background preloader

UN ÉTÉ À ALGER / ﺻﻴﻒ ﻓﻲ ﺍﻟﺠﺮﺍﺋﺰ

Related:  BLIDA Algérie heureuse

Les événements d'Algérie en novembre 1954 - Jalons pour l'histoire du temps présent Le 10 octobre 1954, un groupe de nationalistes algériens fonde le Front de Libération National (FLN). Leur objectif : mener une guérilla révolutionnaire visant à arracher l'indépendance algérienne à la France. Le premier acte de ce soulèvement a lieu dans la nuit du 1er novembre 1954 : 70 attentats disséminés sur une trentaine de points du territoire algérien visent à saboter des installations névralgiques (radio, centraux téléphoniques, dépôts de pétrole...) et à toucher des casernes et des gendarmeries afin d'y récupérer des armes. Ces attentats, qui devaient épargner les civils, font huit morts, parmi lesquels un jeune instituteur français, Guy Monnerot. Philippe Tétart

Publications de Fatma Oussedik sur Cairn.info ➜Recherche avancée Publications de Fatma Oussedik diffusées sur Cairn.info Articles de revues Présence du XIXe siècle. Dans Revue d’histoire du XIXe siècle 2013/2 (n° 47) Premières lignes Consulter 5 € Postcolonie et rapports de genre en Algérie Dans Tumultes 2011/2 (n° 37) Premières lignes Consulter 5 € « À la recherche d'un État endormi » Dans Diogène 2009/2 (n° 226) Premières lignes Consulter 5 € Savoir et raison dans l'Occident musulman Le cas de l'Algérie Dans Diogène 2002/1 (n° 197) Premières lignes Version HTML Version PDF Disciplines Outils Mon Cairn.info English

Westcon Group Sainte_Anne Sainte Anne de la Redoute L'église Sainte-Anne de la Redoute fut construite en 1933 vers la fin de la période du style néomauresque alors en vogue à Alger. Ce style, aussi appelé style Jonnart (du nom du Gouverneur général Célestin JONNART en poste de mai 1903 à mars 1911), fut officialisé en tant que style de l'état, dès 1905. Elle occupa l'angle du chemin des Crêtes et de la rue Sainte-Claire-Deville. Dans les années cinquante, la charge du culte fut assurée par les Pères BAUD, MILLION (depuis 1953), SEROT et Joseph PARSUS. Retour au sommaire. Quelques cartes postales et vues diverses: Carte postale du projet du "Sanctuaire de Ste-Anne d'Alger", paroisse de la Redoute. J'ai également vu deux cartes extraordinaires, plus précises, de Sainte-Anne dans son quartier, chez un marchand d'Alger. Quelques photos d'époque: Première série: Photo de la classe 1955-1956 de l'école Sainte-Anne, transmise par Marie-Rose TESTA (croix). Quelques photos prises en 2004 et 2007: Deux documents:

19 avril 14h-16h Check Point - Security Appliances, Security Gateways, Security Management, Endpoint Security, and Software Blades Alger,les quartiers de Birmandreis, Hydra, La redoute, le bois de Boulogne, la colonne Voirol, le Golf, Birmandreïs,8ème arrondissement du Grand Alger,vient du nom de Bir Mourad Reïs, le puit de Mourad le Capitain,Célèbre renégat flamand qui opéra jusque Les Chemins vers Birmandreis. La colonne Voirol. Après l'embranchement du boulevard Bru, l' avenue Mission-Saharienne-Foureau-Lamy longeait à peu près en ligne droite la partie basse du Bois de Boulogne et finissait à la colonne Voirol, d'où partaient les routes conduisant à : Birmandreïs Le Ruisseau Birkadem Blida Douéra El Biar la Colonne Voirol Au point culminant d'Alger ( 210 m ). Général qui commanda les troupes d'Algérie. Il fit exécuter les premières routes des environs d'Alger et de nombreux ouvrages militaires. Placée à l'angle du chemin Beaurepaire, exactement au col, face au Bois de Boulogne, la colonne Voirol avait en vis-à-vis le monument dédié à la Mission Saharienne Foureau-Lamy. Route de la colonne Voirol Cette photo doit dater sans aucun doute d'avant 1890. La deuxième voiture à cheval est encore sur le chemin Beaurepaire, qui conduit à El-Biar. Le même carrefour quelques années plus tard Face à la future Avenue Foureau Lamy, ( rue Michelet ), il y avait deux routes : Il commencait

Amina Zoubir

Related: