background preloader

Save The Arctic

Save The Arctic
Related:  PétitionsSAVE the ARTICArctic

PETITION - Projet d'aéroport Notre-Dame des Landes : Non merci ! Russia charges five Greenpeace activists with piracy; more charges expected The Associated Press Published Wednesday, October 2, 2013 6:07AM EDT Last Updated Wednesday, October 2, 2013 8:30AM EDT MOSCOW -- Greenpeace said Wednesday that five of its activists who were detained after protesting at a Russian oil platform have been charged with piracy and could face up to 15 years in prison if found guilty. The environmental group said in a statement that activists from Brazil, Britain, Finland and Sweden as well as a British videographer have been formally charged with piracy. The Russian Coast Guard seized a Greenpeace ship and all 30 people from 18 countries, including two from Canada, on board the Arctic Sunrise following the Sept. 18 protest at an offshore platform in the Arctic owned by Russian state-controlled energy giant Gazprom. Paul Ruzycki of Port Colborne, Ont., was serving as the ship's chief mate and Montrealer Alexandre Paul was also on board. Greenpeace said in a statement that more activists are expected to be formally charged on Thursday.

ARCTIQUE • Le dilemme des Inupiks Quel destin attend Barrow, petit village à l’extrême nord des Etats-Unis, bien au-delà du cercle polaire, maintenant que Shell veut y forer pour extraire les 26 milliards de barils de pétrole – d’après les estimations – que recèle son sol ? Quel est l’intérêt de Barrow et des autres hameaux de la côte de l’Alaska ? Wainwright, Point Lay, Point Hope, Nuiqsut, Kaktovik : des petits villages de quelques centaines d’habitants, qui appartiennent à l’une des zones les plus isolées du monde occidental. A Point Barrow, le cap d’où partaient jadis les explorateurs vers le pôle Nord, Ned Arey (47 ans) ramène son bateau équipé d’un énorme moteur hors-bord. “Des orages à faire pleurer” Mais les stocks se vident. “Sans les baleines, il ne restera rien“ Des hommes comme Arey, il y en a beaucoup à Barrow. Crawford Patkotak travaille pour ASRC, la corporation esquimaude régionale.

DAL : Réquisitionner 100 000 logements vacants, une pétition urgente à signer Accueil Lectures Ecrans Environnement << Notre Dame des Landes : c'est... Grenoble, Clinatec : la discrète.. 30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 00:59 DAL : Réquisitionner 100 000 logements vacants, une pétition urgente à signer Premiers signataires : Albert Jacquard, Mrg Gaillot, Josiane Balasko, Christophe Alévêque, Guy Bedos, Miguel Benasayag, Jacques Bonnafé, Florence Cestac, Alfred Circus, Coco, Alexandre Coutelis, Didier Daeninckx, Annie Ernaux, Thomas Fersen, Alain Lipietz, Daniel Mermet, Miss Tic, François Morel, Michel Onfray, Olivier Pont, Didier Porte, Olivier Poubelle, Sansévérino, Siné, Catherine Sinet, Bruno Solo, Thibaut Soulcié …. 150 000 : Le nombre de sans logis ne cesse d'augmenter, à mesure que la crise du logement se durcit, les expulsions se poursuivent, les dispositifs d'hébergement d'urgence s'engorgent et montrent leur limite. 48 ans est l'âge de décès moyen des sans abris dans notre pays. 80 ans est l'espérance de vie moyenne de la population. Repost 0 Recherche

Comparution attendue des militants canadiens de Greenpeace en Russie Un tribunal de Mourmansk, dans le nord-ouest de la Russie, prolonge de deux mois la détention d'un photographe de Reuters et de onze activistes de Greenpeace en attendant leur procès. Parmi ces derniers se trouvent les Canadiens Paul Ryzincki et Alexandre Paul. Ils sont accusés de piraterie, tout comme18 autres militants de l'organisation écologiste, pour avoir mené une action contre une plateforme pétrolière en Arctique. Le photographe russe Denis Sinyakov a insisté lors de sa comparution sur le fait qu'il avait seulement photographié l'action de Greenpeace et qu'il n'avait pas pris part aux événements. Trente membres de l'équipage de Greenpeace, provenant de 18 pays, dont le Canada, comparaissent jeudi devant un tribunal de Mourmansk. Les activistes ont tenté la semaine dernière d'escalader une plateforme pétrolière de Gazprom en Arctique. Tensions diplomatiques en vue? Les Pays-Bas ont déjà demandé aux autorités russes de libérer l'équipage, en invoquant le droit maritime.

IPCC - Intergovernmental Panel on Climate Change Interdire la chasse le dimanche Pétition pour l’arrêt de la chasse le dimanche Nous, promeneurs, randonneurs, cueilleurs de champignons, vététistes, sportifs, cavaliers, scolaires, naturalistes, escaladeurs, plaisanciers, et tous les utilisateurs de la nature, nous demandons le droit de pratiquer notre loisir en toute sécurité et sérénité, sans que pèsent sur nous les menaces d’une seule activité : la chasse. Trop souvent, et sur tout le territoire, des chasseurs interdisent les chemins, posent des pancartes menaçantes, agressent parfois verbalement les autres usagers de la nature, sans aucun esprit de partage ni de respect. Même les animaux domestiques font les frais de cette agressivité. Constatant que les chasseurs, qui représentent moins de 2% de la population française, agissent souvent comme si la nature n’appartenait qu’à eux, nous demandons un partage plus équitable de l’espace et du temps, et demandons l’arrêt de la chasse le dimanche. Une trêve de la chasse pour des promenades en sécurité

Déversements d’hydrocarbures : le Conseil de l’Arctique met les Canadiens en danger Actualité - 4 février, 2013 À la veille de la réunion des ministres de l’Environnement du Conseil de l’Arctique à Jukkasjärvi, en Suède, Greenpeace constate que le plan d’urgence en cas de déversement de pétrole, dont elle a obtenu copie, repose sur des mesures inadéquates et ne prévoit pas de pénalités efficaces. Cet accord doit être adopté lors de la réunion du Conseil de l’Arctique au mois de mai, moment où le Canada se verra confier la présidence de l’organisme. Pack ice melting Packeis © Bernd Roemmelt / Greenpeace De plus, le document provisoire ne mentionne aucunement la responsabilité financière des compagnies pétrolières ni la procédure à suivre en cas de déversement transfrontalier. « Ce sont des compagnies inexpérimentées en forage arctique et qui opèrent dans l’un des environnements les plus dangereux au monde. Rappelons que les zones de forage en Arctique se trouvent dans des endroits exceptionnellement éloignés. Télécharger le document provisoire de l’accord (en anglais)

Les communautés inuit face au développement minier de l’Arctique Café Géo de Montpellier du 14 janvier 2014« Les communautés inuit face au développement minier de l’Arctique » Les invités de cette soirée sont Jean-Louis MARTIN (directeur du département Dynamique et gouvernance de systèmes écologiques CEFE/CNRS, Montpellier) et Sylvie BLANGY (ingénieur de recherche CNRS/CEFE, Montpellier), tous deux ayant une grande expérience de terrain dans le Grand Nord canadien. • Retrouvez les diapos de présentation de ce café géo au format PDF : Présentation_Café-Géo_Blangy-Martin.pdfI – Présentation du Nunavut à partir de photos(Jean-Louis Martin, écologue) L’Arctique est un vaste territoire, devenu un enjeu géopolitique important. Par ailleurs, il existe des sites obligés de passage pour ces caribous, notamment des passages à gué dont on soulignera l’importance dans l’histoire humaine. Les villes, appelées communautés, sont des espaces qui concentrent beaucoup d’activités. 3/ De quoi vivent ces communautés ? Qamani’tuaq se situe à l’Ouest de la baie d’Hudson.

vous devez signer la pétition avant le 11 février 2013. by nicognoo Jan 19

Related: