background preloader

Logiciel en tant que service

Logiciel en tant que service
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le logiciel en tant que service ou Software as a Service (SaaS) est un modèle d'exploitation commerciale des logiciels dans lequel ceux-ci sont installés sur des serveurs distants plutôt que sur la machine de l'utilisateur. Les clients ne paient pas de licence d'utilisation pour une version, mais utilisent généralement gratuitement le service en ligne ou payent un abonnement récurrent. Les principales applications actuelles de ce modèle sont : Le logiciel en tant que service (SaaS) est donc la livraison conjointe de moyens, de services et d'expertise qui permettent aux entreprises d'externaliser intégralement un aspect de leur système d'information (messagerie, sécurité…) et de l'assimiler à un coût de fonctionnement plutôt qu'à un investissement. Le contrat de services est essentiel pour définir le niveau de qualité de service (SLA). Historique[modifier | modifier le code] Avantages et inconvénients[modifier | modifier le code]

Comment le Web 2.0 change les pratiques en entreprise Depuis 2009, le CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations) aide les organisations du Québec à prendre le virage numérique. En octobre 2011, en partenariat avec le Ministère québécois du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, le Centre a rédigé un livre blanc intitulé : « Les usages du Web 2.0 dans les organisations » (PDF, 51p.). Le nouvel aspect du Web : la collaboration La donnée fondamentale à propos du Web 2.0, c’est qu’il s'agit plus que d'un changement de technologie : un nouvel Internet est né, dont les principes fondamentaux ont été modifiés. Désormais, les sites Internet sont devenus des plateformes de services à l'architecture participative, qui se manifeste ar des commandes aisément accessibles aux usagers (exemple : un bouton « J’aime » de Facebook). De plus, la Toile facilite grandement l’intelligence collective ( le crowdsourcing). Ce dernier point est le plus emblématique de l’apport du Web 2.0 aux entreprises.

Feuille de route Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une feuille de route peut prendre plusieurs significations en fonction du contexte : En jargon militaire, c'est un ordre de mouvement vers un lieu géographique réel ou virtuel pour rejoindre un point de contact suivant un itinéraire de routes ou de chemins.Dans le domaine diplomatique lorsqu'elle a été utilisée au figuré, par métaphore, pour désigner un plan élaboré en 2003 par le quartette (États-Unis, ONU, Russie et Union européenne) pour le règlement du conflit israélo-palestinien : la feuille de route pour la paix.

SaaS : une révolution en marche pour les clients… et les éditeurs de logiciels - JDN Evolution du modèle ASP traditionnel, le SaaS représente une véritable révolution pour les clients et un changement complet de paradigme pour les éditeurs de logiciels. Popularisée pendant l’ère Internet de la fin des années 1990, la notion d’ASP (Application Service Provider) a aujourd’hui quasiment disparue au profit de l’appellation SaaS (Software as a Service), créant une certaine confusion chez les clients. On aurait pourtant tort d’y voir une simple querelle sémantique ou marketing dont l’industrie informatique est si friande. De l'ASP au SaaS Avec le développement de l'internet haut débit, l'ASP permettait d'abord de partager des applications mono-fonction à distance en mutualisant des serveurs, avec un modèle économique de location rompant avec celui connu de l'acquisition de licence. Maturité aidant, l'ASP a toutefois su se réinventer en Software as a Service (SaaS), véritable offre de service pertinente pour les clients. SaaS : les raisons d'un succès

Liste de plateformes pédagogiques sous licence libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article dresse un tableau des plates-formes sous licence libre compatible LMS. Les normes LMS[modifier | modifier le code] Les caractéristiques des plateformes LMS sont leurs compatibilités SCORM, QTI, IMS, AICC. Chaque plateforme apporte un certain nombre de services/fonctionnalités appelé modules (RSS, chat, wiki, blog...). AICC[1] : norme de formation en ligne (e-learning en anglais) déviée des normes de l'aviation civile américaine (AICC). IMS[2] (Instructional Management Systems) est une spécification du groupe IMS Global Learning Consortium. CP 1.2 : Content Package utilisé pour l'import/export du contenu ;QTI 1.2 : Question & Test Interoperability ;LTI : Learning Tools Interoperability pour la communication entre les outils e-learning tools ;LOM 1.0 : Learning Object Metadata ou Learning Resource Meta-data Specification ;SCORM 1.2 & 2004 : Sharable Content Object Reference Model. Les frameworks LMS[modifier | modifier le code]

Active Directory A server running Active Directory Domain Services (AD DS) is called a domain controller. It authenticates and authorizes all users and computers in a Windows domain type network—assigning and enforcing security policies for all computers and installing or updating software. For example, when a user logs into a computer that is part of a Windows domain, Active Directory checks the submitted password and determines whether the user is a system administrator or normal user.[4] History[edit] Active Directory, like many information-technology efforts, originated out of a democratization of design using Request for Comments or RFCs. Microsoft previewed Active Directory in 1999, released it first with Windows 2000 Server edition, and revised it to extend functionality and improve administration in Windows Server 2003. Active Directory Services[edit] Active Directory Services consist of multiple directory services. Domain Services[edit] Lightweight Directory Services[edit] Federation Services[edit]

Stigmergie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La stigmergie est une méthode de communication indirecte dans un environnement émergent auto-organisé, où les individus communiquent entre eux en modifiant leur environnement. La stigmergie a d'abord été observée dans la nature — les fourmis communiquent en déposant des phéromones derrière elles, pour que d'autres fourmis puissent suivre la piste jusqu'à la nourriture ou la colonie suivant les besoins, ce qui constitue un système stigmergique. Des phénomènes similaires sont visibles parmi toutes les espèces eusociales comme les termites, qui utilisent des phéromones pour construire de grandes et complexes structures de terre à l'aide d'une simple règle décentralisée. Chaque termite ramasse un peu de boue autour de lui, y incorporant des phéromones, et la dépose par terre. Histoire[modifier | modifier le code] Le terme fut introduit par le biologiste français Pierre-Paul Grassé en 1959, en référence au comportement des termites. P.

Indicateur clé de performance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un indicateur clé de performance (ICP) ou indicateur de rendement clé (au Canada[1]), en anglais key performance indicator (KPI), est un indicateur mesurable d'aide décisionnelle. Terminologie[modifier | modifier le code] « Indicateurs clés de performance » est une traduction littérale parfois considérée comme inappropriée car ici le performance français désigne l’efficacité, le rendement, le bon résultat obtenu. Un indicateur dit de performance oriente une démarche de progrès. Enjeux des indicateurs clés de performance[modifier | modifier le code] Un indicateur clé de performance permet de répondre aux objectifs suivants : évaluation,diagnostic,communication,information,motivation,progrès continu. Démarche d'utilisation[modifier | modifier le code] Les indicateurs clés de performance sont utilisés dans la présentation de tableaux de bord de gestion, ils doivent être régulièrement mis à jour. Outils de gestion[modifier | modifier le code]

Quel avenir pour les ERP ? 01Business le 25/04/14 à 14h30 De l’internet des objets, qui se comptera en centaines de milliards d’ici quelques années, à l’impression 3D en passant par les nano technologies, notre société moderne est au cœur d’une véritable « révolution numérique », qui se caractérise par l’introduction massive de la technologie dans tous les aspects de la vie quotidienne. Le DSI, un « homo numericus » comme les autres ? Cette (r)évolution du numérique impacte tout autant LA Société que les sociétés, et c’est bien là tout l’enjeu pour les Directions des Systèmes d’Information (DSI), de savoir recréer de la valeur autour de leur rôle dans l’organisation, dans ce nouveau contexte du « tout digital ». La DSI doit aussi concilier le maintien en conditions opérationnelles d’applications anciennes, dont certaines peuvent encore parfois dater des années 70, d’ERPs (Progiciels de Gestion Intégrés) des années 80 à aujourd’hui, et d’applications cloud accessibles en mobilité récemment déployées.

Moodle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Moodle est une plate-forme d'apprentissage en ligne (en anglais : Learning Management System ou LMS) sous licence libre servant à créer des communautés s'instruisant autour de contenus et d'activités pédagogiques. Le mot « Moodle » est l'abréviation de Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment : « Environnement orienté objet d'apprentissage dynamique modulaire ». Outre la création de cours à l'aide d'outils intégrés (ressources et activités) à l'usage des formateurs, Moodle offre des possibilités intéressantes d'organisation des cours sous forme de filières (catégories et sous-catégories, cohortes...) qui lui donne également des caractéristiques propres à la mise en place de dispositifs complets d'enseignement. Dans les versions récentes (depuis Moodle 2.5), la personnalisation poussée de sa page d'accueil lui confère également la possibilité de faire office de portail unique d'accueil des apprenants.

Related: