et auxquels ils donnent sens en retour. Que s’est-il donc passé au cours des dix dernières années, pour qu’on assiste à un tel retournement ?

Comprendre le graphe social La recette de Facebook, la nouvelle vedette des sites sociaux, c’est le « graphe social » (social graph), expliquait en mai dernier le jeune Mark Zuckerberg, son fondateur. Le Graphe social désigne « le réseau de connexions et de relations entre les gens sur Facebook, qui permet la diffusion et le filtrage efficaces de l’information », traduisait à l’époque Francis Pisani. Le succès de Facebook est lié au couplage de la plate-forme et du réseau social, qui s’enrichissent l’un l’autre grâce à une intégration réussie, en séduisant utilisateurs et développeurs. En permettant de voir les relations entre les gens, en instaurant une confiance dans les applications recommandées par ses « amis », en bénéficiant du dynamisme de l’appropriation : le réseau filtre les informations qu’il vous propose. La carte des relations est-elle le territoire ? L’expression n’a pas que des admirateurs. En tout cas, le concept ne cesse d’être discuté. En attendant, l’idée fait réagir même au plus haut niveau.

Rue89 Formation

Related: