background preloader

Facebook pour les SEO : le guide

Facebook pour les SEO : le guide
Les mises à jours successives de l’algorithme de Google, et notamment la dernière qui a fait quelques dégâts, sont quelques piques qui font rappeler aux référenceur qu’il ne faut pas tout mettre dans le même panier. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui nous allons nous intéresser de plus près au SMO à travers l’exemple de Facebook et ses pages qui bien employé peut être une source de trafic sans limites. J’ai pu observer chez certains référenceurs (pas chez tous heureusement) une utilisation très mauvaise de Facebook, j’ai donc proposé à Sylvain de rédiger un petit guide à l’attention des référenceurs. Pourquoi les SEO ne savent pas se servir de Facebook ? Beaucoup de SEO se servent assez mal de Facebook, la raison n’est pas très compliquée à trouver En effet presque tout ce qu’il faut faire pour ranker dans les serp, sont à l’opposé de ce qu’il faut faire en SMO. Adieu donc l’automatisation, si agréable à utiliser en SEO. Que peut m’apporter Facebook ? Comment fonctionne l’Edge Rank ?

http://blog.axe-net.fr/guide-utilisation-facebook-seo-1002/

Related:  Facebook et ses outils

7 fonctions comparées entre Facebook, Twitter et Google Plus Si on devait comparer les 3 réseaux majeurs – actuellement – avec des situations de la vie réelle, on pourrait avoir l’école, le bar, le restau, le vide, … : Facebook : la cours d’école, le bar ou le restaurant avec ses amisTwitter : la salle de réunion ou le loundge pour ses rendez vous professionnelsGoogle+ : le désert, le restaurant vide ou la ville abandonnée Pourtant, si on se restreint à analyser les fonctionnalités et la finesse de configuration permises de chaque réseau pour entretenir des relations à forte valeur ajoutée, on peut s’apercevoir que Google+ est probablement le plus « puissant » ou pertinent des 3 réseaux sociaux. Bien sur, c’est l’usage qui fait le succès du service.

Comprendre et analyser les statistiques d'une page Facebook Les statistiques accessibles sur les Pages Facebook fournissent aux community managers de précieuses données pour évaluer l'efficacité de leurs actions sur Facebook. Elles permettent de suivre l'évolution globale de l'audience d'une page, d'identifier les contenus les plus populaires, de déterminer les sujets les plus propices aux interactions... Ou de dégager le portrait-type du « fan Facebook » d'une page, à des fins de ciblage marketing.

Projet SEO : conseils pour bien définir une stratégie de référencement 23/07/2012 Posté dans Référencement naturel | 26 commentaires Un projet SEO est un projet sur lequel l’attention aux détails est primordiale, car ce sont une multitude de petites choses qui feront de ce projet, un succès ou un échec. Dans la mesure où le trafic naturel représente certainement une grosse partie de votre audience, il apparait important de sécuriser un maximum de points tout au long du projet. Utiliser Google Analytics pour voir les backlinks vers vos pages Le nombre et la nature des liens vers un site Web est l’un des facteurs de classement les plus importants. Plus vous avez de backlinks, (de qualité), plus votre site obtiendra de bons résultats dans les pages de résultats de Google. Dans ce contexte, savoir qui fait des liens vers vos pages peut vous fournir des renseignements utiles sur le type de contenu que vous devez générer pour obtenir davantage de liens. Si vous pouvez certains services comme ahrefs ou majesticSEO, Google Analytics peut vous donner quelques données supplémentaires non négligeables. oogle Analytics pour vois ces fameux liens qui vous apportent du trafic. Pourquoi faire une analyse de backlink ? L’analyse des backlinks peut vous donner des informations précieuses pour booster les performances de votre site.

Community manager: Facebook or not Facebook? Agir en Community manager responsable. Depuis quelques temps, les publications sur les « Page Facebook » ont un taux de visibilité en baisse. Après les modifications propriétaires du réseau social, la visibilité est tombée d’un seul coup dans des fourchettes de 9 à 16%. Tout community manager responsable se doit d’en tenir compte. Réinscrire ses missions de CM dans une nouvelle optique budgétaire est nécessaire pour le moins. Y a-t-il une vie après Facebook ? Dave Morin est-il le prochain Mark Zuckerberg ? Il ne brasse pas encore des milliards de dollars, mais il n'est pas mécontent des 30 millions qu'il vient de lever pour continuer à financer Path, son propre réseau social lancé en novembre 2010. Ancien d'Apple, il a passé des années décisives chez Facebook de 2006 à 2010. On lui doit notamment l'invention de la plate-forme grâce à laquelle des milliers de développeurs proposent leurs applications et celle de Connect, qui permet à d'autres sites de se connecter au réseau social. Autant dire qu'il est largement responsable de l'omniprésence de Facebook et de son intégration dans la stratégie de milliers d'entreprises. Au-delà de 150 relations, le cerveau ne suit plus

Comment soumettre son site et accélérer son indexation par les moteurs Comment soumettre son site aux annuaires pour bénéficier rapidement d’un backlink de qualité et accélérer son référencement par Google: Comment fonctionne un annuaire ?Pourquoi soumettre son site aux annuaires ? L’ampleur de ce que Facebook sait de vous uniquement grâce à vos "likes" Vos clics Facebook en disent plus long que vous ne l’imaginez… C’est en tout cas ce que montre une étude publiée par des chercheurs de l’Université de Cambridge qui s’intéressent aux liens entre les fameux "J’aime" ou "Like" de Facebook et l’identité - choix politiques, identité sexuelle etc – des utilisateurs du célèbre réseau social. Les universitaires montrent ainsi dans l’étude "Private traits and attributes are predictable from digital records of human behaviour" ("Les attributs et caractéristiques privés sont prévisibles grâce aux relevés digitaux du comportement humain") qu’"aimer" les pages "Milkshakes", "Natation" ou encore "Droits de l’homme" est loin d’être aussi anodin qu’il n’y paraît et en révèle beaucoup sur un individu. Les chercheurs Michal Kosinski et David Stillwell ont ainsi réussi à trouver avec plus de 90% de réussite le sexe et l’origine des 58 466 Américains sondées en fonction de leurs clics sur Facebook.

Related: