background preloader

Critical analysis of scholarly open-access publishing

Critical analysis of scholarly open-access publishing

OASIS Open Access The Case for Open Access Open Access (OA) stands for unrestricted access and unrestricted reuse. Here’s why that matters. Most publishers own the rights to the articles in their journals. Although many researchers can access the journals they need via their institution and think that their access is free, in reality it is not. Paying for access to content makes sense in the world of print publishing, where providing content to each new reader requires the production of an additional copy, but online it makes much less sense to charge for content when it is possible to provide access to all readers anywhere in the world. PLOS Takes a Different Approach PLOS applies the Creative Commons Attribution (CC BY) license to works we publish. Benefits of Open Access Research Accelerated discovery. Additional OA Resources

untitled Définition : par « accès libre » à cette littérature, nous entendons sa mise à disposition gratuite sur l’Internet public, permettant à tout un chacun de lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer, chercher ou faire un lien vers le texte intégral de ces articles, les disséquer pour les indexer, s’en servir de données pour un logiciel, ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale ou technique autre que celles indissociables de l’accès et l’utilisation d’Internet. La seule contrainte sur la reproduction et la distribution, et le seul rôle du copyright dans ce domaine devrait être de garantir aux auteurs un contrôle sur l’intégrité de leurs travaux et le droit à être correctement reconnus et cités. (Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert) Synonymes : accès libre ; accès ouvert ; librement accessible ; accès ouverts à la science ; en accès libre. Anglais : open access

Open Science Directory DOAB: Directory of Open Access Books Open access: du rêve au cauchemar? L'avis de J-C Guédon Ce matin, la revue Science révèle que plus de 150 revues en open access (accès libre), sur 304 sollicitées, ont accepté un faux article scientifique concocté par un journaliste. Je relate dans cette note (Open access: du rêve au cauchemar ) cette histoire qui met en cause, a minima, les revues électroniques reposant sur le paiement par l'auteur massivement créées ces dernières années. Un problème sérieux pour la qualité du système scientifique mondial et la confiance en la science. Pour aller plus loin, voici une interview de Jean-Claude Guédon, historien et sociologue des sciences à l’Université de Montréal , qui fut l’un des signataires de la Déclaration de Budapest, en février 2002, souvent considérée comme l’origine du mouvement en faveur de l’open access des publications scientifiques. Jean-Claude GuédonL’open access est-il passé du rêve au cauchemar ? Aviez-vous anticipé cela lorsque vous avez rédigé la Déclaration de Budapest ? Jean-Claude Guédon: Non, pas du tout.

Open Access Journals Search Engine (OAJSE) Dove Medical Press - Open Access Publisher of Medical Journals

Related: