background preloader

Planète Gaia : l'essentiel du savoir sur le vivant

Planète Gaia : l'essentiel du savoir sur le vivant
C.S.M. : Aujourd'hui, tout le monde reconnaît la finitude de notre planète. Ce qui se passe à l'autre bout de la Terre peut avoir des répercutions chez nous. Ce site montre les nombreuses interactions du monde du vivant, ses liens, symbioses et interdépendances, dans une Biosphère unique et limitée. La disparition de l'un des acteurs entraîne la disparition de tout un système dont, bien évidemment, nous appartenons.Actuellement, la classification traditionnelle des espèces est constituée de 3 Règnes (Empires ou Lignées), les Bactéries, les Archées et tous les Eucaryotes (dont l'Homme). Le tout constituant les 6 anciens Règnes qui divisaient le monde vivant : Archées, Bactéries, Protistes (Protozoaires), Fungi (Champignons), Plantes et Animaux.Un Virus Annonce un 4ème Règne du Vivant (actuellement les Virus ne figurent dans aucun règne, ils sont inclassables !) Related:  EDUCATIFS & SCIENCES

Mammifères africains Animateur-nature.com : Connaissances et outils pédagogiques pour l'éducation à l'environnement Responsabilité, Innovation & Management Le web de l'ornithologie D'Arcy Wentworth Thompson (1860-1948) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. D'Arcy Wentworth Thompson, souvent appelé D'Arcy Thompson, est un biologiste et mathématicien écossais, né le 2 mai 1860 à Édimbourg, mort le 21 juin 1948 à St Andrews (Écosse). Il est l'auteur de On Growth and Form (1917) traduit en français sous le titre Forme et croissance, qui fit de lui le premier biomathématicien. Il a notamment montré qu'on pouvait passer d'une forme d'une espèce à la forme d'une espèce proche par certaines transformations géométriques. La thèse centrale de On Growth and Form est que les biologistes de cette époque surestimaient le rôle de l'évolution (en insistant sur la sélection naturelle) et sous-estimaient le rôle de la physique et de la mécanique dans la constitution de la forme et de la structure des organismes vivants. Thompson donna un certain nombre d'exemples de corrélation entre des formes biologiques et des phénomènes mécaniques. Clifford Dobell (1949).

Le monde des mammifères Le groupe zoologique des mammifères se distingue par plusieurs caractères communs à tous ses représentants. La présence de poils sur la peau, ainsi que le fait que les femelles allaitent leurs petits, sont les plus représentatifs de ces caractères et permettent à eux seuls de définir les mammifères. Adaptations du membre antérieur Les mêmes structures anatomiques se sont modifiées au cours de l'évolution des différents groupes de mammifères. De telles structures sont dites homologues car elles sont constituées des mêmes éléments dont l'anatomie est adaptée à des fonctions différentes : marche et soutien d'un poids important chez l'éléphant, vol chez les chauve-souris, nage chez les cétacés, préhension chez les primates. Ce sont des vertébrès à sang chaud, leur cerveau est bien développé et le système nerveux complexe. Les mammifères peuplent tous les milieux : certains vivent sous terre, d'autres sont amphibies, marins ou adaptés au vol ; beaucoup sont terrestres et arboricoles.

Formation - Astuces - Education » formation-gratuit.com <a href=" my blog with Bloglovin</a> La nouvelle banque des pays du BRICS entre en concurrence contre la Banque Mondiale et le FMI - Pressenza Cet article est aussi disponible en : Anglais Photo: PressTV La nouvelle banque des pays du BRICS entre en concurrence contre la Banque Mondiale et le FMI Les économies émergentes des BRICS ont dévoilé une nouvelle banque de développement visant à mettre fin au monopole détenu par les institutions soutenues par l’occident. “C’est fait” a déclaré mardi Pravin Gordhan, ministre des finances de l’Afrique du Sud, ajoutant que « nous avons réalisé de très bons progrès » à propos de la formation d’une Banque Mondiale de développement analogue. Les ministres des finances des pays du BRICS – le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud – se sont rencontrés la semaine dernière à Durban, en Afrique du Sud, pour l’ouverture du cinquième sommet des pays du BRICS alors que l’on attend une annonce officielle de ses dirigeants ce jeudi. Les pays du BRICS rassemblent plus de 40% de la population mondiale et totalisent plus de 25% de son PIB. Traduction de l’anglais : Marlène Lepoittevin

Biodiversité 2010 - CNRS La biodiversité en livres : quand les chercheurs deviennent auteurs 20 juin 2011 La biodiversité en livres : quand les chercheurs deviennent auteurs. Dans le cadre de l’année internationale de la biodiversité, de jeunes chercheurs issus des laboratoires de l’Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS ont pris l’initiative d’écrire un ouvrage destiné au grand public sur la biodiversité. Lire la suite... 2011 Année internationale des forêts 14 avril 2011 Après 2010 et l’année de la biodiversité, les forêts sont à l’honneur en 2011. Lire la suite... 2010 Année internationale de la Biodiversité 17 mars 2011 L’érosion de la biodiversité est une réalité de plus en plus perceptible et une menace réelle pour l’avenir même de nos sociétés. Lire la suite... Colloque de clôture de l’année internationale de la biodiversité mardi 7 décembre 2010 7 décembre 2010 Lire la suite... Le CNRS affiche la biodiversité à la station RER Luxembourg 9 novembre 2010 De la biodiversité dans le métro parisien ?

Les gènes homéotiques et l'évolution des animaux Texte de la 432e conférence de l'Université de tous les savoirs donnée le 11 juillet 2002 Guillaume Balavoine, « Le complexe Hox et l'évolution des animaux » L'idée que les modifications que subissent les espèces au cours de l'évolution sont causées par des altérations du développement de l'embryon est apparue dès le XIXe siècle. Au cours de mon exposé, je souhaite donner un aperçu historique de la relation entre embryologie et évolution. Evolution, embryologie et génétique La première synthèse de l'embryologie et de l'évolution est celle de Ernst Haeckel (1834-1919), le grand naturaliste allemand. Haeckel voyait au contraire dans l'ontogénie une image exacte de la façon dont les animaux ont évolué, une conception énoncée en français par le fameux aphorisme : « l'ontogenèse récapitule la phylogenèse ». Gradualisme darwinien contre mutationnisme Haeckel était un partisan enthousiaste des idées de Charles Darwin (1809-1882). Bateson et les transformations homéotiques

Wikispecies, free species directory Dustin Farrell | Visual Concepts « Au pied du mur. De l'origine commune aux crises écologique et économique », par Claus Peter Ortlieb (Exit !) - Critique radicale de la valeur Au pied du mur De l’origine commune des crises écologique et économique[1] Claus Peter Ortlieb Si le débat public dans les centres capitalistes interprète la crise économique, en dépit de sa persistance, comme un phénomène purement passager, en revanche il perçoit parfaitement que la crise écologique procède des fondements mêmes du mode de vie moderne. La contradiction n’est en effet que trop manifeste entre, d’un côté les impératifs économiques de la croissance, de l’autre la finitude des ressources matérielles et de la capacité du milieu naturel à absorber les déchets produits par la civilisation. Depuis quelques années, la catastrophe climatique annoncée occupe le premier plan des discussions, même si aujourd’hui on en parle un peu moins, étant données les priorités nouvelles résultant des efforts pour faire face à la crise économique. Le mode de production capitaliste, tache aveugle du débat sur l’environnement Toute la question est donc de savoir si ce dilemme a une issue. [7] Cf.

Data Use Agreement - GBIF Portal Background The goals and principles of making biodiversity data openly and universally available have been defined in the Memorandum of Understanding on GBIF, paragraph 8 (see the relevant excerpts in the attached Annex). The Participants who have signed the MoU have expressed their willingness to make biodiversity data available through their nodes to foster scientific research development internationally and to support the public use of these data. GBIF data sharing should take place within a framework of due attribution. Therefore, using data available through the GBIF network requires agreeing with the following: 1. The quality and completeness of data cannot be guaranteed. 2. Use the following format to cite data retrieved from the GBIF network: Biodiversity occurrence data published by: (Accessed through GBIF Data Portal, data.gbif.org, YYYY-MM-DD) For example: 3. GBIF Participant: Signatory of the GBIF-establishing Memorandum of Understanding (MoU).

Related: