background preloader

EPES_2008_3.pdf

EPES_2008_3.pdf
Related:  Education thérapeutique

périodique"Education du Patient et enjeux de santé" Le périodique «Education du Patient et Enjeux de Santé» La diffusion des informations relatives au secteur est réalisée entre autres par le biais de la revue « Education du Patient et Enjeux de Santé » (anciennement « Bulletin d'Education du Patient »). C'est une revue trimestrielle réalisée au CEP et la seule spécialisée en langue française dans ce domaine. Cette revue est destinée aux soignants, gestionnaires de structures de soins, associations de patients, chercheurs et enseignants travaillant dans ce secteur. Un comité de rédaction et un comité de lecture scientifique international (Belgique, Suisse, France) permettent de garantir la qualité de cette réalisation. L'objectif de cette revue est de promouvoir l'éducation du patient, le respect des droits des patients et la qualité de vie des patients et de leur entourage, d'obtenir la collaboration des soignants comme partenaires, d'améliorer les soins de santé.

L’entretien de corégulation en éducation thérapeutique du patient (1/5) L’entretien de corégulation en éducation thérapeutique du patient. Analyser la coopération soignant-soigné Résumé Le courant de recherche en didactique professionnelle sur les relations de service (activité pour et avec un autre) est désormais très actif. Nous nous inscrivons dans ce courant et nous examinons ici une activité de service tout à fait particulière : l’éducation thérapeutique du patient. Nous mettrons l’accent sur le travail avec un autre : le patient, ce qui nous fera découvrir l’importance de la coopération soignant-soigné. Nous proposons une méthode, celle des entretiens de corégulation, en phase avec les caractéristiques de cette relation de service. La méthode est décrite. Ce texte sera publié en 5 chapitres successifs et sera téléchargeable à l’issue du dernier numéro : 1- Le contexte de l’éducation thérapeutique du patient 2- L’éducation thérapeutique du patient est une relation de service 3- Co-analyser l’activité d’éducation thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient (ETP) La notion d’ empowerment (de prise de pouvoir, dans le sens d’une autonomie, d’une responsabilisation accrues), est sous-jacente dans toutes les définitions. D’où les concepts assez récents en France d’autosoins Autosoins Stratégie acquise par le patient pour gérer sa santé en vue de l’améliorer. Le malade apprend à s’autosoigner., d’auto-prise en charge, voire "d’autogestion" de sa santé, voir rubrique GLOSSAIRE. (1) La définition la plus courte est celle-ci : l’éducation thérapeutique a pour but d’aider les patients à prendre soin d’eux-mêmes. (2) La définition de l’OMS oms est plus longue : (...) l’éducation thérapeutique du patient (ETP) L’éducation thérapeutique du patient (ETP) "L’éducation thérapeutique a pour but d’aider les patients à prendre soin d’eux-mêmes". est un processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient. Un processus continu d’apprentissage, intégré à la démarche de soins. L’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient.

Le transfert selon Lacan Comment Freud a-t-il découvert le transfert ? En reprenant la cure d'une jeune hystérique traitée par Breuer au moyen de l'hypnose, Freud découvrait à la fois le transfert et la psychanalyse. Breuer avait dû interrompre cette cure, en effet, car il ne supportait pas les déclarations de sa patiente. Les symptômes que présentait celle-ci, notamment sa grossesse nerveuse, devaient selon Freud être rapportés à un déplacement de sentiment sur le Docteur Breuer. Freud ne désigne pas tout de suite le transfert comme faisant partie de l'essence de la relation thérapeutique. Conçu d'abord comme obstacle à la remémoration, le transfert devient un instrument essentiel de la cure. Quoi qu'il en soit, pour Freud, l'amour de transfert n'est pas pour autant factice, c'est " un amour véritable " dont la cure analytique permet de connaître les ressorts. Quel rôle joue la demande ? En quoi le transfert est-il un amour vrai ? L'amour vrai, Lacan va en chercher le modèle dans le banquet socratique. Miller J.

La relation pharmaciens - patients au cœur de l’observance d’un traitement L'observance des traitements de longue durée est une démarche qui peine à être respectée chez les patients. Et si les pharmaciens avaient un rôle clé dans l'observance d'un traitement ? Une récente étude publiée dans la revue Actualités Pharmaceutiques, met en évidence l'importance de la relation pharmaciens - patients dans l'observance d'un traitement. Traitement trop long ? Trop contraignant ? Une récente étude, sur l'observance d'un traitement chronique par paracétamol chez des patients arthrosiques, révèle que la relation pharmacien/patient est au cœur de l'observance d'un traitement. Proche, disponible et souvent très impliqué chez les patients qu'il rencontre et qu'il conseille à l'officine, le pharmacien semble en effet être la clé de voûte du bon suivi d'un traitement. C'est en tout cas ce que confirme cette étude qui a fait participer plus de 1076 pharmacies de France métropolitaine (sur les 5700 sélectionnées via la base de données TVF et invitées à participer à l'étude).

Education thérapeutique du patient (ETP) Elisabeth NOËL-HUREAUX Maître de conférences (MCF), Paris 13 - AXE C Elisabeth NOEL-HUREAUX est maître de conférences en sciences de l'éducation à l'université Paris 13 et membre d'EXPERICE. Au sein de l'Axe C, elle développe des recherches sur les apprentissages en santé. Publications et communications Chapitre d'ouvrage Noël-Hureaux E (2008), « La santé : une ressource éducative ? Articles dans des revues à comités de lecture Noël-Hureaux E. (2010) « Quels savoirs « en jeu » (enjeux) autour de la maladie chronique ? Noël-Hureaux E. (2008) « Communauté de pratique et apprentissage par la pratique », in « Les communautés de pratiques », Pratiques de formation Analyses (dir. Articles dans d'autres revues Noël-Hureaux E. (2005) « Quelles perspectives pour les formateurs en soins infirmiers ? Noël-Hureaux E. (2005) « Pour une clinique des transmissions ciblées », en collaboration avec M. Textes de communications

20. Utilisation des techniques de distraction et de jeu lors des douleurs aiguës provoquées par les soins chez l'enfant - CNRD - Centre National de Ressources de lutte contre la Douleur Mise en ligne : février 2005 Didier Cohen-Salmon, anesthésiste pédiatrique Utilisation des techniques de distraction et de jeu lors des douleurs aiguës provoquées par les soins chez l’enfant Cet article traitera essentiellement de l’utilisation de techniques de distraction et de jeu dans des situations de douleur aiguë provoquée de l’enfant. Ces techniques prennent place dans le cadre plus général des approches non pharmacologiques de la douleur aiguë de l’enfant, qui sont très variées. La douleur, expérience subjective et individuelle, peut être influencée par l’état du sujet souffrant et par le contexte dans lequel il est placé. Des facteurs d’ordre émotionnel (anxiété, dépression, peurs), cognitif (mémorisation d’expériences antérieures, attentes et anticipation à partir de ce qui est connu, sens et valeurs attachés à la maladie et aux soins, niveau d’attention) interviennent donc dans la modulation de la douleur. Description des méthodes utilisées Le langage sera approprié à l’âge.

Related: