background preloader

eVa's world

eVa's world
"Il était une fois..." les contes. Récits merveilleux qui divertissent chaque génération d'enfants, les contes d'aujourd'hui n'ont pourtant rien à voir avec leurs ancêtres moyenâgeux. "Les premières traces de contes datent du 12e siècle environ, explique Catherine Velay-Vallantin, maître de conférence à l'EHESS et auteur d'une Histoire des contes. Les prédicateurs franciscains et dominicains les utilisaient notamment pour illustrer leurs prêches." Mais ce sont surtout les conteurs qui font vivre la tradition. La vie est cruelle Les versions originales sont bien plus violentes que leurs transpositions actuelles. Un premier adoucissement des histoires se produit avec Charles Perrault, au public bourgeois, qui commence à s'inquiéter des répercussions sur les enfants. Le monde de la recherche s'est penché sur leur richesse et continue à le faire. Related:  à voir

acme pearl archi robots A l’heure où les robots et les algorithmes sont perçus de plus en plus souvent comme une dépossession, nous subtilisant notre pouvoir, notre travail, notre connaissance, nous avons certainement besoin d’entendre d’autres manières d’interagir avec eux. « Nous avons besoin de nous engager directement avec les machines », clame l’architecte Fabio Gramazio sur la scène de la conférence Lift, qui se tenait du 5 au 7 février 2014 à Genève. Fabio Gramazio est architecte au cabinet Gramazio & Kohler. Il enseigne l’architecture et la fabrication numérique à l’École polytechnique fédérale de Zurich et au Future Cities Laboratories de Singapour… A priori, on peut avoir tendance à penser que l’architecture n’a rien à voir avec la robotisation ou la fabrication numérique, et pourtant, l’architecte va brillamment nous prouver le contraire… Travailler avec les robots La fabrication numérique a le potentiel de créer une différenciation à coût zéro, estime Gramazio. Travailler pour se réaliser soi-même

eVa's multi clonage peuple en_visite Zoo privé, multitude de berlines, saunas... Les Ukrainiens découvrent le luxe et l'extravagance dans lesquels habitait Viktor Ianoukovitch en visitant sa résidence privée laissée à l'abandon. «C'est la maison qu'il ne voulait jamais que son peuple voit», a tweeté un journaliste américain devant le chalet privé de Viktor Ianoukovitch, bordé d'un parc de 140 hectares, à quelques minutes de Kiev. Ils sont nombreux, journalistes ou citoyens curieux, à s'être rendus à Mejiguiria ce samedi. Le président disposait donc d'une serre, uniquement «pour les bananes et les fleurs», selon le journaliste américain de Channel 4, d'un zoo privé, d'une flotte impressionante de véhicules, et avait même une galère dans son jardin.

computable distribué Speculating Seriously in Distributed Computing If we are ever to understand what computers can collectively do, we need a new theory of complexity. Recent evolutions, including the cloud and the multicore, are turning computing ubiquitously distributed, rendering the classical complexity theory of centralized computing at best insufficient. 10 Mind-Bending Implications of the Many Worlds Theory In quantum physics—the scientific study of the nature of physical reality—there is plenty of room for interpretation within the realm of what is known. The most popular mainstream interpretation, the Copenhagen interpretation, has as one of its central tenets the concept of wave function collapse. That is to say, every event exists as a “wave function” which contains every possible outcome of that event, which “collapses”—distilling into the actual outcome, once it is observed. For example, if a room is unobserved, anything and everything that could possibly be in that room exists in “quantum superposition”—an indeterminate state, full of every possibility, at least until someone enters the room and observes it, thereby collapsing the wave function and solidifying the reality. The role of the observer has long been a source of contention for those who disagree with the theory. 10. 9. Let’s consider an NFL football game being played. 8. 7. 6. 5. 4. That is exactly what it implies. 3. 2.

Les dimensions multiples Physique quantique : les dimensions multiples La physique quantique prévoit l'existence d'un grand nombre de dimensions cachées dans l'Univers. Les théories des cordes ont été fondées en 1920 avec 5 dimensions d'abord. Puis étendues à 11 dimensions Quand l’amplitude des fluctuations d’énergie atteint des valeurs pour lesquelles la gravitation devient prépondérante (c'est-à-dire aux alentours de 10 puissance 19 GeV), l’énergie va pouvoir se « matérialiser » sous forme de gravitons. Ainsi, l'univers à l'échelle microscopique change complètement du tout au tout, au point que sa structure même est totalement transformée sur des distances extrêmement faibles. Dans les années 1920, Thomas Kaluza et Oskar Klein ont tenté d’unifier les interactions électromagnétique et gravitationnelles à partir du formalisme de la relativité générale. Les physiciens ont appliqué les principes de la théorie de Kaluza-Klein à la théorie des supercordes. Compilé de:

L'Univers à 11 dimensions L'Univers à 11 dimensions En quête d'une théorie de Tout Depuis que l'homme s'est penché sur la nature du monde qui l'entoure, qu'il s'intéresse aux propriétés de la matière et à l'évolution de l'univers, il a toujours essayé de rassembler ses données et ses hypothèses éparses dans des théories générales toujours plus complexes et formelles. C'est ainsi que nous sommes passés de la philosophie naturelle d'Aristote à l'électromagnétisme et la théorie du champ de Maxwell pour aboutir à la mécanique quantique et la théorie de la relativité. Peut-on espérer découvrir une théorie ultime qui expliqueraient tout, des particules subatomiques aux galaxies jusqu'au Big Bang ? A la recherche du lion Ainsi que le disait Einstein, "la Nature nous montre seulement la queue du lion. De nos jours, les physiciens pensent que la première interaction, la gravité, peut être décrite par la relativité générale d'Einstein et représentée par le tissu déformé du continuum espace-temps. Des supercordes à la théorie M

:-) i'll follow eVa's story with passion ! by garabaldafafarata Jan 8

Follow eVa in :
:-))) by reel Jan 8

This pearl relate the story of relation between reason and dream inside a robot named eVa. :-)
The construction of robot escaped to the constructor.
=Once upon a time, in a very big and very deep wood named Pearltrees, a robotgirl named eVa, meet, in a very strange tree, a very strange snake...= by reel Dec 7

Just for try new way. Just for to explore.
Inspired by fairy tales. :-))
This is a scientific study of the fantasmatic world of the robot named eVa... :-))) by reel Dec 7

ahahah, :-)

You did it!! by garabaldafafarata Dec 6

Related: