background preloader

Fracture numérique, fracture sociale : aux frontières de l'intégration et de l'exclusion

Fracture numérique, fracture sociale : aux frontières de l'intégration et de l'exclusion
1La fracture numérique est une ligne de rupture symbolique, le tracé d'un clivage entre d'une part les individus ou groupes sociaux qui sont – ou se sentent – bien intégrés à la « société de l'information », d'autre part ceux qui sont – ou se sentent – exclus de cette société. Comme bien d'autres frontières clairement tracées sur les représentations cartographiques, mentales ou théoriques, cette ligne est difficilement visible voire totalement imperceptible dans le terrain. Pourtant, on ne vit pas tout à fait de la même manière d'un côté de la frontière ou de l'autre ; d'où la légitimité de la question de savoir ce qui distingue celles et ceux qui sont au-delà de la limite de celles et ceux qui en sont en-deçà. 2On peut se la représenter saillante ou en creux – la barrière des röstis ou le Röstigrab – fine ou épaisse, poreuse ou étanche, anodine ou infranchissable : il est toujours difficile pour le chercheur d'enquêter « de l'autre côté », avec son point de vue « d'ici ». Related:  fracture numériqueFracture numérique

Le web 2.0 a transformé la fracture numérique en fracture sociale - Bloc La fracture numérique a été et est toujours une réalité, même dans nos nos pays occidentaux industrialisés. Peut être devrait on d’ailleurs en finir avec cette expression de “pays industralisés” pour évoquer les “pays informatisés”, une réalité beaucoup plus en phase avec notre époque. Certaines mauvaises langues vous diront par ailleurs que c’est d’avoir fermé les yeux sur ce changement de statut qui a fait qu’on s’est retrouvé en 2009 avec des models industriels datant d’une autre époque appliqués à une économie du “soft”, de la connaissance, avec les conséquences que l’on sait. On pourrait disserter sur les destins croisés de Google et GM, symboles d’un mode qui se transforme mais ça n’est pas le sujet ici, revenons donc à notre fracture numérique. Au départ, si je ne m’abuse, elle était définie comme liée aux inégalités d’accès à l’outil informatique. En 2009 et dans nos pays il ne me semble plus aujourd’hui que l’accessibilité de la technologie ne soit plus le vrai problème.

Lutte contre la fracture numérique dans le monde - Internet dans le monde Cybercafé, Ouagadougou, Burkina Faso, 2004. © Agence intergouvernementale de la francophonie Agrandir l'image La fracture numérique est la traduction de l'expression américaine "Digital Divide" qui a surgi à la fin des années 1990, aux États-Unis, sous la plume des rapporteurs de l'Administration nationale des télécommunications et de l'information, dépendant du département américain du Commerce, de l'Economie et des Statistiques. Le Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) Reconnaissant la nécessité de l'organisation d'un débat au niveau mondial, l'Union internationale des télécommunications a décidé lors de sa Conférence de Minneapolis en 1998 de créer un Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI). Graphique : la fracture numérique au niveau des grandes régions du monde. D'après Base de données statistiques des TIC, Union internationale des télécommunications, 2006 Inégalités dans l'accès à l'internet à haut débit La fracture numérique au sein de l'Union européenne

De l'intégration sociale à l'inclusion numérique Chez les migrants en situation précaire, « la question de l'équipement numérique devient plus ciblée mais elle n'a pas disparu » souligne le rapport du Conseil National du Numérique (CNN) remis en novembre 2013 à la ministre déléguée chargée de l'économie numérique, Fleur Pellerin. Souvent invisibles, les migrants en situation précaire n'ont cette fois-ci pas été oubliés des recommandations. Soulignant que le numérique est essentiel aux populations migrantes – notamment dans la préservation des liens sociaux et familiaux et pour l'insertion économique – le rapport fait de ces publics le premier cercle d'action. En effet, le volet « inclusion sociale » n'était jusqu’alors qu’effleuré par les textes pourtant aussi récents qu'importants tel que le Programme numérique de Vincent Peillon ; ce qui rendait les politiques menées à la fois excluantes et incapables de fédérer les initiatives de terrain pourtant nombreuses. Fracture numérique et inclusion Expériences de terrain pour aller plus loin

Fracture numérique : 1 français sur 5 n’a pas accès à Internet (enquête CREDOC) Le CREDOC a publié le 10 décembre 2013 les résultats de sa 11e enquête annuelle : La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française, pour le compte de L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le Conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGE). Echantillon représentatif de la population française de 12 ans et plus : 2215 personnes ont été interrogées en face-à-face en juin 2013. A télécharger (en pdf) : l’étude complète et le dossier de Presse. En 4 chapitres, il est analysé avec précision les équipements technologiques et numériques utilisés par les français (télévision, téléphone, tablette, smartphone…), les différents modes et lieux de connexions. Les usages d’Internet et de l’ordinateur sont passés au crible ainsi que la place des nouvelles technologies dans la sphère professionnelle. Une fracture numérique d’accès persistante Qui sont les non internautes ?

« Le numérique n'est pas un truc de geek, il concerne tout le monde et bouscule tous les secteurs » Un peu plus d'un an après le séminaire gouvernemental sur le numérique, où en est votre action ? Fleur Pellerin : Nous faisons justement le point sur ces travaux le jour du vingt-cinquième anniversaire du Web. Vingt-cinq ans, c'est peu à l'échelle de la Révolution industrielle et en même temps tout a changé depuis. Depuis le séminaire de l'an dernier organisé par le Premier Ministre, toutes les politiques publiques intègrent cette dimension numérique. Quels seront les grands axes de ce projet de loi numérique ? Il rassemblera des dispositions sur l'innovation, sur le développement des entreprises, ainsi qu'un volet sur la confiance dans le numérique, à travers de nouveaux droits et de nouvelles protections pour les internautes. C'est le Conseil national du numérique qui sera chargé d'organiser dans les semaines qui viennent une très large concertation publique qui devrait se conclure à la fin du premier semestre, en préparation de la loi.

Les bibliothèques prêtent des bornes WiFi pour lutter contre la fracture numérique Plusieurs bibliothèques américaines s’apprêtent à se lancer dans le prêt de bornes WiFi pour des publics en difficulté. Cette initiative portée par des bibliothèques publiques à Chicago et à New York City s’inscrit dans une expérimentation de grande ampleur à destination d’habitants à faible revenu et visant à lutter contre la fracture numérique ceci avec une aide de la Fondation Knight. Les 2 projets proposent tout autant à apporter l’accès à l’Internet haut débit au sein de foyers et d’offrir des modules gratuits d’initiation à l’Internet avec un accompagnement humain comparable à ce que nous connaissons en Europe par les EPN (espaces publics numériques) ainsi que l’apport d’un programme éducatif adapté : apprentissage des langues, aide scolaire… Le but est d’offrir un accès complémentaire gracieux à Internet à des familles en dehors des heures d’ouverture des bibliothèques. Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : International

Existe-t-il une fracture numérique dans l'usage de l'administration en ligne ? De nombreux pays de l’ocde [1][1] Voir le rapport de l’ocde, L’administration électronique :... ont lancé, au début des années 1980, un vaste chantier de modernisation de l’État. Cette modernisation a pris différents aspects comme, par exemple, l’évaluation structurée des politiques publiques et la mise en place de l’administration électronique ou e-administration [2][2] Dans la suite de cet article, on désigne par le terme.... Facilitant la mise à disposition de l’information et les démarches administratives, l’e-administration avait pour enjeu une amélioration du service rendu et une réduction des coûts et des délais. Différents travaux alimentent l’hypothèse selon laquelle certains services publics bénéficient relativement plus aux populations les plus aisées. Retrouve-t-on ces inégalités d’usage et d’accès dans l’e-administration ? La littérature économique qui aborde ces enjeux est relativement restreinte. Tableau 1 - Usage d’Internet et de l’e-administration en France

Faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique : stratégie présentée par le Ministère de l’Education nationale Faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique. Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, a présenté la stratégie pour le numérique à l’École en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, jeudi 13 décembre 2012. Transmettre des savoirs à des enfants qui évoluent depuis leur naissance dans une société irriguée par le numérique et donner à chacun les clés pour réussir dans sa vie personnelle, sociale et professionnelle future nécessitent en effet de repenser en profondeur notre manière d’apprendre et d’enseigner ainsi que le contenu des enseignements. Faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique : dossier en ligne Les détails de la stratégie « Faire entrer l’école dans l’ère numérique » sont disponibles en ligne sur le portail du Ministère de l’Education nationale avec un dossier dédié qui comprend : Plusieurs dossiers sont disponibles en ligne Vidéos en consultation Infographie Licence :

svp la réf du schéma? merci by ayagoubi Apr 12

Related: