background preloader

Discover

Discover

Believe pour l’exemple | La guerre du Bouton A choisir entre major et indé, je préfère l’innovation Je l’avoue, je n’y croyais pas beaucoup, à l’avenir de Believe quand, en 2005, j’ai invité son fondateur à présenter ses activités et sa vision au cours d’un débat au Forum des musiques actuelles (Foruma), à Nancy. Forum qui allait faire partie des étapes importantes dans la réflexion sur de la création d’un Centre National de la Musique. A cette époque, Denis Ladegaillerie venait juste de lancer Believe et n’avait pas d’artiste crédible dans son roster. Qui plus est, la musique numérique ne représentait alors qu’une part infinitésimale du marché et tous misaient sur les sonneries de téléphone mobile. Deezer n’existait pas encore, même sous les couleurs de BlogMusik quant à YouTube il n’avait même pas un an. Mieux, Believe est en France le premier employeur indépendant dans la musique enregistrée, avec une centaine de salariés. Le secret de la réussite Innovation à tous les étages Service et marketing 2.0 International et droits voisins

The Dolls Of New Albion, A Steampunk Opera | Paul Shapera (Mocha Lab) Track Name: Act 1 S2 New Albion 1 (Scene: The steampunk city of New Albion. Our Narrator appears to take us on a guided tour. The music is a tango with some industrial elements lightly in the background) NARRATOR: Several hundred years before A gambler and a monk embarked On a long trek through the endless prairies of the North They had a fierce debate About ¬¬Gd and chance and fate and to resolve it agreed a game of cards indeed be played The game went on all day And through the next and next they played And around them a shelter was built to shield the rain A street around the shelter formed Then a church, a house, a bar And that is how the city of New Albion was born New Albion today With bustling streets, machines, cafes And the nice, the wise, the eccentric and insane The Mafia’s run by A red haired dwarf with just one eye Whose affairs he decides with a pair of silver dice Track Name: Act 1 S3 Annabel Raises The Dead (Scene: Inside Annabelle McAlistair’s laboratory.

Facebook teste une nouvelle fonctionnalité de partage de musique Quelques utilisateurs chanceux ont actuellement accès à une nouvelle fonctionnalité en phase de test sur Facebook. Cette nouvelle option « Share Music », permettra aux utilisateurs du réseau social et des services musicaux en ligne de partager de la musique directement en passant par le champ de publication de statut. Cette fonctionnalité est limitée à un certain nombre de comptes, mais devrait certainement arriver prochainement pour tous. Comme vous le savez, Facebook dispose de nombreux partenariats avec des sites musicaux comme Spotify ou Deezer. Actuellement, vous pouvez voir sur le profil d’un ami ou dans le fil d’actualité les morceaux écoutés et même rejoindre la lecture. Share Music

Nathaniel Johnstone Angélique Dascier : "Les éditeurs de musique sont plus que jamais dans l'œil du cyclone" Publié le jeudi 14 juin 2012 Version imprimable Edition musicale Angélique Dascier, déléguée générale de la CSDEM Vous venez d’être nommée Déléguée générale de la CSDEM qui se dote ainsi d’une représentation plus opérationnelle. Il s’agit davantage d’une évolution conjoncturelle. Dans la crise et la mutation en cours au sein de la filière, comment se positionnent les éditeurs musicaux ? Les éditeurs de musique, acteurs interprofessionnels s’il en est, sont plus que jamais dans l’œil du cyclone. A cet égard, le CNM et les réflexions qui se profilent sur l’Acte de II de l’exception culturelle seront déterminants. Quels sont les dossiers prioritaires sur lesquels travaille la Chambre ? Le suivi d’un CNM ambitieux, qui permettra aux acteurs de la musique de bénéficier d’un système rasséréné est le chantier prioritaire de la CSDEM. Aussi, l’adaptation du métier d’éditeur de musique au numérique est très présente dans nos travaux. Chambre Syndicale de l’Édition Musicale

Amazon trouve un terrain d'entente avec les majors pour Cloud Drive Amazon est en passe d'assainir ses relations avec les maisons de disques, qui ont été durement ébranlées depuis que le site de commerce en ligne a lancé l'an dernier Cloud Drive et Cloud Player sans aucune licence. D'après les informations collectées par CNET , Amazon aurait signé des accords avec les "Big Four" pour étendre les fonctionnalités de son service en ligne. Plus exactement, un terrain d'entente a été trouvé avec Universal Music Group et Sony Music Entertainment et EMI. En faisant un pas vers les majors, Amazon ne cherche pas seulement à calmer leur courroux. Il suffit pour cela qu'Amazon scanne la bibliothèque musicale de son client et duplique automatiquement les chansons, en s'appuyant sur Amazon MP3. Auparavant, Amazon avait justifié l'absence d'accords avec les ayants droit en mettant en avant son statut d'hébergeur, c'est-à-dire d'intermédiaire technique.

Amazon, Google Want to Run .Music Domain (.Radio Contenders Also Revealed) ICANN, the wizards who run the internet, announced on Wednesday the list of companies and industry groups that want to win the sole right to administer new domains — everything from .AAA (the American Automobile Registry wants it) to .삼성 (Samsung wants it). Details are still emerging about what they want to do with these upcoming domains, which include .music and .radio, which are of particular interest to the music industry, fans, and other stakeholders. However, the list already contains some surprises: most notably that Amazon and Google are contenders for the .music domain, and only five organizations applied to run .radio. “It’s a historic day for the Internet,” said ICANN CEO Rod Beckstrom. “The internet is about to change forever.” It’s true, but this won’t happen overnight. Here’s the full list with the “community”-based applications, which we hear ICANN will favor, underlined. Applicants to run .music Charleston Road Registry Inc.: What’s with the funny name?

Comment bien utiliser votre CD physique comme un outil marketing Oui, les gens continuent d’acheter des CD. Plus de 240 millions de CD ont été vendus en 2011. Alors oui, les revenus numériques augmentent de plus en plus, mais le CD est encore un marché viable, au moins pour quelques temps. Et puis même…le CD reste un outil de vente directe, un objet….ce n’est donc pas encore un boitier en plastique à jeter… Donc, c’est pas mal de réfléchir à votre CD comme un outil marketing, voici donc quelques petites choses à penser avant de vous engager dans la fabrication. 1. 2. 3. 4. En résumé, rappelez-vous, comme je l’ai dit ici à plusieurs reprises et illustrées dans mon livre Musique et Stratégies Numériques, il faut créer des opportunités d’achat pour tous les fans à partir de multiples points d’accès et à des prix différents : – package billet concert/CD/vinyle ; – package T-shirt/CD/vinyle ; – package billets/CD ou vinyle/T-shirt ; – billet VIP pour le concert et rencontre avec le groupe ; – édition limitée, autographiée ;

Martijn Tjho: Does Streaming cannibalise Downloads? Our survey said...midemblog June 7, 2012 The CEO of digital distributor FUGA was keen to clarify the streaming vs downloads debate: so he surveyed his clients. Here are the results! By Martin Tjho The debate about streaming services vs. downloads has finally calmed down after a short period. The survey results were as follows (click images to enlarge): A majority of respondents thought streaming cannibalises download sales; but just after them, over a third thought the opposite. The jury is completely out on whether this is a long-term trend, or if it will blow over in time… However, a resounding majority of respondents said they would not take their music down from streaming services. The results of the survey, plus further discussions with several record label executives, artists and other music industry professionals on this topic show an inconclusive answer at this stage. In my own opinion, we need to look at this from a broader perspective.

La Fabrique de l'Histoire - Histoire Créée il y a plus de dix ans par Emmanuel Laurentin pour explorer chaque semaine les rapports tendus entre Histoire et Mémoire, La Fabrique de l'Histoire a poursuivi depuis cinq ans en rythme quotidien cette approche en insistant sur les usages politiques et sociaux du passé. Tout en continuant, cette saison, à aborder le XXe siècle et ses noeuds de mémoire, l'émission souhaite aussi remonter les siècles et accoster des rivages plus lointains... dans le temps mais aussi dans l'espace ! Alors que la confrontation des visions historiques venues de tous les continents bouleverse de plus en plus les lectures traditionnelles de notre passé, La Fabrique de l'Histoire va « voyager » par le son en Afrique, Asie et Amérique latine et faire se rencontrer ces passés lointains avec ceux de l'Europe à la même époque. Mais d'ici-là, pour débuter l'année, une Histoire des Empires qu'ils soient romain, chinois, ottoman ou européen ! La Fabrique de l'Histoire, le passé ici et maintenant !

Related: