background preloader

Les Smart cities / Introduction : pourquoi la ville intelligente ?

Les Smart cities / Introduction : pourquoi la ville intelligente ?
Alors que l’Organisation des nations unies annonce que deux personnes sur trois vivront en ville en 2030 et que les crises économiques et environnementales touchent de plein fouet les territoires urbains, le traitement efficace des problèmes d’urbanisation est devenu, aujourd’hui, une priorité mondiale. Le développement urbain et les problématiques associées font ainsi l’objet, depuis plusieurs années, de nombreuses conférences internationales : exposition universelle de Shanghai en 2010, Sommet mondial ÉcoCité de Montréal en août 2011, Smart city Expo de Barcelone en novembre 2011, etc. La 41e exposition universelle, qui a eu lieu à Shanghai en 2010, avait ainsi pour thème « Meilleure ville, meilleure vie » montrant que la ville devient le lieu de nouvelles possibilités, mais aussi de nouveaux défis. C’est pour ces raisons que les villes sont considérées comme des hauts lieux de la bataille contre le changement climatique. Pour en savoir plus : Navigation rapide :

http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?p=smartcities

Related:  Thèse M2Smart cities: FranceSmart CitySmart citiesSmartcity

Le consomm'acteur / Introduction : Vers l’émergence d’un consomm’acteur ? Une réponse à la crise économique et environnementale Le contexte actuel, marqué par la crise financière, puis économique et la problématique environnementale et climatique, joue un grand rôle dans l’évolution des comportements. D’une part, les consommateurs surveillent de près leurs dépenses énergétiques.

Lyon expérimente la « ville intelligente » en temps réel Connaître l'état du trafic une heure à l'avance ou les temps de trajet selon les différents modes de transport possibles, puis être guidé en temps réel pour modifier son choix en cas d'imprévu... ce sera bientôt possible pour les Lyonnais. Ce seront là des premières à l'échelle européenne et mondiale. « Aujourd'hui, on peut seulement connaître le trafic en temps réel sur un mode unique ou des prévisions multimodales calculées sur la base de données théoriques non actualisées en temps réel », rappelle Alain Pittavino, président de Cityway. Cette filiale de Veolia Transdev est partenaire du Grand Lyon, d'IBM et d'Orange Business Services au sein d'Optimod'Lyon, projet de mobilité durable sélectionné par l'Ademe dans le cadre d'un appel à manifestations d'intérêt, dans lequel s'inscrivent ces deux innovations. Guidage sur smartphone, containers modulaires Au service d'un « style de vie à la lyonnaise » Un bon marchepied à l'export

Les Smart cities / Les caractéristiques d’une ville intelligente Les changements organisationnels, technologiques et sociétaux des villes actuelles sont induits par leur volonté d’être une partie de la réponse au changement climatique. La ville intelligente cherche, ainsi, à concilier les piliers sociaux, culturels et environnementaux à travers une approche systémique qui allie gouvernance participative et gestion éclairée des ressources naturelles afin de faire face aux besoins des institutions, des entreprises et des citoyens. Les termes pour désigner la ville intelligente sont nombreux : smart city, ville numérique, green city, connected city, éco-cité, ville durable. Comment s’y retrouver ? 3 – Comment les données reconfigurent la ville L’incidence des données et de leur explosion est en train de franchir un cap. Aux portes des villes, sur d’anciens sites industriels ou sur des bases logistiques désaffectées, de drôles de « boîtes » fleurissent, comme autant de témoignages physiques d’un basculement numérique en cours. Érigés au plus près de la demande et des points d’interconnexions, là où la croissance des besoins en matière de stockage et de gestion des données se fait la plus critique (mais aussi là où il est le plus logique et facile d’y répondre), les data centers, comprenez des « centres de traitement de données », ont à charge d’abriter et de faire tourner des milliers de serveurs d’entreprises, à la manière d’immenses pouponnières digitales. L’essor des données et de leurs infrastructures On les appelle « fermes à serveurs » ou « usines numériques ». Les data centers, ces immenses hangars qui se développent ces dernières années au cœur du réseau métropolitain mondial ont semble-t-il de beaux jours devant eux.

Les tendances social media à suivre Les réseaux sociaux ne cessent d’innover pour s’adapter aux attentes des internautes, offrant la possibilité aux marques de proposer à leurs audiences des expériences plus immersives et personnalisées. Petit tour d’horizon sur les dernières tendances social media à suivre avec Camille Jourdain, expert en communication digitale et social media, responsable communication digitale chez WNP 909, blogueur, auteur, formateur et intervenant notamment à ISCOM, ISEG Marketing & Communication School et SKEMA Business School : 1 / Twitter : l’information en temps réel… mais aussi des expériences immersives Bonjour Camille, vous donnez des exemples de campagnes Twitter réussies dans Tout savoir sur… #Twitter – C’est bon pour le business !, quelles sont d’après vous les dernières tendances Twitter à suivre ?

Les « smart grids » à l’épreuve de l’expérimentation - Recherche & développement © Cyril Thomas-Bouygues Immobilier Hikari Au sein du projet Lyon Smart Community situé à Confluence, Hikari (Bouygues Immobilier) est un projet pilote de trois bâtiments à énergie positive mixant les usages. Œuvre de l’architecte japonais Kengo Kuma, en association avec l’agence lyonnaise CRB. Les projets de réseaux électriques intelligents se développent en France à l’occasion de projets d’écoquartier ou d’écocity. Mixité des usages et intermittence de la production d’électricité sont deux aspects que les smart grids doivent concilier.

smart cities les technologies au service de la ville intelligente Le programme smart cities d’Orange repose sur 5 domaines : les transports intelligents 1 – Big Data : des villes plus intelligentes Smart Data >> (vidéo) Les chercheurs aident les gens de métier à mieux définir leurs besoins et à voir ce que permettent leurs données, explique Olivier Verscheure (IBM centre de recherche – projet Smarter Cities) . Olivier Verscheure travaille au laboratoire de recherche d’IBM depuis 1999, au centre de recherche Watson à New York puis à Dublin en Irlande. Il dirige une équipe d’une quarantaine de chercheurs dans des domaines très variés, allant du data mining à la recherche opérationnelle, des statistiques à l’analyse sémantique. Ces recherches ont un thème commun, le Big Data, appliqué en particulier aux « smarter cities », les « villes plus intelligentes » chères à IBM, dans le domaine de l’énergie, du transport ou de l’eau.

EasyJet, moteur d'innovation du secteur aérien en Europe Easyjet, compagnie aérienne britannique créée en 1995, a été précurseur du low-cost aérien en Europe, sur les traces de son inventeur Southwest airlines, et a révolutionné l’aviation. Cette compagnie est aujourd’hui un acteur leader du voyage court et moyen courrier, leader en terme de réseau en Europe et la deuxième compagnie en France. La stratégie choisie par Easyjet était radicalement innovante à l’époque, c’était une véritable rupture, basée sur un service à la carte, opposé au tout inclus. Le digital est un élément essentiel compris dans sa stratégie d’innovation. Afin d’en savoir un peu, nous avons convié Anne-Marie Goldenberg, responsable du marketing et de la communication pour la France afin de mieux comprendre le fonctionnement de l’innovation chez l’opérateur aérien britannique.

Comment passer de la Ville Lumière à la Smart City ? Neuilly-sur-Seine, le 27 septembre 2011 Comment passer de la Ville Lumière à la Smart City ? - 7 Propositions inspirées des meilleures pratiques internationales 7 Propositions inspirées des meilleures pratiques internationales Paris Ile-de-France, une Smart City ? Il le faut. 8 – Des puces sur les murs : réalités et fictions David Simplot-Ryl : « La notion de mur intelligent et par extension de ville intelligente, c’est encore de la science-fiction aujourd’hui. Ce qu’on envisage c’est que les puces vont être de plus en plus miniaturisées et vont pouvoir « embarquer » des sources d’énergie, voire même, dans le cas d’une utilisation dans un bâtiment, récupérer de l’énergie à partir de vibrations. Un bâtiment est soumis en permanence à des vibrations (dues au passage des véhicules, d’un camion ou d’un convoi sur la route, etc.)... Par conséquent, la miniaturisation des puces et leur autonomie en énergie pourront générer des systèmes ou des microsystèmes - on pourrait parler de micro-organismes ou de matériaux intelligents - qui seront capables de communiquer entre eux.

easyJet fait décoller son parcours client avec Maxymiser - Kani RP easyJet fait décoller son parcours client avec Maxymiser Tester et personnaliser son expérience client en ligne peut avoir des effets considérables sur l’engagement client, le taux de conversion et le chiffre d’affaires. Dans le secteur très concurrentiel de l’e-Tourisme, le mariage réussi entre l’analyse des données et de puissants outils d’optimisation permet, aux acteurs comme easyJet, d’offrir à leurs clients une expérience en ligne plus personnalisée.

Related: