background preloader

ClickJapan, tout le Japon en un clic!

ClickJapan, tout le Japon en un clic!
Related:  `test 1023

De villes en métropoles Près de 80% des Japonais vivent en ville [2]. Ce taux n'est que légèrement supérieur à celui de l'Espagne ou de la France, mais le gigantisme urbain atteint sur l'archipel des niveaux inégalés en Europe. Onze villes ont plus d'un million d'habitants (2006), dont onze se regroupent dans quatre grandes conurbations qui structurent un cordon urbain quasi-continu de mille kilomètres s'étirant le long du littoral Pacifique de Tôkyô à Fukuoka. Si la macrocéphalie est un phénomène commun à bien des pays d'Asie, la structuration en mégalopole (réseau urbain continu de grandes villes échangeant davantage entre elles qu'avec le reste du pays) est plus spécifique au Japon. En pop-up : Essor industriel et dynamiques spatiales de la mégalopole Pacifique Les logiques d'organisation spatiale de la ville japonaise Les villes japonaises présentent plusieurs traits qui les distinguent de la plupart de celles des autres pays développés. La faible intervention de l'État dans les affaires urbaines Notes :

Classe mutuelle : les élèves s’expliquent très bien les choses entre eux, parfois mieux que nous La « classe mutuelle » de Vincent Faillet En 2015, Vincent Faillet, prof de SVT au lycée Dorian (Paris), réorganise sa salle de classe. Il couvre ses murs de tableaux et dispose ses tables en îlots. Puis il se lance dans “l’enseignement mutuel”, préférant l’apprentissage par les pairs aux cours magistraux. Libres, les élèves travaillent en groupes autour d’un tableau, s’entraident, apprennent ensemble. Cette idée de “classe mutuelle” lui vient à la lecture du “Dictionnaire de pédagogie” (1887). Un « enseignement simultané » figé depuis 1833 Gravure lithographiée vers 1830 « Une école d’enseignement mutuel » environ 25 x 30 cm, imprimerie Dambour et Gangel à Metz. Après avoir commencé à agencer différemment sa salle (il dispose les tables en îlots), il finit par changer sa façon d’enseigner. Pour lui, afin de “rénover l’éducation”, il faut d’abord “s’attaquer à ce problème de l’enseignement simultané. « Ceux qui ont compris expliquent aux autres »

Portail Japon Géographie du JAPON Le Japon est une terre de contrastes climatiques. Telle la France pour laquelle il est difficile de regrouper les climats des régions méditerranéennes, de l'Alsace et des Alpes, les climats japonais doivent être bien dissociés. Au commencement d'avril, la mer d'Okhotsk au nord de Hokkaïdo est encore entièrement gelée, quand fleurissent déjà les cerisiers au sud de Kyûshû. (1) L'étirement du pays depuis les latitudes sibériennes (46° nord) jusqu'aux environs du tropique nord à Okinawa; (2) la double exposition aux influences continentales au nord-est, et tropicales marines au sud-ouest; (3) et les contrastes d'altitude, y ont créé des climats régionaux fort variés. L'été et l'hiver ont respectivement deux et six mois à Hokkaido, quatre mois chacun à Tôkyô et Osaka, cinq et trois mois à Shikoku et à Kyushu. De grandes influences dominent toutefois cette diversité. La masse continentale de l'Asie, en revanche, a une influence considérable. L'été est chaud et très très humide.

Climat scolaire et bien-être à l'école Coordination éditoriale : Fabrice Murat et Caroline Simonis-Sueur Avant-propos Fabrice Murat, Caroline Simonis-SueurLe bien-être renvoie à un degré de satisfaction individuel, des élèves ou des personnels, dans différents aspects de la vie scolaire. Le climat scolaire, quant à lui, ne se réduit pas à un indicateur agrégé des niveaux de bien-être individuels. Sa définition fait intervenir des dimensions collectives, en rapport avec les relations entre les élèves, les enseignants, les parents, etc. Par ailleurs, le climat scolaire n'est pas observé en tant que tel : on ne peut en mesurer que les conséquences (nombre de faits de violence, taux d'absentéisme) ou recueillir le point de vue des différents acteurs. Du « climat scolaire » : définitions, effets et politiques publiques Éric Debarbieux, Université Paris-EstL’amélioration du climat scolaire est devenue un enjeu majeur de politique publique en matière d’éducation. L’école à l’ère du 2.0 : climat scolaire et cyberviolence

Clara Dealberto Choose the right chart for your data with this tool Credit: Screenshot of the 'Essentials' chart choosing resource. Data visualisations can pack a lot of information into one element of a story, helping you effectively illustrate long-term trends, percentages or other comparisons. But using the wrong type of chart for your data can result in misrepresented numbers and misleading your audience. To make it easier to find the best way of illustrating data sets based on intention, data viz consultant Ann K. Users can filter all the possible options by selecting what they want to illustrate, like patterns over time, or the tool they are using – there's a 'do-able in Excel' filter as well. Once you click on a chart, the resource also includes links to examples where this particular visualisation has been used. "I have no plans to add every single chart type known to mankind.

Cette cause qui n’en était pas une Activité 1 : Pieds et dictée Notes préliminaires • Cette activité repose sur l’analyse et la représentation graphique d’un jeu de données. L’utilisation de telles représentations graphiques (tracer une droite dans un repère) est au programme du cycle 3. Nous recommandons d’avoir déjà permis à la classe d’approcher cet outil en amont, par exemple par l’activité « L’hirondelle et la grenouille ». • Si l’enseignant le souhaite, il pourra choisir de fournir les graphiques déjà tracés. • Eventuellement, l’enseignant pourra choisir de remplacer le jeu de données proposé par celui de son choix, s’il le juge pertinent. Déroulé possible Phase 1 : Interpréter le contenu d’un graphique (15 min) Objectif : Apprendre à lire un graphique de corrélation, interpréter la relation existant entre deux variables. Collectivement ou par groupes, les élèves prennent connaissance de la Fiche 1, qui est commentée collectivement. Phase 3 : Distinguer corrélation et causalité (environ 15 min) Déroulé possible

Related: