background preloader

Recherche-dinformation-sur-des-personnes.pdf (Objet application/pdf)

Recherche-dinformation-sur-des-personnes.pdf (Objet application/pdf)

6 Secrets to Building a Powerful Personal Brand Having a powerful personal brand can mean the difference between being “known” in your industry and wallowing in it for years, wondering why your phone is quiet and your client pipeline is empty. The good news is that with a bit of elbow grease and creativity, you can bolster your personal brand in ways that make people stand up and take notice. It won’t happen overnight, but by following these six easy steps, you can get your personal brand on the track to success: 1. Establish yourself as a helpful expert first, and then try to make the sale. Even the most successful executives “give away” information in order to keep themselves at the top of the game. Whether you’re connecting someone to an important source, showing someone how to get the job done right, or giving out lists of the top business books you’ve read, these moves will help establish you as an expert in your field, and it will go a long way in helping you build your personal brand. 2. 3. 4. 5. 6.

E-réputation des entreprises : protéger sa marque dans les résultats Google Si Googliser une marque est devenue une attitude répandue avant toute mise en relation avec un client ou un business partner, la plupart d’entre nous ne savent pas décrypter ni agir sur les résultats d’une recherche les concernant. La E-réputation sur Google relève d’une découverte plus ou moins heureuse et nombreux sont ceux qui aujourd’hui se retrouvent démunis face aux attaques qu’ils subissent. Beaucoup pensent que l’ordonnancement des résultats Google est une fatalité, qu’il n’est pas envisageable de se réapproprier les résultats de recherche sur leur nom de marque et qu’un article de presse ou un message négatif sur un forum, placés en première page Google, deviennent de véritables cauchemars. Qu’on se le dise, il n’y a pas de miracle, il n’y a que des solutions. Protéger sa page de résultats Google, c’est possible Fort heureusement, votre page de résultats est dynamique, et des actions précises permettent de la réparer ou de la protéger de l’apparition de contenus négatifs.

E-réputation et Personnal Branding en action L’e-réputation, même votre mamie du Cantal en a entendu parler, TF1 ou France 2 aiment à se gargariser de ces nouveaux mots afin d’en donner pour son temps de cerveau disponible à la ménagère de moins de 50 piges, mais concrètement ça donne quoi un profil numérique travaillé? Et bien tout à fait immodestement je vais prendre le mien en exemple, on n’est jamais mieux servi que par soi-même m’a dit un ami scatophile, un jour, je ne savais pas bien de quoi il parlait mais bon. Personnal Branling, faîtes moi briller ça! Imaginez un monde où vous pourriez diriger les cerveaux de tous vos détracteurs, où ce que l’on dit de vous correspondrait parfaitement à l’image que vous avez de vous, en mieux. C’est un peu le principe de l’e-réputation. Nous allons voir en plusieurs points comme vous assurer une domination des SERPs et des réseaux sociaux sur votre marque/nom. Présence sur les blogs de votre « corporation » : A quoi ça sert? Présence dans les réseaux sociaux : Présence dans les fora :

Trackur. Surveiller votre reputation en ligne Trackur est un puissant scanner qui va monitorer votre nom ou votre marque sur des centaines de milliers de sources sur le net et l’ensemble des réseaux sociaux. Simple à utiliser, cet outil de veille va vous permettre de surveiller votre e-réputation et toutes les citations de vos campagnes, vos marques, votre nom, vos concurrents. Trackur facilite votre veille en vous proposant un lecteur de news et un tableau de bord bien conçu pour vous permettre d’optimiser votre temps. Lorsque vous vous connectez à votre console, il affiche les dernières citations de votre veille, l’origine des sources et une indication simple de la tonalité des citations : neutre, positive ou négative. Vous pourrez ensuite aller plus en profondeur et consulter les résultats détaillés. Chaque conversation ou citation est archivée dans son intégralité avec toutes les ressources et es liens pour retrouver l’article original, le suivre ou le partager. Like Loading...

Les réseaux sociaux, un outil de prospection négligé par les commerciaux Quel est le secret d’une prospection réussie ? Selon huit cadres et dirigeants d’entreprise sur dix, le vecteur de prospection le plus crédible reste le face-à-face. Même si les méthodes les plus employées par les entreprises sont à 92 % les e-mailings publicitaires, suivis à 66 % par le courrier publicitaire et à 63 % par le téléphone. En pratique, seulement 29 % des personnes interrogées utilisent les réseaux sociaux dans cette optique. Voici du moins les premiers enseignements d’une étude réalisée par l’agence conseil en marketing et communication Quatre Vents sur le thème “Bouche à oreille, réseaux sociaux, clubs clients en B to B. Mécanismes de prescription”(1). LinkedIn, un simple carnet d'adresses ? Source : agence Quatre Vents (1) Étude “Bouche à oreille, réseaux sociaux, clubs clients en B to B.

9 outils pour surveiller et travailler son eRéputation ! Gérer sa réputation sur Internet est devenu indispensable, que l’on soit une entreprise ou un particulier. Pour une entreprise, c’est essentiel, car de plus en plus de clients se renseignent sur internet avant d’acheter, et les avis qu’ils y trouvent influencent grandement leurs achats (en effet le discours des marques est de moins en moins considéré comme crédible par les consommateurs). Selon une enquête menée par PageJaunes.fr, 1 personne sur 2 est influencée par les avis postés sur le web : Pour un particulier ou un consultant, paraît désormais impensable pour quiconque cherche à obtenir un rendez-vous professionnel, un emploi… de laisser traîner sur son profil facebook la photo de sa dernière beuverie. Il devient donc indispensable de suivre un minimum son eRéputation… Partie 1 – Faire un bilan de son eRéputation ! 1 – Le minimum vital : faire un mini audit sur Google ! Que l’on soit un particulier ou une entreprise, il faut déjà faire un bilan de son eRéputation… A noter : En conclusion…

Personal branding: quelles idées et outils pour se démarquer ? Sur internet, la masse d’individus en poste et de candidats en recherche de travail qui se côtoient devient immense. Les outils pour être présent sur internet se standardisent, ne sont pas tous connus ou demeurent (parfois) mal employés. Au départ venu des Etats-Unis, le « personal branding » ou marque personnelle s’impose dans de nombreux pays, secteurs d’activité et emploi. Quelle est la définition courte du « personal branding » ? La définition du personal branding repose sur l’idée d’appliquer les techniques de communication d’une marque sur un individu, qu’il soit déjà connu ou non (tant mieux pour nous !). 7 idées stratégiques avant de passer aux outils : 1 / Uniformisez votre présence sur vos supports de « personal branding » en utilisant la même photo réalisée dans un cadre professionnel récent et qui vous valorise ! 2/ Qu’est ce qui fait votre (vos) valeur(s) et ce qui vous différencie par rapport aux autres individus ? 10 étapes et outils pour bâtir son « personal branding » :

Personal branding : découvrez votre marque personnelle ! En tant que membre de la commission Emploi et Formation de l'association La Mêlée à Toulouse, j'ai animé jeudi dernier une matinée des jeudis de la formation sur le thème du Personal Branding. L'objectif de ces jeudis matins est d'échanger expériences et pratiques entre professionnels. J'en profite pour vous présenter ici une partie de mon intervention autour de la définition du Personal Branding et de l'émergence de votre marque personnelle. En 2006 le Times choisissait une personnalité un peu particulière, c'était : Vous ! En effet avec le web 2.0, participatif par essence, vous êtes au coeur du système. Articles, commentaires, photos, profils sociaux, avis commerciaux, blogs, groupes ou hubs... sont autant de traces numériques qui alimentent votre marque personnelle. Le Personal Branding ( ou marque personnelle ) c'est la prise de conscience que l'on peut gérer son image en communiquant sur les nouveaux médias. Il est nécessaire avant de se lancer d'agir avec méthodes.

[Infographie] 6 astuces pour améliorer son personal branding Les médias sociaux constituent un élément incontournable de la construction du personal branding. La manière dont vous vous présentez sur les réseaux sociaux détermine donc la force de votre image. Partant de ce constat, le site de recrutement HiredMyWay a publié une infographie résumant les bases du personal branding sur 6 médias sociaux: Facebook, LinkedIn, Twitter, Google +, Klout et about.me. Les principaux points à retenir sont:Sur Facebook, utilisez votre photo de profil pour mettre en avant votre personnalité et effacez ou cachez tout contenu (photos, posts) qui pourrait vous être défavorable.Servez-vous de LinkedIn pour vous constituer un véritable réseau professionnel. Suivez des entreprises, participez à des discussions de groupe, et mettez en avant votre expérience.Twitter est un endroit idéal pour le suivi de conversations en temps réel.

Infographie : les enjeux du personal branding Découvrez quel impact peuvent avoir vos publications online sur votre vie professionnelle. Ce que vous dites et ce qui est dit sur vous en ligne a une importance grandissante pour les recruteurs. Les auteurs de cette infographie utilisent le terme de « personal e-réputation » pour parler du personal branding. Cependant, on y ajoute les messages qui parlent de vous, publiés par d’autres internautes. Les chiffres clés de cette infographie : 48% des recruteurs regardent les sites personnels au moment d’engager une personne78% d’entre eux cherche votre nom sur googleLes médias sociaux sont surveillés par 64% des recruteurs8% des entreprises ont licencié quelqu’un pour avoir passé trop de temps sur les réseaux sociaux Au bas de l’image on trouve également des conseils pour gérer son image sur internet. N’attendez pas de découvrir votre e-réputation, faites votre personal branding !

Les 4 forces de l’identité numérique (infographie) Si le livre « E-Réputation, Stratégies d’influence sur Internet » est plus pratique, que théorique, nous avons développé quelques concepts, tel que les 4 forces de l’identité numérique ci-dessous (extrait du chapitre 5 « Agir en internaute, prévoir en stratège »). Construire son identité numérique L’identité numérique s’impose désormais à tous : « pris dans la toile », nous sommes désormais conduits à nous interroger sur une seule question. Souhaitons-nous, ou pas, tenter de maîtriser cette identité digitale ? L’exercice d’une influence est impossible sans contrôle de l’identité numérique. Nous devons la réécrire, quand elle existe et qu’elle nous échappe, ou la développer quand elle est restée à l’état d’embryon. Construire une identité numérique en vue d’établir une influence sur Internet, c’est la définition même d’une stratégie d’E-Réputation réussie. Quatre critères permettent d’identifier une identité numérique contrôlée : la cohérence, la preuve, la connexion et l’historique :

Sept cas d'usage des outils d'e-réputation 01net le 30/04/12 à 15h35 Les logiciels d’e-réputation se multiplient à la vitesse grand V sur le marché. Globalement, tous servent le même dessein : mesurer l’image dans le temps – véhiculée dans la presse, sur le web, sur les forums et, de plus en plus, sur les réseaux sociaux – d’une entreprise, d’un produit ou d’une personne. Retour sur sept cas d’application. 1) Détecter les leaders d’opinion L’analyse des commentaires des consommateurs est sûrement le volet de l’e-réputation le plus connu. Pour autant, « la plupart des projets d’e-réputation visant à cerner le comportement et les avis des consommateurs restent encore séparés du monde de la relation client. 2) Mesurer la tendance d’un écosystème Historiquement, les entreprises recourent aux études de marché pour déceler les goûts des consommateurs. Thermomètre qui peut également être un plus pour tester la réaction de l’opinion publique face, par exemple, à un projet d’implantation d’une usine ou d’un magasin. 4) Anticiper et alerter

Identité numérique : 6 étapes pour obtenir votre passeport sur le web Votre notoriété sur internet ne s’améliore pas vraiment ? Plateformes sociales, blog… vous avez mis en place le dispositif de base, mais votre communauté ne s’engage pas ! Vous devriez peut-être revoir votre identité numérique ! La présence sur internet tient d’une véritable stratégie pour « booster » sa e-réputation. Comme votre identité réelle, elle doit être normée, accessible et surtout présenter les éléments essentiels qui vous caractérisent. Aujourd’hui 15 % du temps passé sur internet est dédié aux réseaux sociaux (source comscore), il est donc devenu indispensable de se différentier avec une identité numérique forte. Les éléments qui composent l’identité numérique L’identité numérique d’un individu est composée de données formelles (coordonnées, certificats…) et informelles (commentaires, notes, billets, photos…). Ces petits bouts d’identité fonctionnent comme des gènes : ils composent l’ADN numérique d’un individu. Une bonne identité numérique permet de : 1. Les Objectifs : 2. 3.

L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toile ?

Related: