background preloader

Atelier de bricolage littéraire

Atelier de bricolage littéraire
Ceci est le dix-huitième texte de la série Vacance. Ni histoire, ni prédiction, ces textes accompagnent la naissance des néotopies à la façon d’un contrepoint. Le printemps déroule ses milliards de feuilles, éclot des fleurs innombrables. On marche dans des prairies de myosotis, de véronique, de violettes, de pissenlits et de bourrache. On laisse un soleil qui n’est déjà plus timide brûler légèrement nos joues. On s’endort pour une sieste improvisée la tête sur des cuisses aimées.

http://www.atelierdebricolage.net/

Related:  écrituresBlog-littératureÉcritures numériques

Le home de l’écrivain Billet en trois points – merci à ceux du fond de lâcher le radiateur et de suivre un peu. 1. Si on suit un peu ce qui se passe dans le milieu littéraire contemporain, on voit émerger des « nouvelles » pratiques d’écriture dans lesquelles l’atelier de l’auteur est en ligne, et ses manuscrits, écrits directement sur le web par le biais de sites dédiés : ici, le manuscrit, c’est le site de l’auteur, tout simplement. Quand la nuit vient [version 2] Personne ne pénètre ici, même avec le message d’un mort. – Mais toi, tu es assis à ta fenêtre et tu rêves du message quand la nuit vient. Franz Kafka, Un message impérial Ah ! songer est indigne.Arthur Rimbaud, Comédie de la soif- l’auteur Arnaud Maïsetti, avec quelques autres, restera pour ce qui n’a pas été donné à ceux de ma propre génération, pourtant pas un grand écart : auteurs qui se seraient imposés de toute façon, mais pour lesquels le web a été l’outil même de l’invention d’écriture, l’atelier, l’expérimentation, l’archive.

Littérature et numérique / "Lire, écrire, coopérer" dans les CAHIERS (...) Dans le numéro hors-série 42 des CAHIERS PÉDAGOGIQUES (mars 2016), on parle d’écriture et de comment s’en emparer, en mettant l’accent sur le passage à l’acte, l’apprendre à écrire en écrivant, (parce que finalement on n’apprend peu (ou mal) à nager sur un tabouret). Le projet des lycéens d’i-voix y est mis à l’honneur, ce qui me donne la chance de répondre aux questions de JEAN-MICHEL LE BAUT (@jmlebaut), professeur de français au lycée de l’Iroise à Brest. (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Mode d’emploi, participer - Oloé du monde entier Les oloé, ces "espaces élastiques où lire où écrire", mot créé par Anne Savelli dans son livre Des oloé, publié chez D-Fiction. Le mot a été repris depuis, vivant sa vie de mot, par beaucoup, Maryse Hache, Jessica Maisoneuve, Pierre Ménard, Franck Queyraud, Joachim Séné, Martine Sonnet, Brigitte Célérier… et j’en oublie et aujourd’hui voici un site où localiser ces oloé. Voyagez sur la carte et lisez. Le mystère trouble des Bonnets rouges : qui se cache derrière cet inquiétant mouvement ? Manifestation des bonnets rouges contre l'écotaxe et pour l'emploi à Quimper le 02 /11/2013. (S. SALOM-GOMIS/SIPA) Mais qui dirige, en fait les "Bonnets rouges" ? La question n'est pas souvent posée, et pourtant la réponse est déjà lourde de sens : pour le moment, personne ne le sait. Le mouvement des "Bonnets rouges" a une apparence et une réalité.

Feuilleton Claude Simon / Les Géorgiques # 16 Visage(s) de LSM Il a cinquante ans. Il est général en chef de l’artillerie de l’armée d’Italie. Il réside à Milan. Il porte une tunique au col et au plastron bordé de dorures. Pour un jeu vidéo inclusif – créer un nouveau jeu vidéo à la bibliothèque Auteur de l’article : Colin Sidre, conservateur des bibliothèques, chargé de mission publics jeunes, éducation artstique et culturelle et cohésion sociale au ministère de la Culture. Télécharger cet article en PDF. J’ai débattu, dans un article précédent, de la manière dont la bibliothèque pouvait construire un espace de jeu inclusif, afin d’accueillir en son sein tous les publics, et de tous les mettre en contact avec le jeu vidéo – ceci alors que les débats sur le caractère faiblement inclusif de l’industrie du jeu vidéo et de la majorité de ses productions prennent de l’ampleur depuis quelques années.

aux bords du monde non variable On dit que les immolations se poursuivent. Hier très légèrement au nord de chez nous à l’ouest un homme a préparé le sacrifice, a envoyé un 1er mail puis un 2ème mail, il y avait ce décompte des jours travaillés dans l’année … l’ABCDIRE, le retour voilà, pour citer Leslie Kaplan : il y a un rapport entre démocratie et acceptation du conflit et donc une certaine acceptation de l’angoisse…. 393 - ...vitesse et bruit des nuages... Ce qui fait battre le cœur ? Ce permanent foisonnement de tout et tous les mélanges qu'il suscite, provoque, agrège et qui renouvelle nos paysages – intérieurs et extérieurs. Tout ce bruit autour de nous – que nous en soyons conscients ou pas… que l'on entend ou pas... toutes ces conversations simultanées... amplifiées par de nouveaux dispositifs d'échanges, de lectures et d'écritures... qui modifient nos manières d'être, de vivre, de marcher… avec les autres... et qui me ravissent… sans être béat, béant, baba devant toutes les dérives et errances qu’elles génèrent dans le même temps… Une impression de perdre le Nord ? Mais...

Du 31 mars au 9 avril 2016 : le programme complet Du 31 mars au 9 avril 2016 : le programme complet Affiche conçue par Vincent Couturier avec la participation d’Elizabeth Groh Du 31 mars au 9 avril 2016 : Les Racontars du numérique La transmission des histoires et des savoirs ont aujourd’hui de nouveaux territoires pour s’exprimer. Les Racontars numériques, nouveau temps fort des médiathèques, vous proposent d’explorer les chemins de ce nouveau continent qu’est le web. Cette année, ils vous proposent de découvrir les sentiers de la narration et de la lecture numérique.

Dialogue des latitudes - grande menuiserie Accueil > Créations spontanées > Centimètres cube > Dialogue des latitudes — Quand je les regardais c’était avec géographie. Je voyais leur rivage. Le clapotis de la communication et le courant de nos désirs. Je crois qu’ils arrivaient à la manière d’une embarcation qui échoue. Todolistes au lycée Chartier : Chloé, Hélène et Tatiana Le 4 mars 2016 j’ai pu présenter mon travail à la classe de 1ère L2 du Lycée Chartier (Bayeux), et en particulier présenter le principe des Todolistes (vol 1 et vol 2 parus chez Publienet). Devant une photo non choisie, car prise par quelqu’un d’autre que soi, il s’agit de créer un texte sous la forme de 4 occurrences avec forme verbale à l’infinitif (comme on ferait une liste de choses à faire, "penser à poster le courrier, sortir les poubelles, etc.", d’où l’appellation de Todolistes).Le 18 mars, des photos prises par les élèves ont été collectées, admirées, mélangées et redistribuées : c’est là qu’ils se sont mis à écrire.

Related: