background preloader

La politique du livre: enjeux et mutations, La politique du livre (1979-2010). - Politiques publiques

La politique du livre: enjeux et mutations, La politique du livre (1979-2010). - Politiques publiques
Paris 8e. Salon du livre au Grand Palais. Stand Flammarion. © La Documentation française Photo : Lionel Fourneaux Pourquoi une politique du livre et de la lecture ? La politique du livre s’inscrit dans un cadre institutionnel et budgétaire dans lequel le ministère de la Culture et de la Communication, avec les établissements publics sous sa tutelle, occupent une place prépondérante. Le soutien public à l’économie du livre s’exerce essentiellement selon deux modalités : la première est de nature juridique, avec la loi de 1981 sur le prix du livre ; la seconde est de nature financière, avec un ensemble de dispositifs d’aide directe en faveur de l’économie du livre. L’émergence du livre numérique achève de rendre la situation plus complexe car, dépassant le cadre national, elle introduit de nouveaux acteurs, étrangers à la chaîne du livre (fournisseurs d’accès, moteurs de recherche...), susceptibles de bouleverser les hiérarchies établies.

Le Syndicat national de l'édition s'invite dans la campagne présidentielle 2017 Madame, Monsieur, A l’approche des prochaines échéances électorales, alors que notre pays entre dans un moment de débat, d’interrogations et de mises en perspectives, la place du livre dans notre société, le soutien à la lecture, notamment des plus jeunes, devraient compter parmi les ambitions majeures des candidats à la plus haute fonction de la République. Pourtant, à ce jour, force est de constater que les enjeux culturels, si essentiels, ne sont pas au cœur de la campagne présidentielle. C’est la raison pour laquelle, le Syndicat national de l’édition (SNE), syndicat professionnel représentant plus de 650 éditeurs de livres, a choisi d’interpeller tous les candidats à la présidentielle 2017 sur les enjeux auxquels font face l’édition, le livre et la lecture, moteurs de la citoyenneté.

Réforme du contrat d'édition Lors de cet événement marqué par la signature d’un accord précisant les modalités d’application du nouveau contrat puis de l’arrêté étendant ses dispositions à l’ensemble du secteur, Fleur Pellerin a salué la mobilisation et l’effort collectif de négociation qui ont permis d'aboutir à cette réforme. La ministre a déclaré : « La réforme du contrat d’édition marque une réforme du droit d’auteur telle que nous n’en avions pas connu depuis plus de cinquante ans. C’est la preuve que le droit d’auteur est souple, qu’il est capable de s’adapter aux grandes évolutions de notre temps. La censure littéraire existe-t-elle encore en France en 2014 ? - PluMe d'EscaMpettePluMe d'EscaMpette Peut-on tout écrire, en 2014 en France, sans le moindre risque, dans une totale liberté ? La réponse venant immédiatement à l’esprit, c’est « oui« . Au XIXe siècle, beaucoup d’auteurs sont entrés en croisade pour montrer qu’il n’y a aucune morale dans l’art, et qu’il ne doit donc y avoir aucun bâillon concernant la plume d’un écrivain. Le temps où Sade fut embastillé pour mauvaises mœurs est révolu. Celui où Wilde fut lui aussi incarcéré à Reading, pour délit d’homosexualité, se passait dans une Angleterre puritaine fin de siècle et non aujourd’hui dans le pays des Droits de l’Homme. La censure littéraire en France : officiellement depuis 1534 La censure est née en France dans les années de la Renaissance, sous François Ier. En 1789, on sait que la Déclaration des Droits de l’Homme hisse la liberté d’expression au centre du débat public (articles 10 et 11). Art. 10. Il faut dire que cela n’empêcha pas, sous la Terreur, le Comité de salut public de sanctionner certaines œuvres. Cent-Jours

Littérature jeunesse et censure – Monde du Livre Adèle Leproux, éditions du Rouergue : « Tous à poil ! a sa place dans une bibliothèque “idéale” pour enfants, à côté des classiques et de bien d’autres livres. » (PHOTO : D.R) Personne n’a pas pu passer à côté de la polémique lancée par Jean-François Copé à propos de l’album paru aux éditions du Rouergue, Tous à Poil ! de Claire Franeck et Marc Daniau. Cependant, ce cas ne représente qu’un exemple parmi d’autres. Livre jeunesse et censure : un thème toujours d’actualité qui touche plus particulièrement les bibliothèques Les attaques contre le livre Tous à Poil ! En 2011, le livre d’Andy Mulligan, Trash, est retiré, au bout d’une semaine, de la liste pour le prix Blue Peter Book, sous prétexte qu’il n’est désormais « plus approprié pour les jeunes lecteurs, sans la surveillance parentale souhaitée»33. Face à ce débat, les professionnels du livre (auteurs, bibliothécaires, libraires, éditeurs) se mobilisent contre cette censure qu’ils jugent inappropriée. Pour aller plus loin

Peut-on encore censurer un livre aujourd'hui ? Mardi 26 Février 2013, la justice française se retrouve à nouveau devant l'éternel débat de la censure. Dominique Strauss Khan (DSK) souhaite voir "Belle et Bête", le livre de Marcela Iacub, retiré des ventes. Cet ouvrage raconte leur liaison, de janvier à août 2012. Celui qu'elle nomme le "mi-homme mi-cochon" l'attaque au nom de "l'atteinte à la vie privée". Jamais vraiment résolue, cette question taboue en France resurgit : faut-il oui ou non faire passer la liberté d'expression avant l'intimité de la personne ? Presse et littérature ont longtemps partagé le même corps. Le poids et le rôle du journaliste et de l'information Les règles du journaliste sont revisitées en 1971 par la Charte de Munich. La limite entre "information" et "atteinte à la vie privée" Une grande distinction est à faire entre une œuvre fictionnelle et un ouvrage qui ne l'est pas. Dans quelle mesure la France condamne-t-elle des œuvres ? Source : Legifrance.gouv ; Europa.eu ; Council Of Europe

Littérature jeunesse : la politique à portée d'enfants - Le Parisien Dans quatre mois, la France aura un nouveau président de la République. Et les adultes ne sont pas les seuls concernés ! Mais, pour un enfant, ce n'est pas toujours évident de trouver sa place au coeur des débats qui vont enflammer les Français pendant de longs mois. Car la démocratie, la politique, les élections, « on ne parle que de ça, mais à quoi ça sert » ? C'est pour aider les plus petits à s'y retrouver et, ainsi, à se comporter en citoyens que Nathalie Loiseau, directrice générale de l'ENA, l'Ecole nationale d'administration -- qui forme une bonne partie de nos politiques --, a pris sa plume. Cette bande dessinée a vu le jour grâce au petit garçon de 10 ans de Nathalie Loiseau qui lui posait beaucoup de questions sur la politique. « On ne peut pas se contenter de dire tous les cinq ans J'aime ou J'aime pas au bureau de vote. L'objectif de cette BD est « de rendre plus accessible et attrayant aussi pour les enfants ces sujets qui paraissent un peu abstraits ».

Victime de "censure", Thierry Magnier attend d'Anne Hidalgo une position claire Quand les Affaires sociales de Paris décident de refuser deux livres des éditions Thierry Magnier, on grince des dents chez l’éditeur. « Ça s’appelle de la censure », clame la maison, qui en appelle à la solidarité de chacun. Thierry Magnier La DASCO, Direction des Affaires scolaires de la Ville de Paris, a pour mission d’offrir les meilleures conditions d’accueil aux élèves. Cet établissement reçoit 136.000 élèves, et travaille avec les mairies d’arrondissement pour mieux encadrer les élèves. Dans ce contexte, l’établissement achète des ouvrages, ou en demande le retrait. Ainsi, une demande en date du 7 octobre, adressée à différents services de la DASCO et de la CASPE (Circonscription des Affaires scolaires et Petite Enfance), souligne la nécessité de rappeler « deux ouvrages destinés aux espaces lecture ». Il s’agit de Beta... civilisations T1 de Jens Harder éditions ACTES SUD et de L’an 2 — Dictionnaire fou du corps de Katy Couprie aux éditions Thierry Magnier. Avant ?

Lecture et réalité augmentée, le nouveau défi de l'édition - GoGlasses Encore à ses prémices, la lecture en réalité augmentée pourrait prochainement devenir un nouveau moyen de consommer les livres et l’information. La réalité augmentée : une évolution naturelle de l’édition papier ? Lointaine est l’époque de Gutenberg, père fondateur de l’imprimerie. > Lire aussi : École : Comment la réalité virtuelle peut-elle influer sur notre apprentissage ? En 2016, Google avait par exemple déposé des brevets sur des concepts de lecture en réalité augmentée, baptisés « Storytelling Device » ou « Interactive Book ». Pour l’heuren ces brevets n’ont pas donné lieu à une application concrète de la part de Google. > Lire aussi : Google mixe Tango et shopping en réalité augmentée. Réalité augmentée et lecture : les premiers usages Dans une moindre mesure, Courrier International s’est récemment lancé dans l’aventure. > Lire aussi : On a testé le dernier numéro de Courrier International en réalité augmentée Articles similaires

Related: