background preloader

La publicité peut avoir des effets nocifs sur la société

La publicité peut avoir des effets nocifs sur la société
Le jugement des "Déboulonneurs" de pub, accusés d'"atteinte à la liberté d'expression", est rendu mardi. Des chercheurs défendent "la liberté de (non) réception des citoyens". Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guillaume Dumas, Mehdi Khamassi, Karim Ndiaye, Yves Jouffe, Luc Foubert et Camille Roth, chercheurs en sciences cognitives et sociales "Il serait inique que des barbouilleurs animés par un esprit civique de dépollution des images soient poursuivis et condamnés, alors que tant d'ignominies dues à la recherche du profit maximum sont tolérées." Edgar Morin. Le 3 avril, huit personnes du collectif "les Déboulonneurs" comparaissaient à la chambre d'appel correctionnelle de Paris pour avoir barbouillé des panneaux publicitaires. Les sciences cognitives et sociales (neurosciences, psychologie et sociologie notamment), disciplines dont nous relevons, tendent à montrer que la publicité biaise nos comportements les plus automatiques, y compris de façon inconsciente.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/06/26/la-publicite-peut-avoir-des-effets-nocifs-sur-la-societe_1724489_3232.html

Related:  Publicité : ressources et outils pédagogiquesNeuromarketing et enrobage de PUBLettre imprévueSociété4. Rôles de la publicité

de payer pour échapper aux publicités dans les livres L’industrie du vide. Parfois je regarde ces compiles sur les années 70 et la pub, dans l’épopée du progrès des objets domestiques et la naissance de la grande consommation normalisée. J’y lis moins les objets (ça a fait partie de ma doc pour le Led Zeppelin par exemple) que les clichés archétypes qui organisent la présentation de l’image, la famille américaine avec 2 enfants, les choses pour monsieur, les choses pour la cuisine. Détails du Torrent "Le marketing des émotions - Pourquoi Kotler est obsolète [pdf fr]" Le marketing des émotions Pourquoi Kotler est obsolète? Le marketing des émotions : Pourquoi Kotler est obsolète? by Georges Chétochine Eyrolles: octobre 2008 | ISBN: 2212540701 | French | 210 pages | PDF | 2 MB L'émotion est aujourd'hui le cœur même de l'acte d'achat. Les besoins des consommateurs étant largement satisfaits, l'entreprise ne peut plus se contenter d'un marketing classique, rationnel et segmentant comme l'enseignait Philip Kotler, et doit totalement redéfinir sa stratégie.

La fin de la publicité (Gérard Lagneau) France de Montaigne (publicité-renseignement pour favoriser les échanges de services, pour informer « l'offre » sur « la demande », et vice versa), de Renaudot et de Louis XIV (publicité comme mesure de philanthropie sociale mais aussi de protection sécuritaire - faciliter l'emploi, l'insertion des « gueux » ou sans-emploi de l'époque - et comme marquée par la propagande, par l'apparat de Versailles, politique-spectacle avant la lettre), privilégie la publicité harmonique. Autrement dit, en France, la propagande politique surdétermine la publicité commerciale. Outre- Manche et outre-Atlantique, il n'en serait pas ainsi. La publicité serait mercantile (doctrine qui pourtant avait comme objectif de remplir en or et en argent les caisses de l'Etat) et conflictuelle : à la place de la main de Dieu règne la main invisible d'Adam Smith, O.K. ?

Habitat social : une expérience innovante à Nantes Une maison intergénérationnelle dans les beaux quartiers de Nantes. Un projet d'habitat social inédit en Pays de la Loire qui verra le jour en 2013, à l'initiative de l'association Habitat et Humanisme. Imaginée il y a trois ans, la maison intergénérationnelle verra le jour à Nantes, à l'intersection de la rue de la Bastille et de la rue des Dervallières en juillet 2013. Une "ville-maison protectrice", comme la définit Bruno Allais, membre d'Habitat et Humanisme en charge du projet. "Elle sera composée de 21 logements allant du T1 au T4, d'espaces collectifs et d'une micro-crèche ouverte au quartier et aux habitants de la maison." Le projet a été conçu pour répondre en priorité aux besoins croissants des familles monoparentales, de plus en plus nombreuses.

Le comportement du consommateur face à la publicité internet : Quels sont les facteurs qui l’amèneront à vouloir en savoir plus ? — Planning Média - Obtenez du succès avec votre publicité internet Chaque type de consommateurs est différent et navigue sur internet de façon distincte. Afin d’être en mesure de livrer de la publicité au bon moment, il est primordial de bien connaître les habitudes de nos consommateurs. Les professionnels ont souvent une journée bien chargée, mais prennent souvent un peu de temps pour naviguer sur internet pendant leur pause ou leur heure de dîner. Il peut alors devenir très intéressant de cibler plus de publicités pendant ces moments de la journée et moins pendant des heures creuses, par exemple l’heure du souper, où ils ne navigueront probablement pas sur internet puisqu’ils seront plutôt occupés à préparer un repas familial.

Quand la publicité récupère la culture Internet Le phénomène des mèmes n’a rien de nouveau sur le web. Ces «public jokes» sont nées au milieu des années 2000 sur des sites communautaires tels 4chan, eBaum’s World ou encore Digg à son âge d’or. Depuis, d’autres communautés ont émergé, participant à l’amplification du phénomène. Les exemples les plus récents sont reddit et 9GAG, tous deux agrégateurs de contenus. Neuromarketing : la religion, la foi, l’image de marque et VOUS ! Avant que vous n’alliez brûler un cierge et vous prosterner devant vos idoles, Ipad, Rolex et autre Gucci, laissez moi vous poser une question : Quel rapport y a-t-il entre la religion, la foi, l’image de marque et la dernière fois où vous avez craqué pour le dernier gadget à la mode ? Hum ? Et surtout que viennent faire les neurosciences dans tout ça ? C’est justement l’objet du présent article et vous allez constater par vous même que la parole de Dieu fait vendre… (Du moins est-elle détournée dans ce but.)

Didier COURBET - [IRSIC - Aix-Marseille Universite] ► Biographie succincte : Didier Courbet est Professeur des Universités, enseignant notamment à la Faculté de Médecine (CHU Marseille) et à l’Ecole de Journalisme et de Communication (EJCAM ). Docteur et HDR en Sciences de l’information et de la Communication (thèse réalisée sous la codirection de Jean-Noël Kapferer, HEC Paris), il a suivi une double formation en Psychologie expérimentale (cognitive, sociale) et en communication (SIC), à la fois théorique et professionnelle (Marketing/Publicité). Après avoir enseigné au CELSA (Paris-Sorbonne) et à l’EDHEC, il est Responsable de la Licence Professionnelle de Marketing Digital "E-commerce, réseaux de communication" (MRC, IUT d’Aix en Provence), Chercheur à l’Institut de Recherche IRSIC, dont il est le Directeur Adjoint et Professeur Associé à l’Université Laval au Canada et au GRCP (Québec) ► Problématiques et Axes de recherche :

Paris : des dentistes accusés de mutiler leurs patients Les accusations portées par la CFDT-Santé sont graves. Selon les informations du Parisien, le syndicat dénonce depuis plusieurs semaines les pratiques illégales de deux praticiens officiant dans les centres de santé du Cosem, une association à but non lucratif, à Paris. Les courriers se sont multipliés.

Publicité comportementale et publicité ciblée - Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Quand une personne utilise un ordinateur ou un appareil mobile pour se connecter, des réseaux de publicité peuvent observer et suivre ses activités en ligne afin de cerner certaines caractéristiques personnelles et préférences, ou pour savoir ce qu’elle fait sur le Web. Les renseignements ainsi recueillis peuvent alors servir à produire de la publicité axée sur les intérêts présumés de la personne. C’est ce qu’on appelle de la publicité comportementale. Des émetteurs GPS dans des KitKat : et la vie privée ? Vous aimeriez vivre l’histoire de Charlie et la Chocolaterie, en vrai ? L’idée d’acheter une barre chocolatée gagnante avec un joli prix à la clé, et d’être l’heureux élu parmi des milliers de participants en prime, est plutôt séduisante. C’est sans doute plus ou moins ce qu’ont dû se dire les créatifs de chez Nestlé, qui ont transposé l’histoire de Roald Dahl pour une opération de marketing, au Royaume-Uni. Seulement voilà, cette chasse au ticket d’or 2.0 est pour le moins déroutante… Le principe de cette campagne : des émetteurs GPS ont été cachés dans six produits Nestlé, comme les barres de chocolat KitKat par exemple. Si vous êtes l’heureux élu et que votre goûter contient l’émetteur, celui-ci se mettra en route lorsque vous déchirerez l’emballage, et Nestlé s’engage à vous retrouver dans les 24 heures qui suivront pour vous remettre un chèque de 10 000 livres.

Related: