background preloader

Documentation.ac-orleans-tours.fr/fileadmin/user_upload/docu/28/11-12/Vie_sco-CDI_28_2012.pdf

Documentation.ac-orleans-tours.fr/fileadmin/user_upload/docu/28/11-12/Vie_sco-CDI_28_2012.pdf
Related:  capesdoc2021

synthesenov2012.pdf De l'intérêt pour la documentaliste de participer à la formation des délégués Une professeure-documentaliste fait part de son expérience de membre de l’équipe de formation des délégués de son lycée : une occasion d’expérimentation pédagogique, une possibilité aussi de travailler dans un groupe de projet multidisciplinaire, avec en particulier les CPE. Notre lycée dispose d’un CDI important et de deux postes de professeurs documentalistes, ce qui permet de nombreuses coopérations. Sur le volet de la formation des délégués, l’équipe de formateurs attend beaucoup du dynamisme du CDI, même si la formation est impulsée depuis de nombreuses années par l’équipe de la Vie scolaire et donc les CPE. Des contenus de formation élaborés en commun Les différentes réponses laissent penser que, si la formation semble globalement intéressante aux élèves concernés, leurs attentes sont très précises. Une formation en situation L’équipe des formateurs s’autorise aussi à imposer un exercice si le besoin s’en fait sentir. Le CDI, lieu de formation Apprendre à communiquer

Repenser l’accueil des élèves : le CDI comme outil d’amélioration du climat scolaire Denis Tuchais Denis Tuchais est professeur-documentaliste au collège les Escholiers de la Mosson à Montpellier Journée type M1 (8h – 9h20) M2 (9h25-10h45) Récréation M3 (11h05-12h25) Pause méridienne S1 (14h-15h20) S2 (15h40-17h00) Bonjour Denis Tuchais, pouvez-vous nous expliquer ce qui a amené votre établissement à repenser l'accueil des élèves, notamment durant les temps « hors classe » ? Denis Tuchais : A la rentrée 2011, après expérimentation, des séances de cours d'1h20 ont été votées par une majorité d'enseignants, puis généralisées, bouleversant ainsi les habitudes. Pouvez-vous nous dire quelle a été votre implication en tant que professeur-documentaliste dans cette réflexion visant à repenser l'accueil des élèves ? Denis Tuchais : Personnellement, je considère que c'est dans la diversité de ses missions que s'est constituée l'identité professionnelle des professeurs-documentalistes et que c'est ce qui en fait la richesse. Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Denis Tuchais : 1. 2.

« Le CDI n’est pas une perm’ ! » Pourquoi des formations communes aux CPE et professeurs documentalistes ? Éducation à l’orientation, mise en œuvre du socle commun, éducation à la citoyenneté, réflexion critique sur le rôle et l’impact des médias et des nouvelles technologies, organisation des lieux d’accueil que sont la vie scolaire et le CDI : autant de domaines où croiser les compétences. Dans notre académie, des journées associant personnels de direction, d’éducation et de documentation sont proposés sur des objets de travail commun, comme, en 2009, les pratiques numériques des jeunes et leur prise en compte pédagogique et éducative. Figurent également dans le plan académique de formation des dispositifs ouverts aux CPE et professeurs documentalistes sur la mise en œuvre du socle commun, l’accompagnement éducatif, l’orientation, les partenariats. Une remise en cause du fonctionnement établi ? CPE et professeurs documentalistes : sortir d’une professionnalité assignée « Le CDI n’est pas une perm !

Comment prendre en compte les pratiques adolescentes (aussi) dans l’espace CDI ? Plusieurs constats/paramètres m'ont amenée cette année à poser un nouveau regard sur l’aménagement du CD I: Une très grande envie et un grand besoin de réinvestir le “lieu” CDI, après avoir passé quasiment 3 années à construire et penser des contenus, d’abord autour d’un module de culture numérique, puis de l’EMI. L'expérience d'une collègue Sylvie Agoutborde partagée lors d'une journée départementale alors que nous réfléchissions à la question "les CDI doivent-ils ou non être des lieux de déconnexion ?". Une prise en compte des pratiques adolescentes (Anne Cordier) dans les séances pédagogiques (voir par exemple une séance autour de Youtube) mais pas encore réellement dans les autres activités du CDI. C’est ainsi que deux lignes de force guident ma réflexion : - Prendre en compte les pratiques des élèves lorsqu’ils viennent et sont au CDI, tout en induisant des usages. Le CDI du collège entre apprentissage et éducation La déconnexion comme composante de l’EMI Ressources : etc. Défi Chamallow

Un CDI au service du « vivre ensemble » Constatant que le CDI est un lieu souvent mal connu ou mal utilisé, l’auteur prône une nécessaire collaboration entre documentaliste et personnels de vie scolaire, en tirant au mieux parti des compétences professionnelles de chacun. Quelques échanges repérés au hasard sur une liste de diffusion de documentalistes : « La vie scolaire m’a aussi reproché de renvoyer trop d’élèves en permanence. » « J’ai renvoyé les élèves en permanence. Dix minutes, après je reçois un coup de fil d’un surveillant pas poli et pas agréable du tout me disant que la perm n’est pas une poubelle. », « Si la permanence n’est pas une poubelle, le CDI non plus ! Ce qui coince... On peut distinguer trois types de dysfonctionnement : La gestion des élèves hors temps de classe (« Que faire avec des élèves qui viennent au CDI sur leur heure d’étude et qui mettent un bazar inadmissible ? La communication entre les deux services quant au respect des règles (« je mets les élèves en colle. [...] La question des moyens 1. 2.

Climat scolaire et bien-être à l'école | Ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse Coordination éditoriale : Fabrice Murat et Caroline Simonis-Sueur Avant-propos Fabrice Murat, Caroline Simonis-SueurLe bien-être renvoie à un degré de satisfaction individuel, des élèves ou des personnels, dans différents aspects de la vie scolaire. Du « climat scolaire » : définitions, effets et politiques publiques Éric Debarbieux, Université Paris-EstL’amélioration du climat scolaire est devenue un enjeu majeur de politique publique en matière d’éducation. L’école à l’ère du 2.0 : climat scolaire et cyberviolence Catherine Blaya, Observatoire International de la Violence à l’École, Université Nice Sophia AntipolisLe « cyberespace » est l’occasion pour les jeunes d’expériences très enrichissantes, mais peut aussi favoriser le développement de nouvelles formes d’agression. Le climat scolaire vu par les chefs d’établissement du second degré public Benjamin Beaumont, MENESR-DEPPLa thématique du climat scolaire suscite une attention marquée de la part des acteurs politiques.

Related: