background preloader

Mémoire (sciences humaines)

Mémoire (sciences humaines)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir mémoire. Les formes et fonctions de la mémoire en sciences La mémoire désigne à la fois la capacité d'un individu ou d'un groupe humain de se souvenir de faits passés et se souvenir lui-même. Dans la mythologie grecque, entre autres d'après Hésiode, Mnémosyne est la déesse de la Mémoire. Aristote, auteur du premier traité sur la mémoire (De la Mémoire et de la réminiscence), considère que le cœur est le siège de l'intelligence, du courage et de la mémoire[1], d'où l'expression « savoir par cœur » qui semble apparaître pour la première fois chez Rabelais au XVIe siècle[2]. La première méthode de mémoire, l'Art de mémoire (appelée aussi méthode des lieux) est inventée par le poète Simonide de Céos au VIe siècle av. En 1553, le médecin italien Guglielmo Gratarolo publie le premier traité de médecine sur la mémoire, De Memoria Reparanda, Augenda, Conservanda[4]. La mémoire pose trois problèmes pour Paul Ricœur. Related:  La Mémoire

Mémoire (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mémoire. Les formes et fonctions de la mémoire en sciences. En psychologie, la mémoire est la faculté de l'esprit permettant de stocker, conserver et rappeler les expériences passées, des informations ou encore des gestes. Pyramide des 5 systèmes de mémoires Le courant cognitiviste classique regroupe habituellement sous le terme de mémoire les processus d'encodage, de stockage et de récupération des représentations mentales. Le plus influent des modèles structuraux de la mémoire est le modèle modal, qui divise la mémoire en trois sous-systèmes : registre sensoriel, mémoire à court terme et mémoire à long terme. Les trois composantes de la mémoire dans le modèle modal sont : Le registre sensoriel : il peut retenir une grande quantité d'informations sous forme visuelle pendant un temps extrêmement court (quelques millisecondes). Les trois sous-composants du modèle de Baddeley et Hitch sont :

Jean Piaget – L'œuvre Une approche originale de la mémoireQuelques définitionsUn aperçu de la méthode de rechercheUn bilan général des recherches Une approche originale de la mémoire Quelques sources théoriques Dès ses premières réflexions sur la pensée humaine, Piaget a été amené à prendre acte de l’importance de la mémoire pour l’explication psychologique puisque l’un des grands auteurs à avoir fortement marqué son adolescence n’était autre que Bergson. Pour Bergson, qui déjà distinguait deux grands types de mémoire, la mémoire-habitude et la mémoire-souvenir, la pensée s’oppose à la matière par le fait qu’elle est mémoire, qu’elle peut conserver le passé, le rassembler dans le présent, et ainsi créer véritablement le futur. Quelque chose de cette thèse passera dans "Recherche" (JP18), cet ouvrage de jeunesse de Piaget qui contient quelques germes essentiels de toute l’oeuvre future. Brunschvicg et Janet Mémoire et intelligence Haut de page Quelques définitions La mémoire au sens large La mémoire au sens strict

MEMOIRE : Définition de MEMOIRE A. −Faculté comparable à un champ mental dans lequel les souvenirs, proches ou lointains, sont enregistrés, conservés et restitués.Garder, recueillir, retrouver qqc. dans sa mémoire; revenir à la mémoire.Sans la mémoire, que serions-nous? Nous oublierions nos amitiés, nos amours, nos plaisirs, nos affaires (Chateaubr. 1. ♦ Aide-mémoire*. − Les archives, la bibliothèque, le fichier, le jardin, les marées, les yeux de la mémoire. − De mémoire.Apprendre de mémoire; jouer de la musique de mémoire. − Homme sans mémoire. − Perdre la mémoire.Ne plus être capable de retrouver des souvenirs en conformité avec les faits passés. ♦ [Par confusion, erreur de localisation des événements dans le temps] Elle perdait la mémoire, brouillait les époques, parlait comme d'événements récents du bal champêtre donné pour le couronnement de l'empereur (A. ♦ Avoir la mémoire courte. ♦ Si j'ai bonne mémoire, si ma mémoire est bonne. ♦ Mémoire ingrate*. − Proverbe. − Familier ♦ Mémoire de lièvre. 2. − Fam. 3. SYNT. B.

Une histoire de la mémoire - Achille Weinberg, article Psychologie Platon et Aristote concevaient la mémoire comme une écriture. Les traces du passé étaient gravées sur une tablette de cire, dont les inscriptions étaient plus ou moins durables. Se souvenir consistait donc à relire ce qui avait été inscrit quelque part au coin de son âme. Cette histoire des représentations de la mémoire n’est pas une histoire chronologique, qui suivrait les courants de pensée période par période. D.

Fonction cognitive : la mémoire | HAPPYneuron La mémoire est omniprésente dans la vie quotidienne. Elle nous permet de retenir toute sorte d’informations (souvenirs personnels, connaissances culturelles, procédures automatiques…) pendant une durée plus ou moins longue (de quelques secondes à toute une vie). Elle constitue le passé de chacun, ou plutôt la connaissance de celui-ci, et permet ainsi à quiconque de posséder une identité. Plusieurs formes de mémoire : Nous ne possédons pas qu'une seule mémoire même si nous avons tendance à envisager la mémoire comme un tout en disant avoir, de façon globale, UNE bonne/mauvaise mémoire ou en utilisant des phrases du style : ''Je dois avoir LA mémoire qui flanche !'' En effet, le souvenir de ce que l'on a mangé la veille est bien différent du souvenir que la capitale de la France est Paris. Mémoire verbale et mémoire visuelle La mémoire verbale permet de mémoriser par exemple une série de mots et de la rappeler après quelques minutes. Cliquez pour dérouler Les plaintes de mémoire 1.

Mnémosyne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elle aurait inventé les mots et le langage. Elle a donné un nom à chaque chose, ce qui rendit possible le fait de s'exprimer. Aimée de Zeus, de qui elle conçut les neuf Muses (assimilées parfois aux Piérides), elle est représentée par une femme qui soutient son menton, attitude de la méditation. Quelques Anciens l'ont peinte sous les traits d'une femme d'âge presque mûr ; elle a une coiffure enrichie de perles et de pierreries, et se tient le bout de l'oreille avec les deux premiers doigts de la main droite. Mnémosyne est aussi le titre d'un recueil du poète allemand Hölderlin. Source[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Mnémosyne, sur Wikimedia Commons

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Deux systèmes de pensée dans le même cerveau ? Décès du célèbre patient amnésique “K.C.” Nouveau cas unique d’amnésie déclenché après une visite chez le dentiste ! Le cortex moteur pas nécessaire pour exécuter une séquence de mouvement automatisée « La cognition incarnée », séance 4 : Plasticité et mémoires : l’inévitable hippocampe La trace de nos apprentissages observée dans l’hippocampe et le cortex D'un point de vue clinique et physiologique, plusieurs observations nous incitent à penser que la mémoire à long terme engloberait différents types de mémoire. L'une de ces distinctions qui apparaissent comme des plus fondamentales est celle que l'on fait entre les mémoires explicites (ou déclaratives) et celles qui sont implicites (ou non-déclaratives), selon que l'on peut ou non en exprimer verbalement le contenu. Traditionnellement, les études se sont concentrées sur la mémoire explicite où nous pouvons nous rappeler consciemment les faits et les choses.

Neurophysiologie, neuropsychologie et anatomie de la mémoire La neurologie, la psychologie et l'anatomie de la mémoire commencent à voir le jour il y a 50 ans grâce au travail de Hebb un chercheur en neurophysiologie qui propose une loi décrivant les modifications de certains neurones du système nerveux central. Donald Hebb né en 1904, mort en 1985, est un psychologue et neuropsychologue canadien. Il effectue des travaux sur l'apprentissage par des réseaux de neurones artificiels qui auront une influence décisive sur les neurosciences cognitives et l'intelligence artificielle. La loi de Hebb propose la chose suivante. Un peu plus tard les mécanismes neuronaux de la mémoire qui correspondent à la loi de Hebb sont mis à jour. Des connexions essentielles de l'hippocampe avec le néocortex autrement dit avec la substance grise du cerveau, passent par le cortex entorhinal.

Mémoire : définition de la memoire La mémoire est une activité biologique et psychique qui permet d'emmagasiner, de conserver et de restituer des informations selon la définition du Larousse. On lui attribue comme synonyme : la réminiscence ou le souvenir. À l'opposé, son contraire est l'oubli et c'est pour contrecarrer ce dernier que nous allons voir comment entretenir ce fabuleux outil qu'est la mémoire. Comment mémorisons-nous ? Il existe plusieurs étapes qui entrent en compte dans le processus de mémorisation : Utilisation d'un ou de plusieurs sens : nous pouvons retenir quelque chose que nous avons lu (la vue), une chanson que nous avons entendue (l'ouïe), une saveur particulière (le goût) ou une odeur (l'odorat), ou encore le contact spécial d'un tissu (le toucher). 3 principaux types de mémoire Notre cerveau est très structuré et ne s'encombre pas inutilement. La mémoire à court terme C'est tout simplement celle qui vous permet de vous rappeler où vous avez posé quelque chose. La mémoire à long terme

Mémoire (définition) Historique Dès la fin du XIXème siècle, des chercheurs (Ribot (1881) et William James (1890) spécialisés en biochimie ont tenté de déterminer en laboratoire qu'elles étaient les supports de la mémoire. Depuis, la méthode biologique s'est affinée et a permis de mettre en évidence un polypeptide (protéine) qui, une fois injecté d'un animal à un autre, permet la transmission de la mémoire. Ce polypeptide est modifié par le passage de l'influx nerveux (stimulus nerveux) qui exerce une dérépression.Autrement dit, ces protéines seraient en quelque sorte élaborées à la manière d'une bande magnétique de magnétophone. Elles fonctionneraient suivant un code moléculaire enregistrant les informations venues de l'extérieur. La mémorisation, c'est-à-dire la préservation du message enregistré dans la mémoire, serait le résultat de la synthèse d'autres protéines possédant le même " moule " ou le motif de la protéine qui est codée. Classification Anatomie

La cartographie du cerveau : La mémoire Le cerveau humain peut enregistrer environ un million de milliards de bits, soit infiniment plus que n'importe quel ordinateur. Mais à la différence de ce dernier, la mémoire humaine est sélective : elle ne garde que les informations potentiellement utiles. Mémoire à court et à long terme Deux types de mémoires coexistent selon la durée pendant laquelle le cerveau doit garder les informations. La mémoire à court terme, aussi appelée "mémoire de travail", nous permet de retenir quelque chose pendant quelques secondes (un numéro de téléphone par exemple), alors que la mémoire à long terme est constituée des souvenirs accumulés sur des années. L'hippocampe, clé de la mémoire Cet organe joue un peu le rôle d'une "imprimante", en faisant passer les données de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme. La mémoire associative L'hippocampe intervient à nouveau lorsqu'il s'agit de rassembler différents éléments ; c'est la mémoire "associative".

Matière et mémoire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Matière et Mémoire est un ouvrage d'Henri Bergson traitant de la question de la mémoire et plus particulièrement du problème des rapports entre le corps et l'esprit. Il a été écrit en 1896. Présentation générale[modifier | modifier le code] Il constitue une analyse du problème classique de l'union de l'âme et du corps. Le sous-titre est "Essai sur la relation du corps à l'esprit".Dans ce cadre, l'analyse de la mémoire est un moyen pour trancher ce problème de l'âme et du corps. Différentes formes de mémoire[modifier | modifier le code] Par ailleurs, il distingue deux formes de mémoire: - La mémoire habitude: elle rejoue le passé, elle le répète. La mémoire pure ou mémoire souvenir: elle enregistre le passé sous forme de "souvenir-image". Conséquences métaphysiques[modifier | modifier le code] Dans sa philosophie, Bergson accuse la métaphysique de mal poser les problèmes. Bergson distingue réellement l'âme et le corps.

Test Aide Mémoire | Avez-vous la mémoire des visages ?

Related: