background preloader

Génération Y : un faux concept, de vraies valeurs

Génération Y : un faux concept, de vraies valeurs
On les dit méfiants, individualistes, impatients et réfractaires à toute forme d’autorité. Mais aussi adaptables, réactifs et lucides. Depuis qu’ils ont accédé au monde du travail, il y a une dizaine d’années, les moins de 35 ans – la génération Y – font couler beaucoup d’encre. Ils sont à la fois les chouchous des publicitaires, un cas d’étude pour les sociologues et le fonds de commerce de nombreux consultants. Selon les spécialistes, ces jeunes seraient tellement différents de leurs aînés qu’il faudrait leur accorder un traitement particulier au sein de l’entreprise. Enfants de la crise. Sans états d’âme. Tous droits réservés La fin d’un mythe. Tous les salariés, quel que que soit leur âge, souhaitent concilier au mieux vie professionnelle et vie privée Les mêmes attentes. Plus entiers et plus cashs. Vus sous cet angle, les «Y» ne seraient pas des extraterrestres, mais des pionniers, porteurs d’aspirations valables pour tous les collaborateurs de l’entreprise. Claire Derville

Comment recruter et fidéliser la génération Z ? Les centennials arrivent sur le marché de l’emploi. Malgré la crise, ils se montrent exigeants à l’égard des employeurs. La génération Z, également connue sous le terme de centennials, est composée de jeunes nés à partir des années 90. Digitalisés, connectés, ils frappent à la porte des entreprises. Dans les années à venir, ils vont faire évoluer profondément le rapport au travail ou à la hiérarchie. Les Z, une génération sacrifiée ? "Globalement, les principales caractéristiques de la génération Z commencent à être connues du grand public et des employeurs. "La mobilité est désormais choisie et non plus subie" "La génération précédente, c'est à dire la génération Y, a débarqué dans les openspace dans un contexte difficile marqué par l'explosion du chômage des cadres, la crise de 2008, la généralisation des CDD, la rareté du CDI vu comme un précieux sésame… Or, les Y, surtout ceux qui sortaient de bonnes écoles avaient été assez formatés. "Les Z c'est totalement différent.

Sauvegarder et partager tous les onglets ouverts dans Chrome, Tab Packager Il peut s’avérer utile de sauvegarder tous ses onglets ouverts dans Chrome sous la forme d’une URL raccourcie pour les sauvegarder ou pour en faire profiter son entourage. S’il s’agit de sites sur une thématique particulière, cela peut même être très pratique d’obtenir une super URL de partage. L’extension pour le navigateur Chrome Tab Packager permet de le faire d’un clic de souris sur son icône « grab your tabs ». Un simple clic de souris et tous les onglets ouverts sont réunis dans une URL d’accès à partager sur les réseaux sociaux, par mail ou autre. L’URL est automatiquement copiée dans le presse papier. En cliquant sur le bouton edit link, on passe en mode édition où l’on peut alors supprimer des URLs de la liste. Côté destinataire, les différentes URLs sont présentées sur une page montrant les différents sites du package partagé. En bas de la page, un lien permet d’ouvrir tous les sites de la collection et un autre de copier les URLs sous forme de texte. Source : Tab Packager

Pourquoi la génération Z va semer la pagaille dans l'entreprise - 28 janvier 2015 Les entreprises perdaient déjà leur latin avec la génération Y- zappeuse, frondeuse, insoucieuse des hiérarchies. La vague suivante, la génération Z, s’annonce comme une déferlante plus redoutable encore. Car les moins de vingt ans, nés après 1995, portent un regard très dur sur l’entreprise tout en ayant des attentes extrêmement fortes à son égard. C’est ce que révèlent les résultats d’une première étude consacrée à cette génération, réalisée auprès de 3.200 jeunes par The Boson Project et BNP Paribas, et divulgués cette semaine. Alors que leur seul contact avec l’entreprise s’est limité, pour la grande majorité, à un stage en classe de troisième, les moins de vingt ans emploient des mots très durs pour la qualifier. Ils y voient un univers "dur" (adjectif employé par 170 répondants) et "impitoyable" (63), "compliqué" (147), "difficile" (142 ) et même "ennuyeux" (44), "triste" (7) et "hostile". Une refonte des attributs du leadership Ni hipsters, ni intellos, ni geeks

Envoyer la même réponse à plusieurs expéditeurs de mails sur Gmail, Batch Reply for Gmail Pour le moment Gmail ne permet pas d’envoyer la même réponse aux mails reçus de plusieurs expéditeurs. Cela oblige à ouvrir un à un les messages pour lesquels on veut faire une réponse type en faisant un copier coller de sa réponse. Cela s’avère utile pour faire des réponses bateaux ou de politesse ne nécessitant pas un effort de rédaction particulier. Pour aller un peu plus vite, l’extension pour Chrome Batch Reply for Gmail donne la possibilité de sélectionner plusieurs messages dans la boîte de réception puis de cliquer sur le bouton Reply qui s’est ajouté dans l’interface de Gmail. Cela ouvre la fenêtre de composition d’un nouveau message avec en destinataires les adresses mails des personnes à qui on souhaite répondre et qui vont tous recevoir le même message en réponse à leur mail. Une option pour mettre les destinataires en CCI serait sans doute appréciable, tous les destinataires n’ont pas vocation à se connaître entre-eux. Source : Batch Reply for Gmail

Pour recruter la génération Z, les entreprises devront changer d'outils Ultra connectés et en attente de relations plus humaines, la nouvelle génération pousse les ressources humaines à se réinventer. Les jeunes nés à partir des années 90 commencent à entrer en force sur le marché du travail. Pour trouver un emploi, ils n'ont nullement l'intention de se limiter à l'envoi massif de CV et de lettres de motivation sur des sites Internet sans âme. Pour eux, l'entreprise ne doit pas être en position de force et sélectionner les candidats sur des motifs qu'ils jugent futiles. Les employeurs ont donc intérêt à revoir entièrement leurs outils de recrutement. "La génération Z recherche un recrutement agile, mobile, digital et humain" François Geuze, maitre de conférences en ressources humaines à l'université de Lille est catégorique : "La génération Z a un nouveau rapport au travail. D'après le spécialiste, cette nouvelle génération changera à court terme le secteur du recrutement. "Chez Carrefour, 60% de nos recrutements a lieu chez les moins de 26 ans"

Mémoriser ses dossiers favoris sur Windows, Chameleon Folder Je me souviens d’un temps fort fort lointain où je travaillais sur Mac. L’utilitaire de référence absolument indispensable s’appelait à l’époque Super Boomerang. En gros il permettait de mémoriser ses dossiers favoris, ceux qu’on utilise le plus, pour qu’ils soient accessibles à tout moment et surtout quand on en a besoin, par exemple au moment de la sauvegarde d’un fichier en sélectionnant un de ses dossiers préférés dans un sous menu dans la boîte de dialogue de sauvegarde. Le gain de temps était très appréciable, car plus besoin de naviguer dans une arborescence sans fin pour localiser un dossier. Sur Windows je n’ai jamais trouvé l’équivalent. Mais en regardant la description de l’utilitaire gratuit pour Windows Chamelon Folder, je me suis dit que j’avais peut être trouvé la perle rare. L’interface est en anglais, mais le programme s’intègre bien à Windows. On y accède ensuite en cliquant sur le bouton central de la souris qui fait apparaître un menu contextuel qui les présente.

Connaissez-vous la génération K Après la génération Y et Z, place à la génération K. Ce concept a été utilisé pour la première fois par la Londonienne Noreena Hertz, économiste de renom, pour désigner ceux qui sont nés entre 1995 et 2015. L’auteure de « Eyes Wide Open » (« Les Yeux grands ouverts ») a interrogé deux mille ados âgés de quatorze à vingt-et-un ans au cours des dix-huit derniers mois. Dans une tribune publiée le 19 mars dans le « Guardian », elle décrit une génération plutôt « inquiète » et « méfiante ». Que retenir de son travail d’enquête ?

Avenir du référencement et d'un référenceur Suite aux modifications perpétuelles et restrictives des algorithmes des moteurs de recherche et aux exigences tarifaires des clients vers le toujours moins cher, quels services peut proposer un référenceur pour survivre et apporter des réels services ? Voici quelques pistes de réflexions sur la question… Gérant d’une agence e-marketing depuis plus de deux ans, je suis dans le référencement et plus généralement dans le domaine de la visibilité sur le Web depuis cinq ans. Ma spécialité consiste à proposer à mes clients actuels et futurs des prestations de visibilité dans les moteurs de recherche, de façon pérenne et à jour des dernières exigences techniques. Constat Depuis deux ans, un double phénomène latent s’est amplifié : la crise a touché durement les entreprises et celles-ci cherchent des leviers de communication de masse au coût le plus faible ;les moteurs de recherche pour ne pas citer directement Google deviennent de plus en plus exigeants et sélectifs. Inconvénients : Conclusion

La génération Z, ces 15-25 ans qui façonnent le monde de demain Vous avez aimé la génération Y, la bien nommée "Why", celle qui accepte mal les hiérarchies et veut toujours connaître le pourquoi du comment? Alors vous adorerez la génération Z, les ados nés dans les années 1990, âgés aujourd'hui de 15 à 25 ans. Car ils sont pires! Aux Etats-Unis ou en Australie, on ne parle plus que d'eux. Etudier les Z, rechercher les Z, comprendre les Z est devenu une obsession pour les grandes marques, la mode et les médias. Leurs aînés les Y, nés dans les années 1980, se démarquaient par leur connectivité et leur nomadisme (merci, Erasmus et EasyJet); les Z vont plus loin encore. Un TGV cérébral allant de l'oeil au pouce Ces classifications ne sont pas juste des passe-temps pour sociologues en mal de repères. Il existe en effet trois systèmes dans le cerveau humain. Irrévérencieux, consuméristes et narcissiques Côté job, les Z n'ont rien à voir avec les X, nés dans les années 1960 et 1970, qui rêvaient d'être fonctionnaires.

TPE/PME : Démarrez sur Facebook grâce au programme Small Business Boost Les publicités Facebook ne laissent personne indifférent : Certains en sont fans, convaincus de leur efficacité, d’autres remettent en cause le principe… Et tous les chefs d’entreprise qui en ont entendu parler se demandent si les Facebook Ads peuvent les aider à développer leur business. La réponse à cette question est plutôt oui … Mais pas toujours facile d’avoir de bons résultats sur un nouveau média dont les codes ne sont pas toujours les mêmes que pour des leviers plus traditionnels. Pour aider les entreprises à se lancer, Facebook lance le Small Business Boost, un programme qui permet de bénéficier de 80€ de publicité gratuite sur Facebook ! Small Business Boost : Comment démarrer sans risque une campagne de Facebook Ads ? Pour les TPE/PME qui voudraient débuter une campagne de Facebook Ads, la définition d’un budget journalier est une étape importante qui conditionne la visibilité des annonces. Comment bénéficier du programme Small Business Boost Facebook ? 2. 4.

Après la génération Z, la génération Alpha? On s’intéresse aujourd'hui à la génération Z, les enfants nés entre 1995 et 2010. Mais si on prend un peu d'avance, on pourrait aller voir ce qui attend la suivante... Elle n'a pas encore de nom officiel mais certains l'appellent déjà génération Alpha. C’est en tout cas ce qu’à proposé un démographe et sociologue australien du nom de Mark McCrindle's. Difficile de prédire le comportement de jeunes qui sont encore loin du marché du travail – les premiers arrivent tout juste à l'école – mais on a quelques indices. McCrindle’s Les Alpha ne considèrent pas ces technologies comme des outils, mais les intègrent singulièrement à leur vie. Le clavier d’ordinateur, c’est fini, ils n’utilisent que des surfaces tactiles, demain des lunettes, peut-être des lentilles et même des tatouages connectés. Déjà, une marque comme Mattel commercialise Hello Barbie, une poupée équipée d’une intelligence artificielle capable de dialoguer, un peu comme Siri sur iPhone.

Related: