background preloader

Auguste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour ce qui est de son apparence, on peut se référer à l'historien romain des Ier et IIe siècles, Suétone, et à son ouvrage Vie des douze Césars : « Auguste était d'une rare beauté, qui garda son charme tout le long de sa vie […] Ses yeux étaient vifs et brillants ; il voulait même faire croire qu'il y avait dans son regard une autorité divine et, comme il le fixait sur quelqu'un, il aimait à lui voir baisser la tête, comme ébloui par le soleil[3] ». Cependant, Auguste est également valétudinaire. Biographie À la conquête du pouvoir Les républicains (Brutus et Cassius) s'arment en Orient pendant que dans les îles Sextus Pompée construit sa flotte. Entre novembre et décembre 43 av. Auguste jeune, vers 30-20 av. L'année suivante, en 35 av. Après avoir vaincu Marc Antoine à la bataille navale d'Actium en septembre 31 av. Octavien devient Auguste Instauration du Principat Denier à l'effigie d'Octave. Le 13 janvier 27 av. Related:  royaumesvHistoire

Théodose Ier Théodose Ier (Flavius Theodosius), 346-395, empereur romain et byzantin de 379 à 395, fils de Théodose l’Ancien. Il fut le dernier empereur à régner sur un empire réunifié. D’origine espagnole, d’une famille chrétienne, il fut proclamé empereur en 379 par Gratien et reçut l’Orient, la Macédoine et la Dacie. En 380, avec Gratien, ils arrêtèrent les Goths en Epire et en Dalmatie. La même année, il adhéra au symbole de Nicée, devint l’ardent défenseur des chrétiens et à Thessalonique, il publia l’édit suivant : « Tous les peuples doivent se rallier à la foi transmise aux Romains par l’apôtre Pierre, celle que reconnaissent Damase et Pierre d’Alexandrie, c’est-à-dire la Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit. » Le catholicisme devenait religion d’État. Il condamna l’arianisme lors du second concile œcuménique de Constantinople en 381. En 382, il installa les Wisigoths en Mésie. De 388 à 391, Théodose demeura en Occident, presque toujours à Milan.

Hadrien Sources Les principales sources sur sa vie et son règne sont les Vies des Césars du sénateur Marius Maximus et l’Histoire de Rome de Dion Cassius. Tous deux écrivent au début du IIIe siècle, soit environ un siècle après le règne d'Hadrien. Le livre 69 de Dion Cassius, qui traite du règne d'Hadrien, n'a survécu que par des fragments et un abrégé byzantin. Jeunesse Enfance et formation Son enfance est mal connue. En 90, Hadrien effectue un bref séjour à Italica[14], sans doute pour inspecter les domaines familiaux après avoir assumé la toge virile[15]. Débuts Hadrien assume sa première magistrature en 94[19] : il rejoint les décemvirs chargés des litiges mineurs (decemviri stlitibus judicandis)[20], qui forment un collège du vigintivirat. Le 27 janvier 98, Nerva meurt. « Qui donc est celui-là, au loin, qui se distingue par ses rameaux d'olivier, et portant des objets sacrés ? Carrière sénatoriale Cette deuxième campagne s'achève par le succès et la création de la Dacie comme province romaine.

Qui est Auguste ? Curriculum Vitae (Carte d'identité)Date de naissance : 23 septembre 63 avant J.-C. Lieu de naissance : Rome, Italie Nationalité : Italienne Profession : militaire, homme politique, chef d'état : premier empereur de Rome… Dynastie : Julio-Claudiens Noms et titulatures: - Caius Octavius Thurinus (nom de naissance) - Gaius Julius Caesar Octavianus (nom après son adoption par Jules César) - Gaius Julius Caesar Divi Filius (Divi Filius signifiant « Fils de Dieu »), - Imperator Caesar Divi Filius (Imperator signifiant « Empereur »), en 39 Date de décès : Auguste meurt le 19 août 14, à Nola, Italie. Il avait 76 ans. Il fut inhumé dans le Mausolée d’Auguste. 23 septembre 63 (av. Voici comment était décrit Octave par Suétone, auteur latin, dans la Vie des douze Césars : « Sa beauté traversa les divers degrés de l'âge en se conservant dans tout son éclat, quoiqu'il négligeât les ressources de l'art. Aut Caesar, aut nihil : "Empereur ou rien" ! Courte biographie d'Octave : 63 avant J. 14 après J.

Néron Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Néron (latin : IMPERATOR NERO CLAVDIVS CAESAR AVGVSTVS GERMANICVS), né Lucius Domitius Ahenobarbus le 15 décembre 37 et mort le 9 juin 68, est le cinquième et dernier empereur romain de la dynastie julio-claudienne ; il régna de 54 à 68. Bien que Sénèque ait été son précepteur, on se souvient de lui comme un despote cruel, notamment pour avoir assassiné sa mère Agrippine en 59, et pour ses persécutions arbitraires des chrétiens[1]. Il est célèbre pour avoir bâti la Domus Aurea, après l'incendie de Rome de juillet 64, et pour être un prince poète, chanteur et musicien, un grand organisateur de célébrations sportives et artistiques (les Neronia)[2]. Sources sur Néron[modifier | modifier le code] Néron Famille[modifier | modifier le code] Grands-parents paternels[modifier | modifier le code] Grands-parents maternels[modifier | modifier le code] Naissance sous Caligula[modifier | modifier le code] Lucius Domitius Ahenobarbus est né le 15 décembre 37.

Constantin Ier (empereur romain) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ses noms de référence sont Imperator Caesar Flauius Valerius Aurelius Constantinus Pius Felix Inuictus Augustus, Germanicus Maximus, Sarmaticus Maximus, Gothicus Maximus, Medicus Maximus, Britannicus Maximus, Arabicus Maximus, Adiabenicus Maximus, Persicus Maximus, Armeniacus Maximus, Carpicus Maximus. Dioclétien refuse de revenir au pouvoir, force Maximien à abdiquer de nouveau et reforme la tétrarchie avec en Orient Galère secondé par Maximin Daïa et en Occident Constantin et un nouveau venu, Licinius, officier illyrien sorti du rang choisi par GalèreMaximien et Maxence, déclarés usurpateurs, maintiennent leurs prétentions et, en Afrique, Domitius Alexander proclame les siennes. On a alors sept empereurs, une heptarchie, qui ressemble davantage à l'anarchie militaire du IIIe siècle. Les relations entre les vainqueurs ne tardent pas à se dégrader, tous deux faisant montre d'une énorme ambition.

Trajan Trajan est divinisé par le Sénat et ses cendres sont inhumées au pied de la colonne Trajane. Son fils adoptif et petit-neveu Hadrien lui succède, malgré quelques troubles lors de la passation de pouvoir. Hadrien ne poursuit pas la politique expansionniste de Trajan, renonce à tous les territoires nouvellement conquis sur les Parthes et réoriente la politique intérieure en mettant les provinces au premier plan. Biographie[modifier | modifier le code] Avant l'accession à l'Empire[modifier | modifier le code] Origines et famille[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code] Lieu et date de naissance[modifier | modifier le code] Le jour de sa naissance est le quatorzième jour avant les calendes d'octobre, c'est-à-dire le 18 septembre[b 3]. Ascendance et famille[modifier | modifier le code] Grâce à son consulat, son appartenance à la classe supérieure et son rang de vir triumphalis, il offre à son fils un chemin tout tracé vers une carrière sénatoriale[e 1]. ↑ K. ↑ G. ↑ M.

Auguste : biographie en douze questions | Odysseum Octave, une double origine ? Caius Octavius est né à Rome en 63 avant Jésus-Christ. Son père est issu d'une famille provinciale : c'est un homo novus qui a suivi le cursus honorum jusqu'à la charge de proconsul en Macédoine, la mort l'ayant empêché d'accéder au consulat. Octave n'est donc pas de grande famille, mais, par sa mère, il est le petit-neveu de César. César pour grand-oncle, quelle éducation ? Très vite, César s'intéresse à son petit-neveu et lui fait donner l'éducation d'un jeune noble de riche famille ; Octave apprend la rhétorique, la philosophie, la littérature, et se montre un jeune homme plein de talent. Que faire après la mort de César ? Lors de l'assassinat de César aux Ides de Mars 44, le jeune Octave est en Grèce pour parfaire sa culture. La lutte pour le pouvoir commence, âpre et confuse, entrecoupée de trêves et d'alliances avec un second triumvirat. Comment devenir "Le Prince" ? Le peuple romain aspire à la paix et la prospérité. Aussi, en janvier 27 avant J.

List of Roman emperors Augustus (Octavian), the first Roman Emperor of the Principate Era whose ascension ended republic rule at Rome. The Roman Emperors were men who ruled the Roman Empire and wielded power over its citizens and military. The empire was developed as the Roman Republic invaded and occupied the majority of Europe. Under the republic, regions of the empire were ruled by provincial governors answerable and authorised by the "Senate and People of Rome". Legitimacy[edit] The emperors listed in this article are those generally agreed to have been 'legitimate' emperors, and who appear in published regnal lists.[7][8][9] The word 'legitimate' is used by most authors, but usually without clear definition, perhaps not surprisingly, since the emperorship was itself rather vaguely defined legally. Lists of legitimate emperors are therefore partly influenced by the subjective views of those compiling them, and also partly by historical convention. Emperors after 395[edit] The Principate[edit] See also[edit]

Diocletien Caius Valerius Jovius Diocletianus , empereur romain, né en 245 près de Salone, mort dans cette ville en 313. Fils d'un affranchi, il servit dans une légion, avança sous Probus, fut consul sous Aurélien. A la mort de Numérien, assassiné par son beau-père Arrius Aper, il perça celui-ci de son épée et fut proclamé par les soldats (284). Il envoya des troupes contre Carinus, frère de Numérien, qui régnait à Rome, mais Carinus fut tué par ses propres soldats. Ce fut la tétrarchie: 1) Dioclétien (Auguste) eut la Thrace, l'Egypte, l'Asie, et résida à Nicomédie; Galère, son César, eut l'Illyrie, les possessions du Danube, l'Achaïe, et résida à Sirmium. 2) Maximien (Auguste) eut l'Italie, la Sicile l'Afrique et résida à Milan; son César, Constance Chlore, eut la Gaule et l'Espagne et résida à Trèves. L'ordre régna à l'intérieur, les frontières furent restaurées; une paix durable fut conclue avec les Perses (297). Encyclopédie Universalis.

Related: