background preloader

Matières Prises

Matières Prises

Reflexion sur l'organisation des pouvoirs AGENDA :- 20/2/2011, Six-Fours, avec Culture Libre : "le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie". Vidéo.- 26/2/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "Centralité du tirage au sort dans une vraie démocratie". Enregistrement mp3.- 9/4/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "L'enjeu de la souveraineté monétaire". - 24/4/2011, Marseille : "1. L'enjeu de la création monétaire" (1 h), puis "2. le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie" (1 h 30). Vidéo.- 29/4/2011, Nice. Vidéo.- 16/9/2011, entretien avec Jean Robin (Paris). Un projet fédérateur pour l'Éducation Populaire

Interview de Jérôme Guillet Jérôme Guillet a été animateur et formateur d'animateurs, notamment au sein de l'association STAJ (Service technique pour les activités de jeunesse). Il a fait partie de l'association Lézards Politiques, et a ensuite créé l'association Matières Prises qui réalise des dispositifs de participation citoyenne dans la rue. 1) Que peux-tu dire de ton expérience dans les milieux de l'éducation populaire et deses liens avec ta pratique actuelle ? Les fédérations, je les ai ressenties comme des gens "finis", morts intellectuellement et politiquement, des gens aussi "responsables mais pas coupables " que les journalistes le sont de l'évolution misérable de leur profession. Ce que je fais est de l'éducation populaire au premier degré, populaire au sens d'accessible à la population dans sa diversité, populaire également au sens de orienté vers des classes populaires, des activités qui trouvent plus particulièrement un écho dans les quartiers de grands ensembles, même si ce travail est plus récent.

L'ENGRENAGE - Un Pavé à Tours untitled La loi et la jurisprudence sont pour une fois parfaitement claires : un citoyen (ou un élu) peut enregistrer les débats de son conseil municipal et les diffuser sur internet. Le principe de "publicité" des séances est inscrit dans l'article L. 2121-18 du code des collectivités. Cette règle de transparence et de contrôle démocratique ne semble pourtant pas bien connue par Jean-Louis Fousseret, le maire PS de Besançon. Le blog besagora.fr rapporte que lors de la séance du conseil municipal de Besançon du 28 septembre 2009, Philippe Gonon, élu d'opposition Modem, a enregistré une vidéo avec son iPhone et transmis le lien sur son twitter. La séquence d'une dizaine de minutes, sans montage, contient son intervention et celle du maire, au sujet d'une question sur les clubs sportifs de haut niveau de la commune. Pourtant le maire proteste : "Ce que vous faites, ce n'est pas bien. La séance du conseil municipal est publique.

Tables de Quartier en France: une expérimentation en marche | Collectif Pouvoir d'agir... Les Tables de Quartier sont des espaces citoyens, qui réunissent associations et collectifs d’habitants organisés à l’échelle du quartier. Ce sont des lieux de débats et d’actions collectives dont l’objectif est l’amélioration des conditions de vie dans le quartier, par le biais de campagnes menées sur les enjeux, préoccupations, et envies d’agir des habitants. Initiée au Québec dans les années 1960, la démarche des Tables de Quartier a été mise en lumière en France par le rapport sur la politique de la Ville dit rapport « Bacqué-Mechmache ». La Fédération des Centres Sociaux de France (FCSF), partenaire du collectif Pouvoir d’Agir, s’est emparée de cette idée pour lancer une expérimentation de Tables de Quartier en France. La construction d’un Kit d’appui au lancement d’une Table de Quartier a été l’une des premières démarches collectives de cette expérimentation. J'aime : J'aime chargement…

Entretien avec Jérôme Guillet, porteur de paroles Qu’est-ce qui t’a amené à travailler dans l’espace public ? D’un côté, c’est le travail avec les enfants dans une colonie expérimentale qui mettait en acte les principes pédagogiques défendus par le STAJ, l’association d’éducation populaire dans laquelle je travaillais dans les années 90. Nous pensions notamment que l’aménagement de l’espace déclenche l’activité. Nous cherchions à susciter et induire des comportements, stimuler les enfants et les amener vers l’autonomie plutôt que leur offrir un programme d’activités. C’est sur ces principes que plus tard dans la rue j’ai eu envie de travailler, en direction des passants. De l’autre, c’est mon expérience du monde militant. Dans les années 2000, je me dis qu’il faut inventer comment entrer en relation avec des gens qui nous ressemblent pas. Une année dans la rue pour essayer quoi par exemple ? Ca a été la matrice de pas mal de petits dispositifs qui se sont développés par la suite. Comment ont réagit les gens à vos interventions ?

Boîte sans projet Reformes « le cumul des mandats Samedi 25 juillet 6 25 /07 /Juil 13:21 trés bonne nouvelle en provenance du Finistère pour le Non-Cumul des Mandats. article du Monde.fr. Les militants socialistes du Finistère ont imposé le non-cumul des mandats et la parité intégrale à leur fédération, la première en France à proposer de telles "restrictions". En clair, "c'est la fin des 'député-maire' et 'sénateur-maire'", a expliqué le premier secrétaire fédéral, Marc Coatanéa. , a déclaré M. Cette réflexion menée durant près de quatre mois a d'ailleurs été bien accueillie par les quatre députés et sénateur socialistes, qui ont abandonné leur mandat de vice-président du conseil général du finistère. Concernant la mesure d'égalité homme-femme adoptée, le PS finistérien s'est engagé avec 70 % des suffrages, à mettre en application "la parité intégrale". Bravo au PS du Finistère

Si on s'alliait - Si on s'alliait ? la « Fabrique citoyenne » un projet initié par la Scop Sapie L’objet de cette nouvelle entité coopérative (à terme, une SCIC issue de la transformation de la Scop actuelle…) sera de « fabriquer » de l’innovation sociale et citoyenne dans des systèmes territoriaux composés de grappes de villes avec les territoires ruraux qui y sont associés en mettant en œuvre plusieurs approches complémentaires… Initier et incuber des projets innovants de coopératives « de services pratiques », d’habitat collectif, de solidarité culturelle… portées et gérées par des citoyens qui veulent en garder la maîtrise politique (co-production et gouvernance partagée) et économique (pas de subventions publiques, du moins dans un premier temps…). Mutualiser une offre de formation et d’éducation citoyenne (éducation populaire) permettant à tous les adhérents de la SCIC de développer leur capacité d’agir (donc de comprendre). Cette offre de formation pourra être financée de manière classique par la formation continue mais aussi sous la forme d’échanges réciproques de savoirs.

John Paul Lepers Leblog

Related: