background preloader

1205_Experimentation-tablette_Nice-docx.pdf

Related:  Collecte Equipement maternelle

Une tablette numérique en lieu et place d'un cartable ? L'expérience de l'académie de Toulouse Le Rectorat de l’Académie de Toulouse a décidé de mener une expérimentation d’utilisation de tablettes numériques en collège et en lycée. Au Collège DESAIX à Tarbes 44 tablettes ont été acquises et distribuées aux 25 élèves d’une classe de 4ème, aux 13 enseignants de la classe ainsi qu’au CDI et à l’équipe de direction. Le professeur responsable du projet, Fabien Vergez est enseignant en histoire géographie et référent numérique du collège. Au lycée Pardaillan d’Auch, c’est une classe de seconde qui a été choisie ; là aussi les 35 élèves de la classe, l’équipe enseignante, le CDI et la direction de l’établissement ont été dotées de tablettes numériques . L’originalité de ce projet réside dans le fait que les tablettes sont confiées aux usagers pour toute la durée de l’expérience. Anne Marie GROS Conseillère TICE du recteur de l’académie de Toulouse, dans cet interview, précise les objectifs de cette expérience qu’Educavox va suivre de plus près en rencontrant les acteurs du projet.

IEN St Gervais / Pays du Mont-Blanc - Des pistes d'utilisations des tablettes en maternelle, en lien avec les apprentissages, autour d'applications basiques L’utilisation des « outils » proposés par la tablette (enregistreur audio ou vidéo, appareil photo numérique...) est à mon sens une entrée intéressante en classe, aussi riche que les diverses applications ludo-pédagogiques proposées. L’enseignant réfléchira à une utilisation des tablettes dans le cadre d’ateliers déjà existants (et non spécifiques). Voir alors ceux où elles apportent une plus-value réelle au sein d’ateliers de langage, en EPS, dans des activités de création... Ci-dessous, quelques pistes ou propositions d’activités (avec utilisation d’applications utilitaires "basiques" : appareil photo, application de dessin, enregistreur numérique...) liées aux compétences de fin d’école maternelle. - Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente. À l’issue d’un atelier, demander à un élève d’enregistrer oralement une consigne qui sera écoutée par une autre élève. - Nommer avec exactitude un objet, une personne ou une action ressortissant à la vie quotidienne.

Comment se servir de son iPad comme TBI Je dois avouer que je suis orpheline de TBI cette année, et quand on en a pris l'habitude, le manque se fait vite ressentir.... Alors j'ai cherché comment utiliser le matériel que j'avais (à titre perso) pour tenter d'en faire un TBI. Et, je viens de trouver ! L'App Splashtop 2 qui reproduit l'écran de mon ordi sur mon iPad et Open-Sankoré combiné = TBI ! Je m'explique. J'ai découvert chez François de Si c'est pas malheureux, le logiciel libre Open-Sankoré*. Donc, si j'utilise à la fois Splashtop 2 et Open-Sankoré, j'ai sur mon iPad un mini TBI qui est projeté au tableau par mon ordi. Le prix ? Comme la vidéo explique mieux que les mots, TA-DA ! ipad=TBI par EFigaro Vous pouvez, soit vous servir d'Open-Sankoré tel quel, soit passer en mode bureau (comme dans la vidéo) et annoter tous les documents que vous voulez. Pour plus de précision sur l'iPad (le mien est mini), j'utilise ce stylet : Vous trouverez plusieurs vidéos explicatives concernant Open-Sankoré sur Youtube.

Accompagnement de l'opération Ordicollège | Un site animé par le CRDP du Limousin Sciences de la Vie et de la Terre au collège et lycée - Utiliser un baladeur multimédia en SVT Publié le 19 septembre 2011 Mis à jour le 10 décembre 2011 A savoir Remarque : nous pouvons faire de même avec les tablettes graphiques tactiles qui sont plus grandes mais d’un coût plus important. Document(s) utile(s) Localiser les fossiles sur une façade - fichier mov de 586.9 ko Ici les élèves doivent sur cette façade déterminer les noms des fossiles qu’ils peuvent trouver. Pourquoi choisir cet appareil ? L’Académie de Montpellier travaille autour de classes mobiles de terrain. Le choix de l’appareil s’est fait en premier pour son autonomie : Puis en second choix ses autres avantages sont : L’écoute possible avec ou sans écouteurs. Les inconvénients : A moins d’être un développeur : les applications que nous pouvons télécharger dépendent de l’offre présente. Des exemples d’utilisation Lors d’une sortie j’ai proposé un rallye à un groupe d’élèves. Suivant les arrêts proposés aux élèves (voir la carte proposée aux élèves ci -dessus). En Conclusion

Que signifie vraiment « intégrer les TIC » en pédagogie ? Posons-nous la question suivante : comment un enseignant qui désire intégrer les technologies à sa pédagogie doit-il procéder ou quelles sont les étapes successives et requises visant à l’intégration des TIC par un enseignant ? Il existe quelques modèles qui nous permettent de bien situer les enseignants à l’égard de l’usage des technologies. Un premier modèle expérientiel global est celui proposé par Morin (2010) dans le cadre de son article intitulé « Ma petite histoire d’intégration des TIC en pédagogie » de la revue Pédagogie Collégiale, VOL 23, Numéro 2 (hiver 2010). Vu sous l’angle d’une progression dans le temps, Morin (2010) nous propose une intégration des TIC en six temps très distincts : « En intégrant les TIC à ma pédagogie, je me suis vite rendu compte que la compétence dans le domaine ne se limite pas à la connaissance des outils technologiques. Nos recherches nous ont permis de trouver quelques ébauches de définitions de l’intégration des TIC en pédagogie.

Tablettes numériques à l’école : avis partagés chez les profs et les élèves Recommander cette page à un(e) ami(e) Il n'y a que quelques mois que les tablettes ont fait leur apparition dans notre déjà vaste panoplie d'outils numériques, mais avec l’avènement de la deuxième version du iPad et d’autres concurrents comme, entre autres, le PlayBook de Research in Motion (BlackBerry), une conclusion s’impose : on va encore entendre beaucoup parler des tablettes. Elles font briller les yeux des amateurs d’informatique et même ceux des responsables pédagogiques qui y voient un nouvel objet séduisant pour les jeunes générations. Le phénomène a pris tant d’ampleur qu’au cours de l’hiver 2011, le Ministère de l’éducation, de la jeunesse et de la vie associative français a, par le biais de son portail Éducnet, développé un dossier sur la question des tablettes tactiles et de l’enseignement. Au menu : Du très bon et du moins bon D'emblée, on constate qu'il n’y a pas encore consensus en ce qui a trait à l’usage des tablettes numériques en classe.

Des iPad pour motiver les élèves Nathalie Côté, publié le 9 septembre 2011 Habituellement, les élèves de Marie-France Fortin entrent dans sa classe à reculons. L’enseignante de l’école secondaire Lucille-Teasdale n’est pas en cause, les jeunes auraient simplement préféré ne pas se retrouver dans une classe de renforcement. L’idée est née après la participation de quelques enseignants à une activité au sujet des technologies. « Au secondaire, ce n’est pas évident. En juin, l’enseignante est partie avec sa tablette sous le bras afin de déterminer comment elle allait l’utiliser avec son groupe. « Pour l’instant, chaque élève doit devenir super compétent dans une application, il devient LE spécialiste. Sans surprise, les jeunes sont ravis de participer à l’expérience. Quant aux parents, ils sont emballés. « Certains avaient toutefois des inquiétudes par rapport aux assurances s’il arrivait quelque chose. Sous la loupe Évidemment, plusieurs autres facteurs influencent également sur la motivation des jeunes à l’école.

Tablettes à l'école : les clefs de la réussite Je suis forcement influencé par mon propre déploiement, mais les clefs semblent converger vers les quelques points stratégiques. Une volonté face à un constat Nous sommes d’accord que l’outil ne modifie pas la pédagogie, mais c’est l’outil qui vient seconder la pédagogie mise en place dans l’établissement. Le premier point est donc la source même du changement : la nécessité de faire évoluer notre système éducatif pour le mettre plus à l’écoute de nos élèves, afin que ces derniers y trouvent plus naturellement leur place. Les élèves eux-mêmes, l’expriment souvent : « On veut résoudre des vrais problèmes et faire des vraies choses ». Une formation adéquate Pas de changement sans éducation. La formation doit être d’abord technique pour rassurer ces derniers. La formation doit être pédagogique puis didactique pour permettre aux enseignants de saisir les enjeux de ces technologies éducatives. Reste, ce que nombre d’entre eux ont nommé, le défi de la gestion de classe. Les parents lu : 3717 fois

Tablettes à l’école : 5 erreurs à ne pas commettre L’organisme EdTechTeacher, qui accompagne de nombreuses écoles dans leur projet de déploiement de tablettes iPad aux Etats-Unis, fait une liste de 5 approches des écoles ou des enseignants qui ralentissent le processus d’intégration de ces outils. Le 27 septembre dernier, l’article paraissait sur le site Edudemic. On y trouve 5 suggestions d’approches à éviter (et leur solution) dans le déploiement des tablettes pour l’éducation, tant au niveau primaire que secondaire. Vous y reconnaissez-vous? Erreur 1 : Se concentrer sur les applications à contenu spécifique Selon l’équipe d’EdTechTeacher, l’erreur la plus souvent commise par les enseignants est de chercher une application qui propose un contenu spécifique. Erreur 2 : L’absence de formation des enseignants La notion de formation ici va plus loin que d’apprendre à se servir d’une collection d’application. Erreur 3 : Concevoir la tablette comme un ordinateur portable Erreur 4 : Concevoir la tablette comme un outil pouvant être partagé

Related: