background preloader

Pourquoi YouTube bloque à 301 vues ? - Cyprien

Pourquoi YouTube bloque à 301 vues ? - Cyprien

http://www.youtube.com/watch?v=d3GlXEZJsRg

Related:  Revue de presse

Scandale en Irlande : des banquiers sauvés par des chiffres "sortis de leur cul" Array. Array. Scandale en Irlande : des banquiers sauvés par des chiffres "sortis de leur cul" - LMOUS Incontournable vidéo de ce clown de @bayartb Comme dirait Etienne Chouard dont je me tape aussi en ce moment de très longues vidéos, il ne faut pas rater je crois, une occasion de s’éduquer pour préparer un éventuel vrai changement. Alors pour ceux qui s’intéressent à tous ces problèmes de neutralité du réseau, de brevets, de droit d’auteurs, d’Hadopi and co, je ne saurais trop conseiller le visionage de cette vidéo. Passionnant. Et important. Pas besoin d’être geek pour être intéressé, on parle de liberté. Oui c’est long, mais ça peut se déguster par tranches.

Régulons le trafic de drogues pour lutter contre la violence et la corruption Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Fernando Henrique Cardoso, Cesar Gaviria, Ricardo Lagos, George P. Shultz, Paul Volcker, Louise Arbour, Ernesto Zedillo, Ruth Dreifuss et Michel Kazatchkine Après plus de quatre décennies d'une guerre contre la drogue qui s'est avérée être un échec, les appels à un changement de stratégie sont de plus en plus forts. En Amérique latine, le débat est omniprésent. Les dirigeants de Colombie, du Guatemala, du Mexique et de l'Uruguay ont pris l'initiative de transformations dans leurs propres politiques en matière de drogues, qui ont impulsé une forte dynamique de changement dans la région et dans le monde.

Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités Eric Sanchez, Institut Français de l’Enseignement (IFE) L’éducation est aujourd’hui soumise à un changement de référentiel. Ce changement porte plus particulièrement sur les rapports qu’un apprenant entretient avec le savoir, sur les temps et les espaces éducatifs et sur l’importance du collectif dans l’apprentissage. Ainsi, les mutations en cours viennent interroger le rôle et la formation des enseignants qui d’une part bénéficient de nouvelles opportunités en terme de développement de pédagogies centré sur l’élève mais, d’autre part, doivent aussi affronter de nouveaux défis. En effet, les enseignants sont concurrencés, en tant que détenteurs du savoir, par un fantastique vivier de ressources largement ouvert et libre qui permet d’accéder à des connaissances sur un nombre incroyable de sujets.

Julian Assange, une vie de reclus mondain à Londres Depuis presque un an, et alors que s'ouvre aux Etats-Unis le procès du soldat Bradley Manning, accusé d'être la source dans l'affaire WikiLeaks , Julian Assange, 41 ans, le fondateur de WikiLeaks , vit reclus dans les locaux exigus de l'ambassade d' Equateur à Londres, au premier étage d'un petit immeuble situé juste derrière les grands magasins Harrods . Il s'y est réfugié pour échapper à une extradition vers la Suède , où il est recherché dans le cadre de deux affaires d'agression sexuelle datant de 2010. Julian Assange nie en bloc ces accusations et laisse entendre qu'il est victime d'une machination orchestrée par les Etats-Unis, qui ne lui ont pas pardonné d' avoir publié des centaines de milliers de documents secrets militaires et diplomatiques américains.Il affirme que si le Royaume-Uni l'envoyait en Suède, ce ne serait qu'une première étape avant une extradition vers les Etats-Unis, où il pourrait être jugé pour trahison – bien qu'il soit citoyen australien.

Peillon : retour à la semaine de 5 jours à la rentrée 2013 Le nouveau ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a annoncé aujourd'hui sur France Inter le retour à la semaine de cinq jours de classe en primaire "pour la rentrée 2013", ajoutant que "ce n'est pas le plus simple, mais nous le ferons". A la question de savoir si la cinquième journée serait le mercredi matin ou le samedi matin, il a laissé l'option ouverte aux collectivités locales. La suppression du samedi matin à la rentrée 2008 avait, de fait, entraîné des semaines resserrées sur quatre jours pour la quasi-totalité des écoles du pays.Vincent Peillonpar franceinter En dépit de très nombreux rapports critiquant la semaine de quatre jours, notamment ceux d'une mission de l'Assemblée nationale, de l'Académie de médecine ou d'un comité sur les rythmes scolaires, le gouvernement sortant a toujours refusé de revenir sur cette réforme de Nicolas Sarkozy et de l'ex-ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos.

L'invasion des «métiers à la con», une fatalité économique? «Avez-vous l’impression que le monde pourrait se passer de votre travail? Ressentez-vous la profonde inutilité des tâches que vous accomplissez quotidiennement? Avez-vous déjà pensé que vous seriez plus utile dans un hôpital, une salle de classe, un commerce ou une cuisine que dans un open space situé dans un quartier de bureaux? Passez-vous des heures sur Facebook, YouTube ou à envoyer des mails persos au travail? Avez-vous déjà participé à un afterwork avec des gens dont les intitulés de jobs étaient absolument mystérieux? Êtes-vous en train de lire cet article parce qu’un ami ou un collègue vous l’a conseillé, twitté, facebooké ou emailé au travail?»

CTRL + Z Il m’arrive parfois en classe, de me trouver bête. Déjà plusieurs fois les années précédentes, après une matinée un peu trop bruyante et ponctuée de bavardages, je me suis surpris, après avoir libéré mes élèves, à faire un long « chhhhhut » dans ma classe, alors que les cahiers et les cartables étaient bien silencieux sans les enfants ! Hier, j’ai eu un petit moment de solitude de ce genre.

Vers une société de «jobs à la con» ? Avez vous un «job à la con» ? Si vous avez le temps de lire cet article devant votre ordinateur au boulot, la réponse est probablement oui. Et à en croire la viralité (1) du pamphlet consacré aux «bullshit jobs» (en VO) signé David Graeber, anthropologue à la London School of Economics et une des figures du mouvement Occupy Wall Street, vous n’êtes pas pas le seul. Dans un court essai (2) publié dans le magazine de la gauche radicale britannique Strike ! le 17 août, l’universitaire, qui n’aime pas qu’on le définisse comme anarchiste, décrit ce qu’il a baptisé le «phénomène des jobs à la con».

Related: