background preloader

Morphine

Morphine
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] Découverte[modifier | modifier le code] « L'année suivante, il fit partie des jeunes chimistes qu'Armand Séguin plaça dans le laboratoire qu'il venait d'ouvrir, pour travailler à l'avancement d'une science à laquelle il devait son immense fortune. Dans la répartition des travaux que Séguin voulait entreprendre, Courtois fut désigné pour l'étude de l'opium. Il se consacra avec dévouement à ces recherches et il parvint à isoler de l'opium un corps cristallisé, doué de réactions alcalines, et susceptible de se combiner avec les bases. — Paul-Antoine Cap, Études biographiques pour servir à l'histoire des sciences, 1857 La querelle de la priorité de la découverte de l'isolement et l'efficacité de la morphine est tranchée en 1831 quand Sertürner se voit remettre le prix Montyon de l'Institut de France[5]. Développement[modifier | modifier le code] En 1874 Alder Wright découvre la diacétylmorphine.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Morphine

Related:  Oral orga: la morphine et ses dérivésAnesthésie généraleHandicap

Étorphine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'étorphine (ou M99) est un opioïde semi-synthétique possédant des propriétés analgésiques à peu près 10 000 fois plus grandes que celles de la morphine. Elle a été fabriquée pour la première fois en 1960 à partir de l'oripavine (en) et reproduite en 1963 par un groupe de recherche de la compagnie Macfarlan-Smith and Co., à Édimbourg, dirigé par le professeur Kenneth Bentley[2],[3].

Hommes et femmes inégaux face à la douleur ? Des différences au coeur même de nos cellules Image d'illustration de la douleur. (FlickrCC/Martin) Depuis quelques années, les différences sexuelles en matière de douleur et d'analgésie sont devenues un champ d'investigation majeur de la recherche médicale. Le rapport de consensus publié en 2007 par l'Association internationale pour l'étude de la douleur (IASP) en est un jalon essentiel : il fait le point sur l'état des connaissances, établit en fonction ses recommandations de bonne pratique clinique et isole les axes scientifiques les plus cruciaux susceptibles d'améliorer de telles connaissances, somme toute encore balbutiantes à cette époque pas si lointaine. 30% de morphine en plus pour les femmes

Codéine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La codéine (ou méthylmorphine) est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot somnifère (Papaver somniferum). Elle est utilisée comme analgésique à visée antalgique et comme antitussif. Elle a été isolée pour la première fois en 1832 par le chimiste français Pierre Jean Robiquet. Son nom provient du nom en grec de la tête de pavot : kôdé. Le paracétamol emprunte les canaux calciques 11 février 2014 Il est long le chemin de la connaissance sur le paracétamol ! Alors que ce médicament antalgique et antipyrétique est largement utilisé à travers le monde et à tous les âges de la vie, du nourrisson à la personne âgée, son mécanisme d’action reste en effet toujours partiellement inconnu.

Héroïne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Bouteille d’héroïne de Bayer. Elle est synthétisée pour la première fois à partir de la morphine en 1874 par C. R. Alder Wright[4] travaillant au St Mary's Hospital de Londres, mais son potentiel n'est pas reconnu. La douleur se lit dans les yeux Puisque les yeux sont le miroir de l'âme, il n'y a finalement rien d'étonnant à ce qu'on puisse y lire la douleur. Réduire la subtilité d'un regard à quelques paramètres trivialement mesurables n'était toutefois pas chose aisée. C'est à cette tâche que se sont attelés des chercheurs de l'université Paris-Diderot 7 associés à l'Inserm (unité 738). Jean Guglielminotti, médecin anesthésiste, a choisi d'étudier le diamètre de la pupille et l'ampleur de sa contraction après une stimulation lumineuse dans un cas extrême: l'accouchement. «Nous voulions établir des liens entre ces deux paramètres, la douleur des contractions utérines au cours de l'accouchement et son soulagement par l'analgésie péridurale», explique-t-il. Avec son équipe il a donc filmé avec des caméras les pupilles de 24 femmes dans ces quatre situations distinctes: avant et après péridurale, avec et sans contraction utérine.

I- La morphine : Histoire, molécule et synthèse de la morphine - TPE 2009: La morphine La Morphine: Histoire, molécule et synthèse de la morphine. par Anthony VIVION . La cyberaddiction existe-t-elle ? L’addiction dépasse en effet dans les discours les plus divers la simple préoccupation, certes légitime, de soignants ou de responsables de santé publique envers des sujets en souffrance. Elle représente aujourd’hui une forme dominante de représentation du mal-être, voire de la condition de l’individu dans la société. Avec par exemple Alain Ehrenberg [1, 2], le constat peut être fait que l’addiction est devenue, avec la dépression, « la » pathologie emblématique de la société actuelle, au même titre que l’hystérie, ou plus généralement la névrose, l’avaient été au temps de l’invention de la psychanalyse par Freud. À l’époque victorienne, il était important de savoir « se tenir », de camoufler ses sentiments, de mettre en avant le devoir et de masquer le désir : l’hystérique posait alors problème, les liens des symptômes aux organes génitaux, puis au cerveau, enfin au désir et à l’histoire du sujet devenant les grandes questions théoriques de l’époque.

Éther-oxyde Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Éther. Structure générale d'un éther Nomenclature[modifier | modifier le code]

Related: