background preloader

Arbre phylogénétique - Les ancêtres de l'homme

Arbre phylogénétique - Les ancêtres de l'homme
Un ouvrage de vulgarisation, très pédagogique, présentant de très nombreux schémas et photographies. Accessible à tous, cela peut être le premier livre à s'offrir pour commencer son initiation aux origines de l'homme. Pour tous publics En savoir plus sur Atlas des origines de l'homme.

http://www.hominides.com/html/ancetres/ancetres.php

Related:  préhistoirepedagoTS

histoire.lyonelkaufmann.ch » Madame Sapiens a fait crac-crac ave Traiter certains individus d’homme de Néandertal n’est peut-être pas qu’une injure, mais un fait désormais établi grâce aux travaux sur l’ADN d’une équipe internationale de chercheurs, dirigée par Svante Pääbo, un biologiste suédois. Eloignée de la version romanesque, pourtant appuyée par des conseillers scientifiques, de la série l’Odyssée de l’Espèce de Jacques Malaterre, l’équipe internationale de chercheurs, dirigée par Svante Pääbo, est partie à l’assaut du génome de Néandertal et a séquencé l’ADN issu d’os fossiles de néandertaliens découverts dans la grotte de Vindjia, en Croatie. En ayant réussi à réunir 60% du total de leurs génomes, elle a levé le voile sur l’identité génétique de Néandertal à partir de minuscules particules d’os, détachées à la roulette de dentiste sur trois os sélectionnés (voir photo ci-dessous) parmi 21 candidats.

Grands singes - Primates - Extinction Les grands singes Non, l'homme ne descend pas du singe... il est simplement un singe, et plus précisément un grand singe... Carl Linné puis Charles Darwin, en leurs temps, en avaient déjà choqué plus d'un en plaçant l'homme dans le règne animal. Australopithecus sediba, nouvel australopithèque d'Afrique du Sud C'est dans le numéro d'avril 2010 de la revue Science qu'une équipe internationale menée par des chercheurs de l'université du Witwatersrand (Afrique du Sud) a présenté les premières analyses de deux homininés fossiles découverts dans une grotte d'un massif dolomitique du Nord-Ouest de Johannesburg, à 15 km au NNE d'un autre site bien connu, Sterkfontein. Un premier article [1] décrivait les fossiles, tandis qu'un second se concentrait sur le contexte géologique du site [4]. Ces deux nouveaux spécimens viennent compléter le riche registre d'Homininés extraits des formations sud-africaines, dans lequel figurait déjà plusieurs australopithèques sensu stricto, notamment Australopithecus africanus, et des australopithèques « robustes », ou Paranthropes (souvent considéré comme un groupe monophylétique issu des australopithèques), comme Paranthropus robustus (Figure 1). Le site et le cadre géologique et chronologique L'article de 2011 de R.

Homme préhistorique - Chronologie - Préhistoire La Préhistoire de l'homme En un peu plus de 6 millions d'années les hominidés se sont diversifiés en plusieurs espèces qui ont développé leurs technologies et arts respectifs... L'Oldowayen On trouve les premiers silex taillés intentionnellement vers -3 millions d'années. Ce sont de simples cailloux fracassés les uns contre les autres.

le néolithique - NOE Education Les mégalithes sont les grosses pierres dressées à l'époque du néolithique. Elles comprennent deux types qui correspondent peut-être à deux fonctions et deux époques différentes: + Menhir ou pierre dressée, fichade en occitan, cairn en celte.

De l'homme au singe - Comparaison - Dossiers Homme et singe – points de convergence et de divergence Un peu de généalogie… Pour comprendre la place de l'homme sur notre planète détaillons la classification des especes et regardons de plus près la carte d'identitée des Homo Sapiens... Embranchement : Vertébrés Classe : Mammifères Ordre : Primates Sous-ordre : Anthropoidea Famille : Hominidae (Hominidés) Genre : Homo Espèce : Homo Sapiens Découverte d’un nouvel australopithèque en Ethiopie Le passé des hominidés est décidément foisonnant de diversité : la découverte d’un nouvel australopithèque, Australopithecus deyiremeda, vient d’être annoncée dans la revue Nature du jeudi 28 mai. Vieux de 3,4 millions d’années, il vivait en Ethiopie à la même époque que les australopithèques de l’espèce afarensis, dont la célèbre Lucy, mise au jour à 35 km de distance seulement. Mais il était aussi le quasi contemporain de plusieurs autres hominidés peuplant alors l’Afrique. Le nouveau venu a été découvert en mars 2011 par l’équipe de Yohannes Haile-Selassie (Muséum d’histoire naturelle de Cleveland, université Case Western Reserve), dans la région de l’Afar, à quelques centaines de kilomètres au nord-est d’Addis Abebba.

La mémoire dans la pierre La mémoire dans la pierre Ce film documentaire a été réalisé dans le cadre du projet "La mémoire dans la pierre", qui a pour vocation de faire découvrir au grand public un patrimoine majeur et cependant méconnu des forêts de Fontainebleau et des Trois-Pignons : les gravures rupestres. Il présente l’ensemble des gravures du massif, l’histoire de leur découverte et les méthodes de datation.

Related:  La lignée humaine