background preloader

VI and VIM editor: Tutorial and advanced features

VI and VIM editor: Tutorial and advanced features
Vim Intro: This "vi" tutorial is intended for those who wish to master and advance their skills beyond the basic features of the basic editor. It covers buffers, "vi" command line instructions, interfacing with UNIX commands, and ctags. The advantage of learning vi and learning it well is that one will find vi on all Unix based systems and it does not consume an inordinate amount of system resources. NOTE: Microsoft PC Notepad users who do not wish to use "vi" should use "gedit" (GNOME edit) or "gnp" (GNOME Note Pad) on Linux. See our list of Linux GUI editors Vim Installation: Red Hat / CentOS / Fedora: rpm -ivh vim-common-...rpm vim-minimal-...rpm vim-enhanced-...rpm vim-X11-...rpm yum install vim-common vim-minimal vim-enhanced vim-X11 Ubuntu / Debian: apt-get install vim vim-common vim-gnome vim-gui-common vim-runtime Compiling Vim from source: Download vim source from tar xzf vim-7.0.tar.gz cd vim70 . Vi/Vim Command Line Arguments: Basic "vi" features: Editing Commands: Related:  ADMIN. SYS.

Etape 1 : La création des certificats Connectez-vous sous root et allez dans le répertoire de configuration de votre serveur Apache2 /etc/apache2 (on peut évidemment choisir un autre répertoire) et créez un répertoire appelé ssl. Vous vous placerez dans ce répertoire afin que les clés et les certificats soient créés à l'intérieur avant d'effectuer les manipulations. Création du certificat serveur Génération de la clé privée On génère la clef privée avec la commande suivante en définissant un nom de fichier : openssl genrsa 1024 > servwiki.key La sortie attendue est la suivante : Generating RSA private key, 1024 bit long modulus ..................++++++ .................................................................++++++ e is 65537 (0x10001) Si vous souhaitez que cette clé ait un mot de passe (qui vous sera demandé à chaque démarrage d'apache, donc à éviter !) Ceci a pour effet de créer une clé SSL (fichier servwiki.key), ne la perdez pas... c'est votre clé privée... Vous pouvez observer son contenu : less servwiki.key

materiel:connaitre_son_materiel Prérequis Il faut tout d'abord vérifier la présence des paquetage suivants : pciutils usbutils Smartmontools Pour avoir toutes les informations utiles sur sa carte mère et quelques informations diverses sur votre matériel. Utilisez la commande en root ( su ou en mode sudo ): dmidecode et vous obtiendrez ceci (bref exemple ): Handle 0x0001, DMI type 1, 27 bytes System Information Manufacturer: System manufacturer Product Name: P5Q DELUXE Version: System Version Serial Number: System Serial Number UUID: A041001E-8C00-01...etc ..... Handle 0x0002, DMI type 2, 15 bytes Base Board Information Manufacturer: ASUSTeK Computer INC. une autre méthode pour connaitre sa version de bios est en mode ROOT : dd if=/dev/mem bs=32k skip=31 count=1 | strings -n 8 | grep -i bios et vous obtiendrez donc : AMIBIOS 080012 1+0 enregistrements lus 1+0 enregistrements écrits 32768 octets (33 kB) copiésAMIBIOS(C)2006 American Megatrends, Inc. En console: Type de processeur pour lequel est compilé le noyau : $ uname -p top

Fix "502 Bad Gateway" error on NGINX server after upgrading PHP • JvdC.me I check my servers for upgrades on a regular basis and when I noticed yesterday that PHP was upgraded to version 5.5.12, I backed up everything of course (backup guide) and decided to upgrade which can easily be done with sudo apt-get dist-upgrade. Unfortunately I’ve ran into quite an annoying issue which I had not encountered before, all pages returned “502 Bad Gateway” errors. I’ve done this a numerous time and the upgrade went very smoothly. I was even asked if I wanted to keep local configuration files or not. What does this error message mean? Problem Solving 1: is PHP-FPM running? As you can see I am also running the latest version of NGINX (1.6.0 as of May 10th 2014) which was updated a few days earlier. ps aux will output all processes that are running, so we add | grep php to only output processes with php in the name. If there are still no PHP-FPM processes running, you might try to remove PHP and reinstall it. Problem Solving 2a: is PHP-FPM listening correctly? Conclusion

ssh Cette page présente les usages les plus courants de SSH et sa configuration de base. Voir sur SSH Avancé pour les autres usages. SSH est un protocole permettant d'établir une communication chiffrée, donc sécurisée (on parle parfois de tunnel), sur un réseau informatique (intranet ou Internet) entre une machine locale (le client) et une machine distante (le serveur). La sécurité du chiffrement peut être assurée par différentes méthodes, entre autre par mot de passe ou par un système de clés publique / privée (mieux sécurisé, on parle alors de cryptographie asymétrique). SSH remplace de manière sécurisée : Telnet : vous pouvez exécuter des commandes depuis un réseau local ou Internet via SSHFTP : si vous ne souhaitez qu'ajouter ou modifier des fichiers sur un serveur, SFTP est bien plus adapté que FTP Et d'autres, via le « tunneling » : on peut accéder à un service réseau en le faisant circuler dans un tunnel SSH pour profiter de toutes les protections qu'il apporte. ssh -V dpkg -l libssl*

Cours Linux : Les permissions Cet article a été publié par Benjamin le 09-02-09 à 10:13 dans la catégorie Cours Linux Tags : - Cours - Libre - Ubuntu Tout linuxien sait ce que sont les permissions dans un système Unix. En revanche, tous ne savent pas forcément comment modifier ces droits, et surtout, comment bien les modifier. Dans ce cours, nous allons étudier les différents privilèges d'un système Unix, comment modifier les droits d'un fichier de manière optimale et les risques encourus en cas de mauvaise gestion de ces droits. I. La philosophie d'un système Unix est la suivante : tout est fichier. Pour voir les différents droit des fichiers, exécutons la commande ls -l dans un terminal : -rw-r--r-- 1 benj benj 670567 2009-02-01 22:32 Freedom.tar.gzdrwxr-xr-x 5 benj benj 4096 2009-02-04 22:30 Romsdrwx------ 2 benj benj 4096 2009-02-05 18:40 rubylrwxrwxrwx 1 benj benj 9 2009-02-07 14:26 www -> /var/www/ Nous allons, pour le moment, nous intéresser aux lettres situées à gauche : (drwxr-xr-x) II. La manière "relative"

Configurer un serveur DNS avec Bind9 sur Debian Squeeze | Le webadonf.net déblogue! Qu’est-ce que le DNS?Cet acronyme signifie en anglais Domain Name System ou en français système de noms de domaines. C’est un service qui fait correspondre une adresse IP à un nom de domaine afin de pouvoir l’identifier et le mémoriser plus facilement. Par exemple, le nom de domaine www.webadonf.net est plus simple à mémoriser pour les humains que l’adresse IP 81.67.245.192 dont les machines raffolent. Sous Linux, Bind est le service qui permet de gérer le DNS. Pré requis : Debian Lenny ou Squeeze installé. Nous allons créer un serveur DNS nommé « vtdebian03 » sur le domaine « webadonf.lan » en IP privées de classe A. Voici les fichiers importants de configuration pour Bind9. Ou bien dans le dossier « /etc » : Dans « /etc/hostname », complétez le nom de votre serveur avec son nom FQDN (Fully Qualified Domain Name) afin que le service DNS puisse fonctionner correctement par la suite: Puis démarrez le service : Dans « /etc/host.conf », insérez les paramètres suivants : -● : Le Point.

Partage de fichiers avec Samba Pour partager ses fichiers, il faut tout d’abord installer samba. Utilisateur de la Debian, la commande est la suivante : #apt-get install samba Une fois installé, la Debian va proposer la configuration de samba. Un premier écran s’affiche pour donner des informations sur ce programme. Il faut passer cet écran en validant OK. Samba est maintenant installé, configuré et lancé. [1] L’étape suivante consiste à configurer le partage des fichiers. #mv /etc/samba/smb.conf /etc/samba/smb.conf.old Puis il faut créer un nouveau fichier /etc/samba/smb.conf contenant ces informations : [global] server string = Vampire workgroup = Workgroup netbios name = Vampire public = yes encrypt passwords = true[projects] path = /home/zero/projects read only = no writeable = yes valid users = zero comment = all_my_projects Ce fichier se décompose en deux parties : La section générale appelée : global Et la section de partage qui dans l’exemple s’appelle : projects path : indique le répertoire à partager. Client Samba

Attribuer une IP fixe à Debian Squeeze | Le webadonf.net déblogue! Pourquoi une IP fixe à mon serveur?Si une machine cliente ne dispose pas forcément d’une IP fixe, ça n’est pas grave car le DHCP lui en distribuera une. Par contre si le serveur est en dynamique et non en adressage statique, il changera d’adresse sans arrêt et les clients ne seront plus où il est et n’accèderont plus à ses services. Concrêtement c’est comme si la Poste ou votre magasin préféré déménageait tout le temps. Pré requis : Debian Squeeze installé. Ouvrez le fichier dans votre session root : Modifiez en conséquence votre fichier pour passer en adressage statique selon vos paramètres réseau par exemple : Ouvrez le fichier conf pour le DNS : Modifiez-le en renseignant les serveurs DNS soit de votre serveur DNS (souvent installé comme service DNS sur votre BOX) ou bien de votre FAI (et même parfois avec ceux de google comme ici en deuxième ligne): On redémarre le service : Et voilà, vous avez une adresse IP fixe pour votre serveur.

fish shell Cannot enter phpmyadmin as root (MySQL 5.7) tutoriel:script_shell Un script shell permet d'automatiser une série d'opérations. Il se présente sous la forme d'un fichier contenant une ou plusieurs commandes qui seront exécutées de manière séquentielle. #!/bin/bash# This script will take an animated GIF and delete every other frame# Accepts two parameters: input file and output file# Usage: ./<scriptfilename> input.gif output.gif # Make a copy of the filecp "$1" "$2" # Get the number of framesnumframes=$(gifsicle --info "$1" \ | grep --perl-regexp --only-matching '\d+ images' \ | grep --perl-regexp --only-matching '\d+') # Deletionlet i=0while test $i -lt $numframesdo rem=$(( $i % 2 )) if test $rem -eq 0 then gifsicle "$2" --delete "#"$(($i/2)) -o "$2" fi let i=i+1 done Méthode graphique Votre script est un simple fichier texte, par défaut il s'ouvre donc avec l'éditeur de texte défini par défaut (ex : Gedit dans une session Unity ou Gnome). Par ailleurs Nautilus ne propose pas de lancer le script par simple clic avec les réglages de bases. Problème connu

Programmation Bash/Interactions avec l'utilisateur Un livre de Wikilivres. Lire la saisie d'un utilisateur[modifier | modifier le wikicode] Les commandes suivantes permettent de gérer l'interaction avec l'utilisateur : la commande echo affiche des données soit sur la sortie standard, soit sur la sortie d'erreur,la commande read lit les valeurs entrées au clavier et les stocke dans une variable. read var permet de lire une valeur entrée au clavier par l'utilisateur et de stocker cette valeur dans la variable var. Exemple : $ read a toto $ echo $a toto Dans cet exemple, read lit une valeur que l'utilisateur saisit au clavier en l'occurence : toto. Si aucun nom de variable n'est fourni lors de l'appel de read, la valeur entrée par l'utilisateur est stockée dans la variable REPLY. Exemple $ read sidonie $ echo $REPLY sidonie Interaction et case[modifier | modifier le wikicode] Souvent, dans les scripts, on trouve la structure suivante : read case $REPLY in valeur1) instruction(s);; valeur2) instruction(s);; valeur3) instruction(s);; ... esac

Comprendre les enregistrements DNS | Support Icodia Vous pouvez utiliser votre nom de domaine dans le cadre de différents services : adresses email,un ou plusieurs sites web,un service FTP, etc. Pour cela, chaque nom de domaine est paramétré pour pointer vers un ou plusieurs serveurs appelés « Serveurs DNS » (Domain name server) qui redirigent les emails ou les requêtes vers votre site, vers le service correspondant. Schématiquement, le processus de résolution DNS fonctionne ainsi : (cliquez sur l’image pour l’agrandir) Lorsque vous souscrivez un pack d’hébergement incluant un nom de domaine, les enregistrements sont déjà paramétrés. Mais si vous achetez un nom de domaine seul, ou si vous souhaitez utiliser différents services sur différents types d’hébergements, vous pourrez être amenés à modifier, supprimer ou créer des enregistrements DNS Vous pouvez ainsi faire pointer chaque service lié à votre nom de domaine vers l’endroit de votre choix : Il existe plusieurs types d’entrées (ou enregistrements) DNS. L’enregistrement A (IN A) : À noter :

How to find the installation path for a software under linux?

Related: