background preloader

Musique minimaliste - Minimalisme

Musique minimaliste - Minimalisme
Introduction à l'un des courants majeurs de la musique contemporaine La musique minimaliste également appelée minimaliste répétitive fait son apparition au début des années 60 aux Etats-Unis. Le terme "minimaliste" lui-même est emprunté au minimal art apparu aux Etats-Unis vers 1965. Le minimalisme en peinture et sculpture rejette à la fois le lyrisme de l'expressionnisme abstrait et la figuration du pop art. Il vise une neutralité esthétique absolue : épure des formes, froideur, refus de toute subjectivité. Un seul mot d'ordre : The less is more ("le moins est le mieux"). Le minimalisme en musique se caractérise par un rejet du sérialisme, système de composition dans lequel la nouvelle génération ne se reconnaît plus, et à un retour à la tonalité, à la pulsation rythmique. Minimalisme, Postminimalism, Totalism, New Music... Deux tendances, très perméables, se sont dessinées. Rock progressif, Krautrock, Techno... Une bonne compilation pour débuter : Bibliographie :

http://neospheres.free.fr/minimal/intro.htm

Related:  La musique techno est-elle une musique répétitive?cditubandMusique Minimaliste

Electronique et Musiques minimalistes, répétitives 12 • Electronique & Minimalisme : de l'Ostinato à l'hypnose Dans les années 60, un mouvement essentiellement américain voit le jour : la musique minimaliste et/ou musique répétitive. L'objectif du courant minimaliste est clair : être accessible à un large public et rompre avec les excès du post-sérialisme (1). Les compositions reposent sur des ré-utilisations de sons, produites par des répétitions et des effets de retard sur bande (tape-delay), l'importance du rythme, de la tonalité et de la mélodie. La musique s'apparente à un processus graduel, avec une économie de moyens manifeste. J'ai la mémoire qui chante Pour lire les commentaires sur cet article cliquez ici Boris Vian (1920-1959) a écrit la chanson « Le Déserteur » en 1954. Elle raconte l’histoire d’un conscrit, qui écrit une lettre au Président pour lui annoncer sa décision de déserter et qui encourage tout le monde à faire de même. Cette chanson a suscité, à l’époque de sa création, une grande polémique et sa première version publique a été interdite, en France, pendant toute la durée de la guerre d’Indochine. Tout le monde connaît évidemment Boris Vian. Ingénieur, écrivain, chanteur, musicien de jazz, scénariste, acteur, peintre et traducteur, il était le deuxième enfant d’une famille aisée qui aimait toutes les manifestations artistiques; sa mère jouait du piano et de la harpe, son père était traducteur d’anglais et d’allemand et écrivait de la poésie.

Musique minimaliste certes, mais ni minimale ni minime Glass, Reich, Adams, voilà trois des plus grands noms du minimalisme planétaire - trois Etats-Uniens, soit dit en passant, n'est-il pas singulier de voir que le pays du gigantisme a servi de terreau à tant d'artistes faisant dans la micro-cellule ? - qui sont, il faut le dire, très dignement représentés au disque. Nous avons choisi quatre enregistrements qui permettront au qobuzonaute de se frayer un chemin à travers ce monde, sachant que d'autres œuvres de cette mouvance ont déjà été distinguées dans la Discothèque idéale (Akhnaten de Philip Glass, en particulier). Steve Reich d'abord, avec le séminal Shaker Loops de 1983, un singulier mouvement hypnotique évoquant peut-être les cercles concentriques sur une surface liquide, ou peut-être les secousses de transe des membres de la secte puritaine des Shakers...

La musique techno : approches anthropologiques III. La techno comme expression d'une utopie Nous abordons maintenant la phase d'interprétation proprement dite. Boris Vian Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Boris Vian Boris Vian, Archives de la Cohérie Boris Vian Œuvres principales Compléments

Steve Reich Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Steve Reich Steve Reich en 2006 Œuvres principales Steve Reich, né Stephen Michael Reich le à New York, est un musicien et compositeur américain. Il est considéré comme l'un des pionniers de la musique minimaliste[1], un courant de la musique contemporaine jouant un rôle central dans la musique classique des États-Unis. Texte de : La chanson de Craonne Chanson anonyme écrite sur la musique de "Bonsoir m'amour" (Adelmar ou Charles Sablon, le père de Germaine et Jean) à laquelle on doit sans doute le succès de cette valse dont les paroles, aujourd'hui, font presque sourire. Son texte recueilli par Paul Vaillant-Couturier (1892-1937), avocat puis journaliste et finalement député, qui, entré dans la guerre avec un certain enthousiasme, en sorti socialiste, revendicateur même mais surtout pacifiste. Sous-officier, en 1914, dans l'infanterie; il termina la guerre capitaine dans les chars d'assaut non sans avoir été blessé, gazé, cité à l'ordre de la Nation mais aussi condamné cinq fois pour son action en faveur de la paix.

Musique minimaliste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Généralités[modifier | modifier le code] Présentation[modifier | modifier le code] Terry Riley, fondateur de la musique minimaliste répétitive Avec "In C", composé en 1964, Terry Riley est considéré comme le fondateur de la musique minimaliste répétitive. Ami de La Monte Young, il partage avec lui sa passion pour la musique indienne dont il est devenu un grand spécialiste. Page annexe : Discographie.

Related: