background preloader

Le droit individuel à la formation

Le droit individuel à la formation
Dernière mise à jour le 9 décembre 2014 Synthèse A compter du 1er janvier 2015, le compte personnel de formation se substituera au DIF. En savoir plus Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. L’initiative d’utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en oeuvre du DIF requiert l’accord de l’employeur sur le choix de l’action de formation. A savoir Afin de favoriser son accès à la formation professionnelle tout au long de la vie, toute personne âgée d’au moins 16 ans (15 ans pour les jeunes admis dès cet âge à conclure un contrat d’apprentissage) en emploi ou à la recherche d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelles ou accueillie dans un établissement et service d’aide par le travail disposera d’un compte personnel de formation. Sommaire Related:  Reglementation

Présentation générale du DIF Le droit individuel à la formation est la possibilité pour le salarié de prendre l'initiaTive de négocier avec l'employeur l'utilisation d'un crédit d'heures personnel pour suivre une formation dont les coûts sont à la charge de l'entreprise. Le DIF a été créé par l'ANI du 5 décembre 2003 et la loi du 4 mai 2004 (C. trav., art. L. 6323-1 et s). Ces textes ont été complétés par la loi du 24 novembre 2009, notamment en ce qui concerne la portabilité du DIF. Les dispositions législatives relatives au DIF ont fixé les principes de sa mise en oeuvre mais ne sont pas entrées dans le détail des modalités de gestion. Il revient donc à la négociation, de branche ou d'entreprise, voire bilatérale entre l’employeur et le salarié, de préciser les modalités de mise en œuvre du DIF. Faisant l’objet de peu de textes peu nombreux et généraux, le DIF n’est pas fourni avec un « mode d’emploi ». L'ancienneté requise pour bénéficier du DIF est différente selon la nature du contrat de travail. Exemple Oui.

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale La loi du 8 juillet 2013 a fixé les grands objectifs d’une refondation pédagogique et éducative de l’école de la République. Les principales mesures se mettent progressivement en place : formation initiale des enseignants, priorité au premier degré, refonte du socle commun et des programmes, redynamisation de l’éducation prioritaire, développement du numérique, etc. Pour que cette refondation réussisse, il était indispensable que tous les métiers de l’Éducation nationale soient repensés et que les missions des personnels correspondent à cette nouvelle ambition pour l’école. Pour cela, un chantier sans précédent a été ouvert en juillet 2013. J’espère que ce travail collectif aura permis de mieux faire connaître tous les métiers de l’Éducation nationale et ainsi d’en renforcer l’attractivité. L’éducation est la priorité de cette majorité car l’investissement dans la jeunesse est le gage de la réussite future de notre pays. L'ensemble des métiers évolue Un chantier d’une ampleur inédite

World leader in gases for industry, health and the environment > Air Liquide Vous souhaitez être agréé à préparer un titre professionnel du Ministère chargé de l'emploi L’agrément est l’autorisation donnée par le haut commissaire de la République, à un organisme de formation, d’organiser sous l’autorité du directeur de la formation professionnelle continue de la Nouvelle-Calédonie, les sessions de validation (examens) conduisant au titre professionnel et ce, quel que soit le mode d’accès : formation (parcours continu ou parcours par capitalisation de certificat de compétences professionnelles), ou validation des acquis de l’expérience. L’agrément porte sur un titre donné, un site géographique, un effectif maximal et une durée qui ne peut excéder la durée de validité du titre (chaque titre professionnel est révisé par les partenaires sociaux nationaux au minimum tous les 5 ans). Il reconnaît les capacités du centre à organiser les sessions de validation en assurant, dans le respect de la réglementation et documents officiels en vigueur, l’inscription, l’information du candidat et la mise en place des moyens nécessaires au bon déroulement de la session.

DIF : mode d'emploi (Le Droit Individuel à la Formation) Le DIF : pour quelle formation et pour qui ? Le DIF est une modalité supplémentaire d’accès à la formation pour les salariés, à leur initiative et avec l’accord de leur employeur. Le DIF ne caractérise pas un type ou un domaine d’actions de formation en particulier, c’est un moyen d’accès à la formation. Il permet au salarié d'entreprendre des actions de formation de : Promotion.Acquisition, entretien ou perfectionnement des connaissances.Actions de qualification : qualification enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles, qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche, qualification figurant sur une liste établie par la commission paritaire nationale de l’emploi d’une branche professionnelle.Validation des acquis de l’expérience, bilan de compétences. Ce sont donc potentiellement, toutes les actions de formation au sens juridique du terme qui peuvent être éligibles au DIF. Le DIF, pour qui ? Les coûts du DIF

Formations éligibles au CPF - Liste des formations Quelles sont les formations éligibles au Compte personnel de formation ? Cherchez votre formation et son code CPF dans notre moteur de recherche du CPF. Dernière mise à jours : Mai 2016 : liste des 115 formations rendues éligibles par le COPANEF en national.Octobre 2015 Ajout de plus de 1000 nouvelles formations éligibles au compte personnel de formationFévrier 2015 LNI au 10 – entrée notable du TOEIC et du BULATS dans les formations éligibles LNI au 05 janvier 2015 : Liste de branche des formations éligibles : Le compte personnel de formation est destiné à financer des formations obligatoirement qualifiantes et » correspondant aux besoins de l’économie prévisibles à court ou moyen terme » notamment celles qui sont inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles, les certificats de branches, les formations permettant d’acquérir le socle de connaissances et compétences (maîtrise de la langue française, connaissances de base en mathématiques…). Lutte contre l’illettrisme

Convention collective nationale des industries chimiques et connexes du 30 décembre 1952 - Textes Attachés - Accord du 8 novembre 2004 relatif à la formation professionnelle Créé par Accord 2004-11-08 BO conventions collectives 2004-52 étendu par arrêté du 6 avril 2005 JORF 15 avril 2005 Le présent accord a pour objet de mettre en oeuvre, dans la branche des industries chimiques, les dispositions de l'accord national interprofessionnel du 5 décembre 2003 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie et les dispositions de la loi du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie. Les dispositions du présent accord permettent de poursuivre et de développer la politique de formation professionnelle mise en place dans la branche depuis de nombreuses années au travers d'un dialogue social vivant et innovant, notamment au sein de la CPNE et de l'OPCA de la branche. Le présent accord s'inscrit dans une perspective à moyen terme dans la branche des industries chimiques en France et en Europe. Les parties signataires conviennent des dispositions suivantes.

Titres professionnels - Formation professionnelle des demandeurs d'emploi Un titre professionnel est une certification professionnelle délivrée, au nom de l’État, par le Ministère chargé de l’Emploi. Qu’est-ce qu’un titre professionnel ? Un titre professionnel est une certification professionnelle délivrée, au nom de l’État, par le ministère chargé de l’Emploi. Il atteste que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’un métier. Il permet de favoriser l’évolution professionnelle ou le retour à l’emploi de son titulaire et s’obtient au terme d’un parcours de formation professionnelle ou par le biais de la validation des acquis de l’expérience (VAE). Voir la vidéo de présentation des titres professionnels sur le webdocumentaire "En route pour la certification". Les titres professionnels sont enregistrés dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) géré par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP). Qui est concerné ? Par la formation professionnelle

Related: